Wikia

Memory Alpha

A Taste of Armageddon (épisode)

Discussion0
9 085pages sur
ce wiki

Redirigé depuis A Taste of Armageddon

MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
A Taste of Armageddon
EminiarWarRoom
Série: TOS
Episode: 1x23 [#023]
Titre(s) français: Echec et diplomatie
Numéro de production: 024
Ordre de Diffusion: 023
Première diffusion: 23/02/1967 (US)
20/07/1986 (FR)
Scénario: Robert Hamner & Gene L. Coon
Réalisation: Joseph Pevney
Année: 2267
Date stellaire: 3192.1

Eminar VII et Vendikar se mènent depuis 500 ans, une guerre virtuelle par ordinateurs interposés, mais les victimes sont supposées être réelles... L'USS Enterprise ne tardera pas à être impliqué dans leur conflit.

RésuméModifier

L'USS Enterprise est en route vers la constellation NGC 321 pour ouvrir des relations diplomatiques avec ces civilisations. Après plusieurs tentatives sans réponse, un message vient de la planète Eminiar VII, la planète principale. Il s'agit d'un code 710 ce qui signifie qu'en aucun cas ils ne doivent approcher de cette planète. L'Ambassadeur Robert Fox ordonne à Kirk de passer outre, il a pour mission de mettre fin à un conflit, qui a déjà fait trop de morts, coûte que coûte.

Sur Eminiar VIIModifier

Kirk, Spock, Yeoman Tamura, et deux gardes, Galloway et Osborne se téléportent ; ils sont accueillis par Mea 3 au siège de l'Union d'Eminian. Là, Kirk apprend qu'ils sont en grave danger, bien que rien ne soit visible. Mea 3 les emmènent vers Anan 7 et les membres du Haut Conseil. Anan 7 rejette l'ouverture diplomatique de Kirk parce qu'ils sont en guerre avec la troisième planète du système, Vendikar, depuis presque 500 années. Il dit que la population civile perd de 1 à 3 millions de personnes par an, mais Spock n'a détecté aucune destruction nul part.

Spock comprend la vérité : la guerre est menée avec des ordinateurs. Les morts sont calculées, et les victimes ont vingt-quatre heures pour rejoindre une station de désintégration, ainsi leurs décès peuvent être enregistrés. Cette solution préserve la civilisation, en dépit du coût en vies. Kirk est incrédule que les gens marcheraient simplement vers des machines de désintégration ; Anan l'assure que ses personnes ont un sens élevé du devoir.

Victimes de guerreModifier

Anan 7 apprend à Kirk que, quand l'Enterprise est entré en orbite, il est devenu une cible légitime, et il a été détruit par une explosion d'un satellite au tricobalt. Comme les victimes sur la planète, tout l'équipage encore à bord a vingt-quatre heures pour accepter d'être désintégré. Kirk et son équipe sont emprisonnés jusqu'à ce qu'ils se rendent.

Mea 3, elle-même a été déclarée comme victime, mais elle défend le système. Elle dit à Kirk que si les gens n'acceptent pas d'être désintégrés, alors Vendikar sera forcé de lancer de vraies armes, et Eminiar serait forcé d'exercer des représailles : la civilisation et la population mourraient.

Utilisant un duplicateur de voix, Anan 7 essaye de leurrer l'équipage en les invitant à venir sur la planète. Scotty, soupçonneux, analyse le message et découvre la supercherie. En attendant, sur la surface, Spock utilise une autre ruse : grâce à une forme de télépathie, à travers le mur, il implante une suggestion dans l'esprit de leur geôlier. Pensant que les prisonniers se sont échappés, il ouvre la porte, et est rapidement maîtrisé.

Kirk trouve la station de désintégration n°12 et la détruit. Il empêche, par la même occasion, Mea 3 d'être désintégrée. Informé, Anan 7 lance les recherches, et commande aux batteries planétaires d'ouvrir le feu sur le vaisseau. Mais Scotty avait pris ses précautions : les boucliers peuvent contenir l'attaque.

Kirk réalise que la seule manière de sauver son vaisseau est de mettre fin à la guerre. À cet effet, il demande l'aide de Mea 3. En attendant, l'Ambassadeur Fox essaye de récupérer la situation. Il entre en contact avec la planète, offrant d'abaisser les écrans du vaisseau et de se téléporter personnellement pour discuter ; Anan accepte apparemment. Cependant, c'est un tour pour permettre aux Eminians de détruire le vaisseau. Heureusement, Scotty, avec l'appui de McCoy, refuse d'obéir.

Kirk, piégé par Anan, est repris par les gardes et emmené à la salle du conseil. Fox se téléporte sur la planète avec son attaché ; ils sont escortés – mais pas à la salle de conseil. Au lieu de cela, Anan les fait emmener jusqu'à une station de désintégration. Heureusement pour l'ambassadeur, Spock apprend qu'il s'est téléporté, et le libère, détruisant la station de désintégration n°11 pour ce faire. Fox admet qu'il s'est dangereusement trompé et offre son aide dans le combat.

Anan essaie, en vain, de convaincre Kirk du bien fondé de sa position. Anan ouvre un canal vers l'Enterprise pour les menacer ; Kirk tire profit de l'occasion pour donner "l'ordre général 24 dans deux heures". Anan menace les vies des otages si l'équipage ne se rend pas immédiatement. Kirk informe Anan que ses menaces sont vaines, puisque dans deux heures, l'Enterprise détruira Eminiar VII.

La chance favorise Kirk, qui parvient à maîtriser les gardes et le conseil. Puis, Kirk indique à Anan son plan : il projette de mettre fin à la guerre. Pour ce faire, il détruit les ordinateurs de guerre. Ceux de Vendikar supposeront qu'Eminiar a cassé le traité, et commencerons une vraie guerre. Les prochaines attaques, pour les deux côtés, seront très vraies ou ils décideront de faire la paix à la place. Kirk indique à Anan que s'ils entrent en contact avec Vendikar, ils se rendront compte rapidement qu'ils sont aussi horrifiés à la perspective d'une vraie guerre. Anan se rappelle qu'une liaison avec Vendikar existe toujours, mais est inutilisée depuis des siècles. Il pourrait y avoir une chance de sauver les deux planètes si elles l'utilisaient. Fox offre de servir de médiateur entre Eminiar et Vendikar, et Kirk le laisse sur place pour négocier la paix.


CitationsModifier

L'Ambassadeur Fox : "Ne tenez pas compte de ce signal."
Kirk : "C'est leur planète."
Fox : "Dans les 20 dernières années, des milliers de vies ont été perdues. Ces vies auraient pu être sauvées si nous avions une représentation là-bas. Nous devons avoir cette représentation et je suis ici pour l'avoir."
Kirk : "En négligeant le code 710, vous allez nous entraîner dans une guerre."
Fox : "Je suis près à prendre ce risque."


Anan 7 : "Si c'est possible, nous épargnerons votre vaisseau, mais l'équipage est déjà mort."


Spock : (à un garde, pour le neutraliser) "Monsieur, il y a un mille pattes qui rampe sur votre épaule."


Scotty : (avec dégoût) "Diplomates ! Le meilleur diplomate que je connais est un phaseur pleine puissance !"


Fox : "La diplomatie, messieurs, devrait être un travail laissé aux diplomates. Vous allez , naturellement, reprendre immédiatement un état non défensif."
Scotty : "Je ne le ferai pas !"
Fox : "Qu'avez-vous dit ?"
Scotty : "Je n'abaisserai pas les écrans ; pas jusqu'à ce que le capitaine me le dise."
Fox : "Vous prenez des ordres de moi. Levez les boucliers en signe de bonne foi. Mon autorité..."
Scotty : "Je suis au courant de votre autorité. Mais les écrans resteront levés."
McCoy :"M. Fox ! Ils ont truqué un message du capitaine, ils ont ouvert le feu sur nous – maintenant vous voulez que nous leur fassions confiance ?"
Fox : "J'attends que vous obéissiez à mes ordres !"
Scotty : "Non monsieur. Je n'abaisserai pas les écrans."
Fox : "Votre refus d'accomplir mes ordres met en danger cette mission ! Je peux vous envoyer en colonie pénale."
Scotty : "Vous pouvez, mais je ne veux pas abaisser les écrans !"
Fox : "Votre nom figurera en évidence dans mon rapport au Conseil de la Fédération !"(départ de Fox)
McCoy :"Eh bien, Scotty – maintenant vous l'avez fait !"
Scotty : "Le haggis est dans le feu pour sûr. Mais je n'abaisserai pas mes défenses sur un mot de ce monsieur à la gueule enfariné... pas jusqu'à ce que je sache ce qui est arrivé au capitaine."


Spock ; "'Yeoman Tamara ; vous resterez ici et empêcherez cette jeune femme de s'immoler elle-même. Assommer-la et asseyez-vous sur elle si nécessaire..."


Fox : "Que faites-vous ?"
Spock : (en détruisant la station de désintégration) "Je pratique une variante à la diplomatie."


Fox : "Je n'ai jamais été un soldat, M. Spock – mais j'apprends très rapidement."


Anan 7 : "Des millions de personnes horriblement tuées ! La complète destruction de notre culture et de celle de Vendikar. Désastre ! Maladie ! Famine ! La mort prolongée horrible ! Douleur et angoisse !"
Kirk : "Cela semble vous effrayer."
Anan 7 : "Cela effraierait tout homme sain."
Kirk : "Oui, vous avez parfaitement raison." [...]
Anan 7 : "Ces cinq cents personnes à vous sont-elles plus importantes que les millions de personnes innocentes sur Eminiar et Vendekar ? Quel genre de monstre êtes-vous ? ! ?
Kirk : "Je suis un barbare. Vous l'avez dit vous-même."


Spock : (surgissant dans la salle du Conseil pour le délivrer) "J'avais supposé que vous aviez besoin d'aide ; Je vois que j'avais tort."
Kirk : "Non, j'ai besoin d'aide ; ici même, M. Spock." (il lui ouvre la salle des ordinateurs)


Kirk : (sur la situation d'Eminiar et de Vendekar) "Mort, destruction, maladie, horreur... c'est cela la guerre, Anan. C'est ce qui en fait une chose à éviter. Mais vous l'avez rendue ordonnée et indolore - si ordonnée et indolore, vous n'avez eu aucune raison de l'arrêter, et vous l'avez eue pendant cinq cents ans. Puisque cela semble être la seule manière que je puisse sauver mon équipage et mon vaisseau... Je vais y mettre fin pour vous – d'une manière ou d'une autre."


Anan 7 : (après que les ordinateurs d'Eminiar soient détruits) "Vous réalisez ce que vous avez fait !"
Kirk : "Oui, je vous ai ramené en arrière, dans les horreurs de la guerre. Vendikar supposera maintenant que vous vous disposez à faire une vraie guerre. Ils voudront faire la même chose... seulement les prochaines attaques, qu'ils lanceront, feront plus qu'additionner des chiffres sur un ordinateur. Elles dévasteront votre planète. Vous voudrez exercer des représailles ; si j'étais vous, je commencerais à faire des bombes. Vous avez une vraie guerre sur les bras. Vous pouvez la faire avec de vraies armes, ou vous pourriez considérer une alternative – mettez un un terme à tout cela ! Faites la paix."
Anan 7 : "Il ne peut y avoir aucune paix ! Vous l'avez admise à nous-mêmes ! Nous sommes des espèces tueuses ; c'est pareil pour vous et votre ordre général 24!"
Kirk : "c'est vrai - c'est instinctif. Mais l'instinct peut être combattu. Nous sommes des êtres humains, avec le sang de million d'années de sauvage sur nos mains. Mais nous pouvons l'arrêter ! Nous pouvons admettre que nous sommes des tueurs, mais nous n'allons pas tuer aujourd'hui. C'est tout qu'il faut. Sachant que vous n'allez pas tuer aujourd'hui. Contactez Vendikar ; Vous les trouverez justes aussi terrifiés et horrifiés que vous l'êtes. Ils feront n'importe quoi pour éviter l'alternative ; paix ou destruction. Cela dépend de vous."
Fox : "En tant que tiers, intéressé seulement par la paix et par l'établissement de relations normales, je serais heureux d'offrir mes services comme médiateur entre vous ; J'ai eu une certaine petite expérience dans de tels sujets."
Anan 7 : "Cela peut être une chance. Nous avons un canal direct au haut Conseil de Vendikar... Il n'a pas été utilisé depuis des siècles."
Fox : "C'est une longue période. On y va ?"


Kirk : "J'avais la sensation qu'ils voudraient éviter tout ceci en parlant de paix."
Spock : "Une sensation et rien de plus pour décider."
Kirk : "Quelque fois une sensation, M.Spock, est tout ce que nous humains avons pour agir."
Spock : "Capitaine, vous allez presque me faire croire à la chance."
Kirk : "Pourquoi, M. Spock – vous me faites presque croire aux miracles."


Thèmes et ValeursModifier

Combattre ses instincts guerriers.

S'ouvrir aux autres.

InformationsModifier

ProductionModifier

  • Premier jet par Robert Hamner : 12 septembre 1966
  • Première ébauche du scénario par Robert Hamner : 17 octobre 1966
  • Projet définitif révisé par Robert Hamner et Gene L. Coon : 12 décembre 1966


Acteurs et PersonnagesModifier

  • Hikaru Sulu n'apparaît pas dans cet épisode.
  • Pour des raisons inconnues, l'acteur jouant le lieutenant Osborne n'est crédité dans aucune source. Il est souvent inexactement noté comme joué par Frank da Vinci.


HistoireModifier

  • Cet épisode inclut la première utilisation de la "Fédération Unie des Planètes". La "Fédération" avait été précédemment mentionnée dans l'"Arena" mais le nom de l'organisation a été indiqué la première fois dans cet épisode. Cependant, l'Ambassadeur Fox se réfère à la "Fédération centrale" à un moment.
  • Selon David Gerrold, les ordinateur contrôlants les morts dans cet épisode étaient en rapport avec les décès de la guerre de Vietnam qui ont commencé à être enregistrés la nuit dans des bulletins d'informations en 1967.
  • Des années après cet épisode, en 2003, dans une bande dessinée de Star Wars, une planète a été appelée Vendikar Station, ce qui pourrait être une référence à la planète de Vendikar dans cet épisode.
  • Bantam Books ont publié une série de novelisations appelé des "photo-romans", qui ont pris des images photographiques d'épisodes réels et ont arrangé des bulles de textes. Le quatrième était une adaptation de cet épisode.


Décors et AccessoiresModifier

  • La ceinture d'Anan 7 semble être du même matériau que le gilet de Klingon.
  • Les ordinateur d'Eminiar VII sont également employés dans "la ménagerie, part I" et à bord de la navette dans The Immunity Syndrome. Les vus d'écran, utilisées sur Eminiar VII, sont les mêmes qui apparaissent sur le vaisseau dans les deux pilotes, et dans le bureau de Mendez dans "La ménagerie".
  • La statue vue dans la chambre d'Anan est si semblable à la statue sur Scalos dans "Wink of an Eye" que certaines personnes pensent parfois que c'est la même statue.
  • Une autre belle peinture mate a été créée pour cet épisode, malheureusement, c'est la dernière peinture de la série dans laquelle des acteurs sont insérés. Cette image de la ville d'Eminiar sera réutilisée comme contexte de Scalos dans la troisième saison, pour "Wink of an Eye".
  • Les disrupteurs soniques utilisés dans cet épisode seront légèrement modifiés pour devenir des disrupteurs de Klingon dans la "Errand of Mercy", et dans d'autres épisodes comportant des Klingons ("Day of the Dove" et "Friday's Child"). Les Romulans les ont également employés dans "The Enterprise Incident". Les émetteurs ont été retouchés pour les versions de Klingon/Romulan. Les émetteurs d'Eminian originaux ont été réutilisés dans les épisodes "The Doomsday Machine" et "The Ultimate Computer".
  • Le communicateur d'Eminian a été également réutilisé comme article de Klingon. C'est devenu un communicateur de Klingon comme dans les épisodes "Errand of Mercy" et "Elaan of Troyius".

MarchandisageModifier

Acteurs / Personnages / DoubleursModifier

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

Liens et référencesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Episode précédent produit:
The Return of the Archons
Episodes de TOS
Saison 1
Episode suivant produit:
Space Seed
Episode précédent diffusé:
Space Seed
Episode suivant diffusé:
This Side of Paradise

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard