Wikia

Memory Alpha

Canamar (épisode)

Discussion0
9 085pages sur
ce wiki
MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Star Trek: Enterprise
2x17

Keto-Enol

Titres
Version originale
Canamar
Version française
Prisonnier

Production
Scénario
John Shiban
Réalisation
Allan Kroeker

1ère diffusion (US) : 26/02/2003
1ère diffusion (FR) : 03/11/2004 Jimmy

Left Production ENT : 42/98 Right
Left Diffusion ENT : 42/98 Right
Left Diff. Star Trek : 671/726 Right

Séries

TOSTASTNGDS9VOYENT
1234Liste


Dates
Date stellaire : inconnue
Date terrienne : 2152

Archer et Tucker sont arrêtés par erreur et placés sur un vaisseau prison en route vers l'infâme colonie pénitentiaire de Canamar.

RésuméModifier

2152

Jonathan Archer et Charles Tucker quittent le monde natal Enolien à bord d'une navette pour rejoindre l'Enterprise NX-01, mais en cours de route, ils sont interceptés par des militaires Enoliens qui les arrêtent et les transfèrent dans un vaisseau pénitentiaire en partance pour la colonie pénale de Canamar.

Un peu plus tard, l'équipage de l' Enterprise découvre la navette abandonnée et endommagée par des tirs. T'Pol contacte les autorités Enoliennes pour leur demander si elles savent quelque chose de la disparition des deux officiers. Confus, l'officiel explique que les deux hommes ont sans doute été pris pour des contrebandiers et arrêtés par une patrouille. Les Enoliens donnent immédiatement l'ordre de libérer les deux officiers innocents, mais il est déjà trop tard : le capitaine et le commander sont en route dans un vaisseau-prison pour la planète-prison des Enoliens : Canamar. Les autorités donnent l'ordre à un vaisseau de rejoindre le transport pour récupérer Archer et Tucker, mais la situation évolue brusquement. Pendant le voyage du vaisseau-prison, l'un des prisonniers, un Enolien du nom de Kuroda, organise avec un Nausicaan une mutinerie visant à prendre le contrôle du vaisseau. Les prisonniers se soulèvent et neutralisent les gardes puis le pilote du transport.

Depuis leur capture, Archer et Tucker clament leur innocence, mais Kuroda ne les croit pas. Lorsque la mutinerie éclate, et que Kuroda prend la tête de la révolte, le capitaine et l'ingénieur n'essaient plus de se disculper et ils jouent le jeu, affirmant qu'ils sont bien des contrebandiers. Le capitaine accepte de prendre les commandes du vaisseau de transport et il parvient à ce que Kuroda lui fasse confiance. L'Enolien lui donne les nouvelles coordonnées vers lesquelles se diriger et il explique son plan au capitaine. Kuroda explique qu'il a donné un lieu de rendez-vous à des complices qui l'aideront à s'échapper. Il sous-entend qu'il libérera tous les prisonniers du vaisseau de transport.

Dans le même temps, la patrouille envoyée par la Garde Enolienne pour récupérer Archer et Tucker rejoint enfin le vaisseau de transport. Continuant à jouer leurs rôles, Archer et Tucker aident Kuroda et le Nausicaan à neutraliser les militaires Enoliens sans les tuer. Au cours de l'opération, Archer est choqué de constater que s'il n'avait pas aidé Kuroda, ce dernier était tout à fait prêt à tuer de sang froid les Enoliens qui les poursuivaient. Un peu plus tard, le capitaine fait une seconde découverte peu rassurante : il apprend les véritables intentions de Kuroda. Ce dernier compte retrouver ses contacts près de la planète vers laquelle se dirige le transport ; puis il compte quitter le vaisseau avec quelques amis et monter à bord du vaisseau de ses alliés, abandonnant tous les prisonniers qui ont cru en lui, les vouant à une mort certaine. En effet, les stabilisateurs du vaisseau de transport ne parviendront pas à maintenir le vaisseau en orbite autour de la planète et ce dernier finira donc par se consumer dans l'atmosphère. Ainsi, Kuroda se sera débarrassé de tous les témoins gênants de sa capture et de sa révolte.

Le capitaine Archer refuse de laisser la situation dégénérer et il parvient à envoyer secrètement un message codé pour signaler sa présence à l' Enterprise. Archer et Tucker mettent au point un plan qui prévoit de neutraliser le Nausicaan pour ensuite s'attaquer à Kuroda. Mais l'Enolien les surprend et une bataille rangée s'engage. A ce moment les détecteurs signalent l'arrivée d'un vaisseau et Kuroda est persuadé qu'il s'agit de son contact. Mais il s'agit de l' Enterprise, qui envoie immédiatement un détachement d'intervention.

Pendant ce temps, l'orbite du vaisseau de transport commence déjà à diminuer et le vaisseau se rapproche dangereusement des couches hautes de l'atmosphère. Tucker et Malcolm Reed organisent une évacuation rapide des prisonniers et il ne reste bientôt que Kuroda et Archer à bord. Dans un premier temps, Kuroda est persuadé que le capitaine va réussir à redresser la course de l'appareil, mais quand Archer tente de fuir le poste de pilotage et le vaisseau, l'Enolien comprend qu'il doit se débrouiller seul. Archer est évacué à temps et Kuroda, luttant désespérément avec les commandes, brûle avec son vaisseau dans l'atmosphère de la planète.

Sur l' Enterprise, l'équipage reçoit un appel du gouvernement Enolien qui désire savoir ce qu'il s'est passé. Furieux, Archer explique que le vaisseau-prison a été détruit et il accuse les militaires Enoliens d'arrêter de nombreux innocents en les accusant de contrebande. En réalité, une grande partie des prisonniers sont des innocents, tout comme Tucker et Archer l'étaient.

ProductionModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

IncohérencesModifier

Anecdotes et autres informationsModifier

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Episode précédent:
"Cease Fire"
Episodes de ENT
Saison 2
Episode suivant:
"The Crossing"

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard