Wikia

Memory Alpha

Contagion (épisode)

Discussion0
9 064pages sur
ce wiki
MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Star Trek: The Next Generation
2x11

USS Yamato explodes

Titres
Version originale
Contagion
Version française
Contagion

Production
Scénario
Steve Gerber et Beth Woods
Réalisation
Joseph L. Scanlan

1ère diffusion (US) : 27/03/1989
1ère diffusion (FR) : 12/08/1997

Left Production TNG : 37/178 Right
Left Diffusion TNG : 37/178 Right
Left Diff. Star Trek : 142/726 Right

Image Galerie d'images de
Contagion

Séries

TOSTASTNGDS9VOYENT
1234567Liste


Dates
Date stellaire : 42'609.1
Date terrienne : 2365

L' Enterprise et un 'Oiseau de guerre' romulien sont attaqués par le même virus informatique qui a détruit un autre vaisseau de la Fédération.

RésuméModifier

Journal de bord du capitaine, date stellaire 42'609.1: En répondant à un appel de désespéré de mon vieil ami le capitaine Donald Varley de l'USS Yamato, j'ai pris le risque d'emmener l'Enterprise dans la zone neutre. La requête du capitaine Varley fait état de dangereuses défaillances qui tourmentent notre vaisseau jumeau. En réunissant nos deux équipes de travail nous pourrons peut-être faire disparaître les problèmes avant que notre présence soit détectée par les Romuliens.

Rejoint par l' Enterprise, Varley explique à Picard qu'il examinait des rumeurs concernant la planète Iconia. Varley révéle aussi que son but est d'empêcher les Romuliens de mettre la main sur la technologie iconienne. Worf détecte une fissure dans la chambre d'antimatière du Yamato. Avant que l'équipage de l' Enterprise ne puisse agir, l'USS Yamato explose et plus de 1000 membres d'équipage sont tués. Pendant ce temps, un vaisseau romulien apparaît sur les radars de l' Enterprise.

Journal de bord du capitaine, annexe: La totalité de l'équipage du Yamato, plus de 1'000 personnes, familles comprises ont péri sous nos yeux. Les circonstances malheureusement ne nous permettent pas de cesser l'activité pour pleurer les défunts.

Picard fouille le journal de bord du Capitaine Varley pour comprendre ce qui s'est passé. Varley décrit la découverte des artefacts iconiens et les problèmes de plus en plus dangereux affectant son vaisseau.

Une porte ne s'ouvre pas immédiatement à l'approche de Picard, c'est le premier signe d'ennuis sur l' Enterprise. Picard décide de reprendre la mission du Yamato.

Wesley Crusher parle avec le Capitaine Picard des Iconiens, qui ont été technologiquement remarquablement avancés et étaient, d'après ce qu'on dit, capables de magiquement apparaître sur des planètes partout dans la galaxie. Quand Picard commande du thé Earl Grey au duplicateur, une plante verte se matérialise à la place...

Geordi La Forge commence à soupçonner que l'enquête sur les Iconiens a un rapport avec la destruction du Yamato, mais il n'a aucune explication sur les problèmes apparemment aléatoires, éprouvés par l' Enterprise. En arrivant sur Iconia, après l'avoir scanné, l' Enterprise trouve la planète en grande partie détruite depuis environ 200'000 ans.

L' Enterprise détruit, au dernier moment sur les conseils de La Forge, une sonde venue d'Iconia. Il explique que la sonde spatiale d'Iconia transmettait un programme informatique pour récrire le logiciel à sa propre image. C'était la cause des problèmes du Yamato. L' Enterprise est en partie affecté par ces problèmes.

Journal de bord du capitaine, annexe: Comme cela s'est produit avec notre vaisseau jumeau, l'Enterprise commence à enregistrer des défaillances techniques. Jusqu'ici, elles sont bénignes mais je crains fort que ce soient les premiers symptômes de ce qui est arrivé au Yamato.

Pendant que La Forge et Data corrigent les problèmes informatiques, Picard se rend compte que les informations sur la planète peuvent être utiles. Il décide alors de pousser plus loin l'exploration de la planète. Dès que Picard, Data et Worf sont téléportés à la surface, un vaisseau romulien l'IRW Haakona commandé par la Subcommandeur Taris apparaît devant l' Enterprise. Il essaye de tirer des torpilles, mais semble éprouver des problèmes semblables à ceux de l' Enterprise. Quand une autre sonde est lancée d'Iconia, Riker informe Taris de la détruire, ce qu'elle fait. Mais à cause de la menace romulienne, Riker maintient les boucliers, ce qui signifie que l'équipe sur la planète ne peut pas retourner à bord.

Sur IconiaModifier

Journal de bord du capitaine, annexe: Bien qu'il ne reste que très peu de chose de la planète Iconia, nous avons semble-t-il découvert un centre de contrôle qui de prime à bord est demeuré intact.

Sur Iconia, Picard et Data essayent de comprendre quelque chose à une grande console dans le poste de commande Iconien. Data découvre que la langue iconienne partage assez de racines communes avec d'autres langues pour lui permettre de comprendre les commandes. Cette compréhension s'avère être quelque peu aléatoire, le résultat des tentatives de Data est l'apparition d'une porte. Une série de paysages et de constructions apparaissent par la porte. Picard en conclut que les Iconiens ont voyagé dans les mondes éloignés par cette porte "aussi facilement que nous traverserions une pièce." C'est ce que le Capitaine Varley examinait et espérait préserver des mains des Romuliens. Alors que l'équipe continue à regarder par la porte, une image du pont de l' Enterprise apparaît brièvement, offrant les moyens potentiels de retour au vaisseau. Mais Data est assommé par une énergie semblable à celle de la sonde.

Picard et Worf essayent d'aider Data, mais son logiciel est récrit selon le programme Iconien. Picard se rend compte qu'il doit détruire toute la technologie Iconienne et demande à Data comment le faire. En déchiffrant le discours détraqué de Data, Picard comprend qu'il peut créer une surcharge. Picard demande à Worf d'emmener Data par la porte la prochaine fois que l' Enterprise apparaît.

A bordModifier

Worf arrive sur l' Enterprise avec Data et l'amène à La Forge. À l'ingénierie, les yeux de Data s'ouvrent soudainement et il s'asseoit, apparemment entièrement fonctionnel. La Forge pense que le mécanisme autocorrectif de Data a effacé toute trace du programme Iconien. Il propose une mesure semblable pour l' Enterprise: un arrêt complet, effaçant toute la mémoire affectée, et ensuite de recharger les logiciels informatiques. Malgré les risques d'agir ainsi, en faisant face à un vaisseau Romulien, Riker décide de le faire.

Picard lance le sabotage de l'installation. En voyant que le poste de commande lui-même sera détruit dans un moment, il décide de passer la porte plutôt que mourir sur Iconia. Comme il s'approche, le paysage commute d'une planète primitive au pont du vaisseau Romulien. Étant donné les options, il prend rapidement sa décision.

Le programme Iconien a été enlevé avec succès de l'ordinateur de l' Enterprise, et O'Brien recherche Picard, par le téléporteur, sur la planète. O'Brien localise bientôt Picard sur le vaisseau Romulien, où Picard apprend que l'ordre d'auto- destruction est activé et ne peut pas être désengagé. Quand O'Brien le téléporte sur l' Enterprise, Picard ordonne d'éloigner l' Enterprise en raison de l'explosion imminente du warbird, mais Riker intervient et offre à Taris la solution pour purger ses systèmes informatiques. Ayant réussi à empêcher la guerre avec les Romuliens, l' Enterprise repart.

ProductionModifier

TNG 2x11 'Contagion' Trailer00:31

TNG 2x11 'Contagion' Trailer

bande-annonce "Contagion"


MarchandisageModifier

Épisode à retrouver sur:

1ères diffusions francophonesModifier

Anecdotes et autres informationsModifier

  • C'est la première apparition d'un portail iconien. L'idée sera revisitée dans Star Trek: Deep Space Nine saison 4 épisode "To the Death", où le Dominion découvre une autre porte dans le Quadrant Gamma. Worf fait aussi référence aux événements de cet épisode. Ils ont été aussi utilisés comme la base pour la série Pocket Books' Star Trek: Gateways.
  • Jean-Luc Picard utilise sa rengaine "Tea, Earl Grey, hot" pour la première fois. On ne le voit pas en boire pourtant, le duplicateur lui donne une plante verte plutôt que du thé.
  • Pendant la fin du journal de bord du Captaine Donald Varley, l'horloge passe de 00:14 à 06:58. Un autre passe de 07:55 à 22:48. Plusieurs journaux de bord entier ont été enregistrés en même temps sur des dates stellaires différentes, suggérant que trop peu d'animations d'horloge ont été développées et réutilisées.
  • Shakespeare: "Les démons des airs et des ténèbres"

CitationsModifier

Riker exaspéré par les pannes à répétition
" S'il devient nécessaire de combattre, pourriez-vous vous charger de me trouver quelques rochers à jeter sur eux ?"

Riker
" Le destin, il protège les imbéciles, les petits enfants et les vaisseaux appelés Enterprise."

Troi
" Vous savez, dans un autre temps et un autre endroit, ça pourrait être drôle."

Data qui vient de faire apparaître une porte de téléportation
" Ce n'était pas une annulation manuelle."

ValeursModifier

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

Doublures
  • James G. Becker - Jonathan Frakes
  • Darrell Burris - LeVar Burton
  • Dexter Clay - Michael Dorn
  • Jeffrey Deacon - Patrick Stewart
  • Nora Leonhardt - Marina Sirtis
  • Tim McCormack - Brent Spiner
  • Guy Vardaman - Wil Wheaton

RéférencesModifier

Liens externesModifier


Episode précédent:
"The Dauphin"
Episodes de TNG
Saison 2
Episode suivant:
"The Royale"

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard