Wikia

Memory Alpha

Divergence (épisode)

Discussion0
9 004pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Divergence

MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Star Trek: Enterprise
4x16

Jonathan Archer with Klingon ridges

Titres
Version originale
Divergence (2/2)
Version française
Éradication (2/2)

Production
Scénario
Judith & Garfield Reeves-Stevens
Réalisation
David Barrett

1ère diffusion (US) : 25/02/2005
1ère diffusion (FR) : 22/02/2006

Left Production ENT : 92/98 Right
Left Diffusion ENT : 92/98 Right
Left Diff. Star Trek : 720/726 Right

Séries

TOSTASTNGDS9VOYENT
1234Liste


Dates
Date stellaire : inconnue
Date terrienne : Décembre 2154

Pendant les recherches menées en raison du kidnapping de Phlox, l'équipage de l' Enterprise doit faire face à des actes de sabotage du vaisseau, l'équipage est aidé du Columbia.

RésuméModifier

Décembre 2154

Il ne reste que 47 minutes avant que le réacteur de l’Enterprise NX-01 n’explose. Jonathan Archer se rend dans la cellule de Malcolm Reed et il lui explique que si le vaisseau descend en-dessous de la distorsion 5, il sera détruit. La seule personne capable d’éliminer le virus est Charles Tucker. L’Enterprise a donc rendez-vous avec le Columbia NX-02 pour transférer Tucker. Malheureusement, la téléportation est impossible en vitesse de distorsion et le seul moyen est donc de faire passer l’ingénieur le long d’un filin entre les deux vaisseaux. C’est Tucker qui a parlé de cette solution à Archer car Reed lui en avait parlé. Mais Reed n’a pas autant de certitudes car il ne connaît cette manœuvre que d’un point de vue théorique et encore, en distorsion 1. Il pense pouvoir le faire en fusionnant les champs de distorsion des deux vaisseaux si ceux-ci naviguent à moins de 50 mètres l’un de l’autre : Archer confirme que T'Pol est déjà en train de faire les calculs nécessaires. Personne n’a jamais tenté une telle manœuvre mais Reed pense y arriver, si on le laisse sortir de sa cellule.

Le Columbia rejoint l’Enterprise et Erika Hernandez contacte Archer pour lui indiquer qu’elle est prête à commencer. Parallèlement, Tucker a revêtu un scaphandre et il se tient prêt. L’Enterprise se retourne et se présente ventre à ventre avec le Columbia. Lorsque la distance n’est plus que de 90 mètres, les deux champs de distorsion entrent en contact et fusionnent. Reed ouvre la trappe du hangar des navettes et Tucker fait de même. Reed lance alors un câble entre les deux hangars et Tucker commence sa progression entre les deux vaisseaux. Au milieu de la traversée, des fluctuations dans l’alimentation en énergie de l’Enterprise font dévier la trajectoire du vaisseau : la distance passe à 52 puis 55 mètres pendant que T’Pol, en salle des machines, essaie de compenser les fluctuations. Ces efforts échouent pourtant et la distance passe à 60 mètres. Le câble est sur le point de céder lorsque Tucker entre dans le hangar de l’Enterprise. Reed se saisit de lui quelques secondes avant que l’attache du câble ne s’arrache définitivement. Tucker contacte Archer et lui signale qu’il n’y a qu’un seul moyen de se débarrasser des routines klingonnes : un redémarrage à froid. Son plan est d’augmenter le champ de distorsion du Columbia pour qu’il englobe les deux vaisseaux. Tucker arrêtera alors le moteur de l’Enterprise, purgera les routines et les remplacera par celles du Columbia. Il pourra alors redémarrer sans le virus klingon et le vaisseau pourra retrouver son autonomie. Le risque principal est que le Columbia ne pourra soutenir la progression des deux vaisseaux que pendant moins d’une minute. En sortant du hangar, Tucker est surpris de voir deux membres des commandos de Starfleet et Reed lui explique qu’ils sont là pour l’escorter jusqu’à sa cellule. Tucker ne comprend pas mais il doit se rendre au plus vite en salle des machines. Sur place, il explique à T’Pol, incrédule, qu’il doit arrêter et redémarrer le moteur de distorsion en moins de deux minutes. Hernandez fait étendre le champ de distorsion du Columbia aux deux vaisseaux et donne le signal du départ. Tucker arrête brusquement le réacteur de l’Enterprise, grillant plusieurs relais. Ne disposant que de 40 secondes, il fait remplacer ces relais et transférer les routines du Columbia. Il lance alors le redémarrage du réacteur avec des routines propres et l’Enterprise recrée son propre champ de distorsion au moment où celui du Columbia reprend sa taille normale. Archer remercie Tucker et Hernandez … qui veut récupérer son ingénieur en chef ! Archer lui propose alors une mission : l’accompagner à la recherche de Phlox. Hernandez accepte.

Peu après, Archer fait convoquer Reed et lui explique qu’il a fait des recherche dans son journal de bord personnel. T’Pol a retrouvé les conversations effacées avec le mystérieux agent et Archer a fait faire une recherche. Il s’agit de Harris, un ancien membre des services de renseignements de Starfleet (Terre), mystérieusement disparu depuis 5 ans. Reed avoue qu’il ne sait rien de plus sur cet homme et Archer lui ordonne de lui envoyer un message, sinon il divulguera tout sur cet homme à Starfleet.

Sur la colonie klingonne de Qu'Vat, Antaak vient voir Phlox dans sa cellule. Le Dénobulien a été victime de la brutalité des Klingons et Antaak s’excuse du comportement de K'Vagh. Il montre au docteur le résultat de ses travaux et annonce qu’il a trouvé le moyen de modifier le virus pour que les Klingons infectés n’aillent pas plus loin que le premier stade de la maladie. Ils changeraient d’aspect physique mais ne deviendraient pas des Améliorés. Phlox est d’accord mais il soupçonne que K’Vagh ne sera pas satisfait de ne pas disposer d’Améliorés Klingons stables. Antaak propose de mentir à K’Vagh, quitte à y laisser la vie lorsque le général découvrira la supercherie. Les deux médecins se remettent au travail.

Pendant ce temps, K’Vagh reçoit la visite du commando d’Améliorés Klingons qui a investi l’Enterprise. Le chef du commando annonce que l’Enterprise a été détruit par le virus implanté mais que le quatrième membre du commando, le fils de K’Vagh, a été tué par les Humains. K’Vagh se rend ensuite auprès des deux scientifiques et demande des informations. Phlox lui assure qu’il a trouvé le moyen de supprimer les effets mortels du virus et qu’il aura le remède dans une heure. K’Vagh contacte alors la Flotte Impériale Klingonne et il demande à ce que sa colonie soit épargnée, en échange d’Améliorés Klingons. L’amiral Krell lui répond que la flotte sera sur place dans trois heures, ce qui lui laisse de temps de prouver que l’expérience a réussi. L’heure écoulée, K’Vagh demande à connaître les résultats. Phlox lui explique qu’il a synthétisé le virus bloqueur et il en profite pour demander à K’Vagh pourquoi son fils a été utilisé comme cobaye. K’Vagh explique que lorsque la colonie s’est retrouvée à cours de cobayes, des soldats ont été tirés au sort. Il n’a pas voulu que son fils bénéficie d’un traitement de faveur.

Sur l’Enterprise, Tucker annonce que le virus klingon a provoqué beaucoup de dégâts et il demande à ce que du personnel du Columbia soit transféré à bord pour accélérer les réparations. Il interroge ensuite le capitaine et T’Pol au sujet de Reed. Archer refuse d’en dire plus et Tucker se prépare à retourner sur le Columbia. Il est accompagné par T’Pol qui essaie de savoir si Tucker a des problèmes de sommeil ce dernier répond négativement et chacun nie donc l’existence d’un lien télépathique distant (cf "Affliction").

Sur la colonie klingonne, les membres du commando entrent dans le troisième stade de la maladie et son placés en quarantaine. Le chef du commando explique à K’Vagh qu’elle préfère mourir rapidement plutôt que de maladie mais K’Vagh lui explique que le Dénobulien a trouvé le moyen de stabiliser leur condition. Pourtant la Klingonne n’est pas convaincue : la transformation n’a pas l’effet escompté. Lors des combats sur l’Enterprise, elle s’est sentie faible et a ressenti de la peur pour la première fois de sa vie. De plus elle se sentira déshonorée si elle revient parmi les siens avec cette apparence physique.

Sur l’Enterprise, Archer reçoit un appel de Harris qui lui explique que Reed travaille pour lui et a toujours été un excellent élément. Il rappelle un paragraphe du code de Starfleet (Terre) qui donne la possibilité aux services secrets de passer outre certaines règles en cas de situation critique. Or, si l’Enterprise intervient avant que Phlox ait terminé son travail, les répercussions seront gigantesques sur plusieurs mondes.

Sur la colonie de Qu'Vat, Phlox présente quatre échantillons de traitement. Un seul est valable, mais il lui faudrait au moins une semaine de travail supplémentaire pour déterminer lequel. Il propose que la planète soit mise en quarantaine pendant cette période, mais K’Vagh sait que l’amiral de la flotte n’attendra pas si longtemps. La seule autre solution est d’infecter quatre Klingons sains, sachant que trois mourront inévitablement. K’Vagh désigne les deux gardes, Antaak et lui-même comme cobayes : trois vies sacrifiées pour en sauver des millions.

Sur l’Enterprise, Archer interroge Reed. Ce dernier explique qu’il a été recruté à son entrée dans Starfleet. Il a effectué plusieurs opérations secrètes alors qu’il était un jeune enseigne, puis il n’a plus eu aucun ordre de Harris pendant des années. Il jure que c’est la première fois qu’il est recontacté depuis qu’il est sur l’Enterprise. Il ajoute que Harris lui parlé de l’épidémie qui touche les Klingons et du rôle vital de Phlox. Mais Archer lui remet un rapport montrant que le virus est sans doute dû à une expérience médicale militaire qui a mal tourné. Quand à Harris il s’est contenté de dire que la Terre serait plus en sécurité avec un Empire Klingon stable. Archer demande à Reed de choisir entre Harris et Starfleet. Reed explique qu’il ne sait pas où est Phlox mais il sait, par les services de renseignement, que les Klingons ont un centre de recherche génétique militaire sur la colonie de Qu'Vat.

Sur la colonie, Phlox prévient que les Klingons ne doivent par continuer leurs expériences sur les Améliorés car cela conduira à la guerre civile. En effet, tous les Améliorés ont un sens du chaos et de la rébellion à toute autorité qui se développe parallèlement à leur intelligence et à leur force physique. K’Vagh lui répond que les Klingons sont suffisamment forts pour éviter cet écueil et il reçoit son injection. Phlox l’avertit que le résultat sera connu en moins d’une heure. Peu après, il se rend auprès du commando qui vit ses derniers instants, il est rejoint par Antaak, qui explique que les deux gardes présentent les premiers symptômes de la maladie. Phlox ausculte alors Antaak et les deux docteurs arrivent à la même conclusion : c’est K’Vagh qui a reçu la bonne injection. Phlox retourne au laboratoire avec Antaak dans l’espoir de lui injecter le bon antidote.

A bord de son croiseur, l’amiral Krell reçoit un appel de Harris qui le prévient que le commando Klingon n’a pas réussi à arrêter l’Enterprise. Il le prévient que les deux vaisseaux principaux de Starfleet sont en route pour Qu'Vat. L’amiral Klingon annonce à Harris la fin de leur accord : il détruira lui-même les deux vaisseaux Terriens s’il les croise.

Sur la colonie, Archer entre dans le laboratoire accompagné du fils de K’Vagh. Il menace de détruire la colonie si Phlox n’est pas libéré. Le docteur intervient alors et explique qu’il a fini de développer un remède mais qu’il a encore besoin de quelques heures. Il ajoute que sans ce remède, le fils de K’Vagh ne survivra pas.

En orbite, les senseurs de l’Enterprise détectent l’arrivée de trois vaisseaux klingons. L’amiral Krell annonce qu’il se prépare à détruire la colonie. Espérant différer l’attaque, Phlox transmet le résultat de ses recherches au vaisseau klingon mais Krell préfère la manière forte et déclare à Archer que son vaisseau est maintenant la propriété de l’Empire Klingon. Le croiseur de Krell commence son attaque sur la colonie et l’Enterprise passe à l’attaque. Lorsqu’il est à son tour attaqué par les deux vaisseaux klingons d’escorte, le Columbia se joint au combat. Sur la colonie, Archer demande au docteur de se dépêcher mais ce dernier a besoin de temps pour synthétiser des anticorps. Archer propose alors de servir d’hôte au virus pour synthétiser les anticorps plus rapidement. Malgré ses réticences, Phlox lui injecte le virus modifié en prévenant le capitaine que ce sera douloureux.

Dans l’espace, le Columbia parvient à neutraliser l’un des vaisseaux d’escorte et il s’attaque ensuite au second, mais quelques minutes plus tard, aucun des deux vaisseaux n’a d’armes utilisables. L’Enterprise continue à faire feu sur le croiseur de l’amiral Krell, mais les boucliers du vaisseau klingons sont trop puissants. T’Pol fait alors placer l’Enterprise entre le croiseur et la planète.

Pendant ce temps, Phlox parvient à extraire les anticorps et K’Vagh téléporte un petit container de virus sur le vaisseau de l’amiral. Phlox contacte ensuite Krell et le prévient que le virus est en train de se diffuser et l’a déjà infecté. Il propose le remède à condition que l’attaque cesse. Outré par cette attaque de traître, Krell arrête son attaque.

Quelques heures plus tard, le Haut Conseil Klingon rappelle sa flotte d’éradication et annonce que les malades seront traités grâce aux recherches de Phlox et Antaak. Dans l’infirmerie de l’Enterprise, Antaak est guéri mais il se lamente de son nouvel aspect physique. A cause de lui, des millions de Klingons vont devoir vivre défigurés et comme il s’agit de modifications génétiques, ce déshonneur sera transmis aux générations suivantes. Il pense également à se reconvertir dans la chirurgie plastique pour rendre à ses victimes un aspect plus Klingon. Phlox se dirige ensuite vers le capitaine Archer et il lui explique que les derniers symptômes disparaîtront dans quelques jours. Le capitaine Hernandez prend congé d'Archer et elle autorise le capitaine à conserver Tucker quelques temps afin d’accélérer les réparations de l’Enterprise.

Un peu plus tard, dans sa cabine, Reed reçoit un appel : il s’agit de Harris qui le remercie pour le travail accompli et s’excuse de lui avoir caché certains détails. Mais Reed l’interrompt et il lui indique qu’il ne veut plus jamais entendre parler de lui. Il n’obéit qu’à un seul officier : le capitaine Archer. Alors que Harris tente de l’en dissuader, Reed coupe la communication.

ProductionModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Bandes-annoncesModifier

ENT 4x16 'Divergence' Trailer00:35

ENT 4x16 'Divergence' Trailer

MarchandisageModifier

Épisode à retrouver sur

1ères diffusions francophonesModifier

Anecdotes et autres informationsModifier

IncohérencesModifier

CitationsModifier

ValeursModifier

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Episode précédent:
"Affliction"
Episodes de ENT
Saison 4
Episode suivant:
"Bound"

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard