Wikia

Memory Alpha

Histoire klingonne

Discussion1
9 085pages sur
ce wiki
Réalités Multiples
(informations couvrant différents plans d'existence)
Klingon Empire logo

L'histoire klingonne est peuplée de légendes et d'évènements violents.

Histoire ancienneModifier

Dans les temps anciens, notamment durant la dynastie Zanxthkolt, les Klingons pratiquaient la momification. (Star Trek IV: The Voyage Home)

Kahless painting

Une peinture de Khalesse sur Boreth

Epée de Kahless

L'Epée de Kahless

Au 9ème siècle, Qo'noS fut dirigé par le tyran Molor, impopulaire auprès du peuple. Kahless l'Inoubliable émergea comme le champion du peuple et défit Molor dans un combat en utilisant le premier bat'leth, connu comme l'Epée de Kahless lors de la bataille de Qam-Chee. Durant cette bataille Khalesse tLukara vainquirent 500 guerriers de Molor. Cet évènement continua d'être célébré dans l'Empire lors du festival Kot'baval. (TNG: "Firstborn"; DS9: "Looking for par'Mach in All the Wrong Places")

Kahless unifia le peuple Klingon et fonda le Premier Empire qu'il dirigea en qualité d'Empereur avec sa femme Lady Lukara. Tous deux devinrent également la plus grande histoire romantique. Il donna ses lettres de noblesse au titre d'empereur, titre qui perdura durant 1'100 ans. (TNG: "Rightful Heir")

Kahless n'était pas seulement un guerrier, il était aussi un philosophe, il établit un code d'honneur strict du guerrier qui fut adopté dans la culture klingonne au moins jusqu'au 24ème siècle. Ses propos furent régulièrement repris par les Klingons lorsqu'ils partaient au combat, comme par exemple: "Un meneur n'est pas jugé sur la force de son règne, mais par les décisions qu'il a prises." (DS9: "Tacking Into the Wind")

Aussi en tant qu'empereur, il vainquit les Fek'Ihri. (DS9: "The Sword of Kahless")

Bien que Kahless n'était pas noble à l'origine, les descendants de Kahless et de sa femme, appartinrent à la Cour Impériale Klingonne, considérés dans l'Empire, comme des dirigeants légitimes selon la volonté divine de Kahless. (DS9: "Tacking Into the Wind", "Once More Unto the Breach")

L'époque exacte à laquelle Kahless a vécu a été mentionnée plusieurs fois, avec des dates différentes. Dans DS9: "Looking for par'Mach in All the Wrong Places", qui a lieu en 2373, Worf raconte avec enthousiasme les événements de Qam-Chee censés s'être déroulés "il y a mille ans". Dans TNG: "Rightful Heir", Gowron indique lui aussi que Kahless est mort "il y a un millier d'années". DS9: "Soldiers of the Empire" stipule pour ça part que 2373 correspond à "l'année de Kahless 999", ce qui pourrait indiquer que Kahless ait vécu aux alentours de l'an 1374 du calendrier grégorien. Ces trois éléments semblent placer l'époque de Kahless au 14ème plutôt qu'au 9ème siècle, mais il faut cependant considérer qu'une année Klingonne n'a vraisemblablement pas la même durée qu'une année terrestre, et pourrait donc être plus longue. Par ailleurs,"Rightful Heir" indique aussi que les moines de Boreth ont attendu le retour de Kahless "pendant 15 siècles" – soit 500 ans de plus. Ceci serait en accord avec la datation de l'Epée de Kahless à 1400 ans dans DS9: "The Sword of Kahless". Qui plus est, dans une scène coupée de "Rightful Heir", Data précise que Kahless est mort 1547 ans plus tôt, ce qui la situerait en 822 après JC.
Paq batlh

Un paq'batlh

Après avoir unifié les Klingons, il les laissa en annonçant qu'il devait partir pour le Sto-vo-kor, Il montra une étoile et dit "Cherchez-moi là-bas, vers ce point lumineux." Cette étoile se trouvait être Boreth, devenant ainsi un lieu sacré pour tous les Klingons. (TNG: "Rightful Heir") La légende contant Kahless fut inscrite sur une série de rouleaux appelés paq'batlh. (VOY: "Barge of the Dead")

On ignore si les paroles de Kahless font référence aux capacités spatiales des Klingons à ce moment-là. D'après l'ouvrage de référence non-canonique "Star Trek: Star Charts", les Klingons auraient découvert la distorsion en l'an 930 après JC, soit toujours à l'époque présumée de Kahless, et environ six cents ans après les Vulcains. Toutefois, selon le jeu "Star Trek: Klingon Academy" (lui aussi non-canonique), les Klingons auraient développé le moteur à distorsion beaucoup plus tard (14ème siècle terrien), lors de la conquête de Qo'noS par les Hur'q.
Découvrir aussi l'animation "The Young Hunter".

Sompek fut un empereur qui resta dans l'histoire pour sa conquête de Tong Vey, où 10'000 de ses soldats assiégèrent la ville. Il ordonna à ses guerriers de tout détruire, de tout brûler. (DS9: "Rules of Engagement") L'empereur Mur'Eq resta dans l'histoire pour avoir décidé d'introduire le bat'leth afin que ses soldats tuent leurs ennemis et non pas de se tuer entre eux. (VOY: "Prophecy")

D'après l'ouvrage non-canon "Star Trek: Star Charts", les Klingons acquièrent les capacités de distorsion en l'an terrien 930, soit quelques six cents ans après les Vulcains. Cela est contredit par DS9: "Little Green Men".

Vers le 14ème siècle, la planète Qo'noS fut attaquée par un groupe de pillards aliens provenant du quadrant Gamma, que les Klingons nommèrent les Hur'qs. Bien que leur passage dans les territoires klingons ne fut pas long, que ce fût à cause de la résistance des Kligons ou encore de leur mode de vie nomade, des artéfacts culturels furent volés, y compris l'Epée de Kahless. (ENT: "Affliction"; DS9: "The Sword of Kahless")

Selon toute probabilité, si les Hur'q ne sont pas parvenus à soumettre totalement Qo'noS, c'est parce que leurs attaques ont pris la forme de raids à la façon des vikings, au lieu de tentatives pour conquérir et occuper la planète. Le jeu vidéo non-canonique "Star Trek: Klingon Academy" développe l'idée que lorsque les anciens Klingons ont chassé les voleurs Hur'q, ils sont parvenus à capturer une grande partie de leur technologie, et à construire leurs propres vaisseaux spatiaux équipés de moteur de distorsion par rétroingénierie. C'est ce qui aurait permis aux Klingons, société traditionnellement peu orientée vers la technologie, à faire un bond en avant jusqu'à devenir une puissance interstellaire. Cela expliquerait aussi pourquoi la technologie des vaisseaux de guerre Klingons est seulement à peu près équivalente à celle de Starfleet, bien qu'ils aient été en possession du moteur à distorsion 700 ans avant les Humains. Leur technologie serait essentiellement imitative, acquise par la conquête ou en étudiant celle des ennemis vaincus.

Aussi au 14ème siècle, des changements socio-religieux se produisirent dan la société klingonne, qui restèrent décrits comme : "Des guerriers Klingons décidèrent de tuer tous leurs dieux car ils ne leur apportaient que des problèmes." (DS9: "Homefront")

Au 16ème siècle, l'Empire fut dirigé par la Seconde Dynastie, mais leur règne prit fin lorsque le Général K'Trelan assassina l'Empereur Reclaw puis élimina toute la Famille Impériale. Pendant les dix années qui suivirent, l'Empire fut gouverné par un conseil élu par le peuple. Cette période fut appelée "La Période Sombre" par les historiens Klingons. A la suite de cette période, un nouveau groupe de Klingons, appelé la Troisième Dynastie, reçut les titres et noms de la Famille Impériale originale dans le but de créer l'illusion d'une lignée non brisée. (DS9: "You Are Cordially Invited...")

D'après Quark, les Klingons obtinrent la vitesse de distorsion après 1947 (an terrien). (DS9: "Little Green Men")

"Star Trek: Star Charts" (P. 55) indique que les Klingons ont développé la distorsion en 930. Cette affirmation se base sur le fait que le monastère de Boreth a été construit peu de temps après la mort de Kahless. Quark indique cependant très clairement dans "Little Green Men" que les Ferengis auraient eu la distorsion avant les Klingons s'il l'avait livrée à Ferenginar en 1947. Voir "Little Green Men - Trivia" pour plus d'informations.

Vers le 21ème siècle, le titre d'Empereur fut dissout et les pouvoirs furent attribués au Chancelier du Haut Conseil. (TNG: "Rightful Heir")

Durant le Second Empire, le Chancelier Mow'ga envoya une flotte conquérir les Breens, la flotte ne revint jamais. (DS9: "Til Death Do Us Part")

La période du "Second Empire" Klingon n'a jamais été mentionnée à l'écran. Toutefois, si l'on considère l'autorité apparente dont disposait le chancelier Mow'ga, il a probablement eu lieu après le règne du dernier empereur.

22ème siècleModifier

Au 22ème siècle, l'Empire était une puissance galactique majeure, détenant plusieurs douzaines de systèmes stellaires et comprenant une formidable armada militaire, la Force de Défense Klingonne. (Star Trek: Enterprise)

En 2133, un vaisseau klingon tenta de pénétrer dans l'Etendue Delphique. Quand il en resortit l'ensemble de l'équipage était anatomiquement inversé. Le Haut Conseil Klingon (HCK) dès lors bannit cette zone de l'espace. (ENT: "The Expanse")

A la fin des années 2140 début 2150, les Klingons s'affrontèrent et faillirent déclencher une guerre civile. Les différentes factions klingonnes engagées dans ce conflit étaient en faite manipulées et attaquées par la Cabale Sulibane qui elle-même recevait ses ordres d'un humanoïde inconnu qui agissait dans le cadre de la guerre froide temporelle. (Star Trek: Enterprise)

Qo'nosSurface2151

Surface de Qo'noS en 2151

Durant la 1ère moitié du 22ème siècle, les Klingons avaient parfois des contacts avec les Vulcains.

En 2151, le premier contact avec les Humains se produisit suite à l'incident de Broken Bow ; Klaang un messager s'écrasa sur Terre alors qu'il était poursuivi par des soldats Sulibans. Alors qu'il tentait de fuir ses poursuivants, il fut abattu par un fermier indigène (nommé Moore). Soval l'ambassadeur Vulcain sur Terre, informa Starfleet que sans remède, il fallait le laisser mourir. Mais le capitaine Jonathan Archer intervint et insista pour rapatrier le corps vers la planète mère des Klingons, à bord de son vaisseau l'Enterprise NX-01. Seulement Archer ne comprit pas l'importance des traditions klingonnes et ne réalisa pas qu'en ramenant le corps de Klaang, il causait déshonneur et insulte. Cependant Klaang possédait sur lui la preuve que le début de la guerre civile était déclenchée par les Sulibans. Archer fut autorisé à s'y rendre de façon pacifique. (ENT: "Broken Bow") Toute fois cet incident créa des relations tendues entre les Humains et les Klingons ; hostilités créant parfois des guerres. (TNG: "First Contact")

En 2153, l'Empire Klingon fut de nouveau face aux Humains de l’Enterprise, lorsque celui-ci secourut des réfugiés Raatooras qui tentaient de violer le territoire klingon. Archer ne se rendit pas compte. de suite des problèmes causés aux Klingons, lorsqu'il assista les réfugiés. Lorsque les Klingons voulurent détenir les réfugiés pour les passer devant un tribunal, Archer s'y opposa, si bien que le capitaine Duras de l'IKS Borta attaqua l’Enterprise. Plus tard Archer fut capturé et conduit sur Narendra III, une colonie klingonne, pour être jugé devant un tribunal en tant qu'"ennemi d'état". l"'interférence" d'Archer dans les affaires klingonnes lui valut d'être condamné à vie à la prison klingonne de Rura Penthe. Cependant, très rapidement, Archer organisa son évasion, ce qui embarrassa profondément les Klingons. (ENT: "Judgment") Les Klingons se lancèrent à la poursuite d'Archer, lui envoyèrent même des chasseurs de prime. (ENT: "Bounty") Envoyant également Duras qui tenta par 3 fois de le capturer en attaquant l'Enterprise. La 3ème tentative lui fut fatale, il fut anéanti avec son vaisseau par l’Enterprise, à la frontière de l'Etendue Delphique. (ENT: "The Expanse")

Espace klingon 2154

Espace klingon en 2154

La crise des AméliorésModifier

Voir aussi: Virus amélioré klingon

En mai 2154,, les Klingons furent tout prêt d'entrer en guerre avec les Humains, lorsqu'un groupe d'Améliorés s'empara et pirata un oiseau-de-proie klingon et éjecta son équipage dans l'espace. Les Améliorés voulant anéantir l'humanité détruisirent la colonie de klingonne de Qu'Vat avec une arme biogénique afin de créer la violence entre les 2 peuples. Ce fut de nouveau l'équipage de l’Enterprise qui intervint et qui réussit à empêcher l'escalade de la violence en tuant les Humains Améliorés. (ENT: "Borderland", "The Augments")

Klingon cranial ridges dissolve

Un Klingon souffrant du virus amélioré klingon

Peu de temps après les Klingons réussirent à s'emparer du matériel génétique des Humains Améliorés, à bord de l'oiseau-de-proie klingon endommagé. Craignant que Starfleet tentait de créer des supers-hommes pour conquérir l'Empire ; avec ce matériel génétique ils tentèrent également d'Améliorés leurs guerriers.
La manipulation génétique créa des Klingons plus forts et plus intelligents, mais "physiquement" ils s'humanisèrent, leur arête frontale avait disparu. Malheureusement un des Klingons qui se prêta aux tests souffrait de la grippe lévodienne, ce qui eut pour cause de faire muter la manipulation génétique, entrainant une dégradation mortelle de leur voir neurale.
Les symptômes contaminant se propagèrent rapidement à tout l'Empire Klingon.
Le 1er symptôme de cette contamination était en fait leur humanisation physique. Le docteur Antaak fit kidnapper le médecin Dénobulien Phlox, connu dans le quadrant pour ses grandes compétences. Avec succès, Phlox trouva un moyen pour les stades suivants de se produire, bloquant le virus au stade 1. Si bien que les Klingons ne furent plus condamnés mais restèrent avec une apparence humaine et perdirent les capacités améliorées d'intelligence, de force et d'endurance.
Antaak pensa qu'il serait bon de se spécialiser dans la restauration chirurgicale afin de cacher cette honte qui s'abattait sur eux. L'Empire considéra que les Humains étaient responsables de cette crise génétique. (ENT: "Affliction", "Divergence")

Il est impossible de déterminer à quelle date un remède au virus amélioré Klingon a été trouvé. Il est tout à fait possible que les Klingons montrés sans arêtes crâniennes dans TOS et qui apparaissent avec par la suite dans des épisodes ultérieurs (par exemple Kang, Koloth et Kor), aient simplement subi une opération de chirurgie plastique. Il est assez juste de penser que le remède fut découvert dans les années 2270 plutôt que de penser à la chirurgie plastique, ce qui est sûr c'est que durant les années 2360, le remède existe vraiment puisque Worf a un enfant qui présente l'arête frontale. D'autres divergences dans l’attitude et les manières entre les Klingons TOS et non-TOS peuvent éventuellement être attribuées à la réorganisation neuronale provoquée par le virus.

Des conflits territoriaux éclatèrent. La planète de Sherman était l'un de ceux là. (TOS: "The Trouble with Tribbles")

Dans "The Trouble with Tribbles", Spock déclare que le différend territorial autour de la planète de Sherman a commencé immédiatement après le premier contact avec les Klingons, ce qui implique que le statut politique de cette région de l'espace devait être contesté depuis les années 2150.

23ème siècleModifier

En 2223, les relations entre l'Empire Klingon et la Fédération se dégradèrent tellement que les 2 forces étaient continuellement à la limite de la guerre ouverte. (Star Trek VI: The Undiscovered Country; ENT: "In a Mirror, Darkly, Part II")

En partant de dialogues de "Star Trek VI: The Undiscovered Country", TNG: "First Contact", ainsi qu'une ligne tirée de TOS: "Day of the Dove", on a estimé que le premier contact entre la Fédération et l'Empire Klingon a eu lieu au cours du début du 23ème siècle et a immédiatement conduit à l'état de guerre froide qui a perduré jusqu'en 2293. Cependant, "Star Trek: Enterprise" contredit cette théorie, en plaçant le premier contact en 2151.

La Fédération continua d'étendre ses territoires jusqu'aux limites de ceux de l'Empire, si bien que de nombreux autres petits conflits, en plus de la planète de Sherman, éclatèrent au fil des siècles, tels que Organia ou le secteur d'Archanis. (TOS: "Errand of Mercy"; DS9: "Apocalypse Rising")

En 2245, ce fut entre autre le cas pour Donatu V. Cette guerre froide n'alla jamais au-delà de quelques escarmouches. (TOS: "The Trouble with Tribbles")

Kor, 2266

Kor, responsable des forces klingonnes sur Organia

Mais en 2267, la guerre froide devint une guerre ouverte lorsque la Fédération déclara officiellement la guerre à l'Empire. Les Klingons lancèrent immédiatement une offensive en voulant s'emparer définitivement d'Organia, planète stratégique. La guerre Klingon-Fédération ne dura que quelques jours. Effectivement, les Organiens qui étaient des Êtres non-corporels intervinrent et imposèrent la paix en leur faisant reconnaître le traité d'Organia qui imposait une Zone Neutre. (TOS: "Errand of Mercy")

Cette même année, la planète Nimbus III fut choisie pour devenir planète galactique de la paix entre l'Empire Klingon, la Fédération et l'Empire Stellaire Romulien. Mais ce fut un échec et la planète devint pour les 3 forces un embarras politique durant les 20 années qui suivirent. (Star Trek V: The Final Frontier)

Durant la fin des années 2260, malgré le traité d'Organia, de nombreuses autres escarmouches se produisirent sur Capella IV, Neural, Elas ou encore Beta XII-A. En plus de ces confrontations, les Klingons essayèrent de s'accaparer de mines de dilithium. (TOS: "Friday's Child", "A Private Little War", "Elaan of Troyius", "Day of the Dove")

L'attaque de Kor sur l'avant-poste de la Fédération de Caleb IV, non datée, mentionnée dans DS9: "Once More Unto the Breach" pourrait également faire partie de cette série d'escarmouches.
Romulan flagship, TEI remastered

Classe D-7

En 2268, les Klingons firent un échange technologique avec les Romuliens. Ils leur cédèrent des croiseurs de classe D-7 en échange du dispositif d'occultation. (TOS: "The Enterprise Incident", Star Trek III: The Search for Spock)

Voir aussi: Alliance Romulien-Klingon.

Mais cela ne dura pas puisqu'en 2271, Kor mena l'Empire Klingon dans la bataille de Klach D'Kel Brakt contre les Romuliens qu'il remporta. Cette victoire devint mémorable dans l'histoire klingonne. (DS9: "Blood Oath")

Selon certaines sources de production, les Romuliens et les Klingons auraient conclu une brève alliance (voir Alliance Romulo-Klingonne) comprenant des échanges technologiques. Ceci aurait permis aux Klingons d'obtenir la technologie d'occultation en échange des plans de leur croiseur de bataille de classe-D7. Il est probable que la bataille de Klach D'Brakt Kel ait marqué la fin de cette coopération.

En 2273, les Klingons subirent la perte de 3 vaisseaux de classe K't'inga, lorsqu'ils furent à proximité de la Terre face à l'entité V'Ger. (Star Trek: The Motion Picture)

En 2285, les Klingons maitrisaient complètement la technologie d'occultation sur leurs oiseaux-de-proies. (Star Trek IV: The Voyage Home) La tension entre Klingon et la Fédération fut à son maximum lorsque le projet Genesis de la Fédération fut mis à jour. Ce projet avait pour but la naissance de mondes à travers le terraformage, mais également leur destruction. Les Klingons envoyèrent un oiseau-de-proie pour découvrir les secrets de la planète Genesis. Comme des pourparlers de paix avaient lieu en même temps. Les Klingons accusèrent la Fédération de jouer un double-jeu. (Star Trek III: The Search for Spock)

Klingon ambassador and Kirk image

L'Ambassadeur Klingon accusant James Kirk

Lorsque le capitaine James Kirk de l'USS Enterprise NCC-1701 s'empara de l'oiseau-de-proie, l'ambassadeur Klingon déclara une vendetta contre Kirk: "Il n'y aura aucune paix, aussi longtemps que Kirk vivra !"

En 2286, de nouveau une sonde inconnue qui se trouvait à proximité de la Terre, détruisit 2 vaisseaux klingons. (Star Trek IV: The Voyage Home)

En 2287, sur la planète Nimbus III, le général Kordd le représentant Klingon fut kidnapppé avec ses alter-ego Humain et Romulien par Sybok le Vulcain. Celui-ci les conduisit vers la Grande Barrière au centre de la galaxie espèrant y découvrir Dieu et le paradis. (Qui'Tu pour les Klingons) Klaa, un Klingon étant à proximité engagea la poursuite de l'USS Enterprise NCC-1701-A pour capturer Kirk afin de devenir un héros. Cependant Kordd le considéra comme un renégat à l'Empire et l'en empêcha. (Star Trek V: The Final Frontier)

Puis en 2289, de nombreuses négociations se déroulèrent sur la colonie de Korvat, par l'intermédiaire de Curzon Dax, médiateur de la Fédération et du Klingon Klang. À défaut de réussite, Dax devint un homme respecté des Klingons. (DS9: "Blood Oath")

En 2292, les Klingons considérèrent les Romuliens "Ennemis de sang" (TNG: "Reunion")

Gorkon

Gorkon pour la paix et la "Terre inconnue"

En 2293, la situation politique entre l'Empire et la Fédération changea radicalement lorsque la lune minière Praxis explosa. Sa perte mena à des problèmes économique et militaire jusque sur Qo'noS. Gorkon le chancelier du Haut Conseil Klingon prit la décision d'engager des pourparlers de paix avec la Fédération en commençant par le démentèlement d'avants-postes militaires le long de la frontière. Cependant les pourparlers faillirent échouer lorsque Gorkon fut assassiné et que ce fut James Kirk qui fut accusé alors qu'il avait la charge d'accompagner le chancelier et sa délégation vers un lieu secret où se tiendrait la signature d'un traité de paix définitif.
Azetbur la fille de Gorkon devint chancelière et malgré la pression de son camp pour mettre fin aux pourparlers, elle décida de poursuivre dans les pas de son père. Malgré la conspiration établie entre renégats de Starfleet et de l'Empire Klingon, la conférence de khitomer se tint et les accords de Khitomer furent signés. (Star Trek VI: The Undiscovered Country)

24ème siècleModifier

USS Enterprise-C

l'USS Enterprise-C se sacrifiant pour une colonie klingonne

Durant des décennies, les relations restèrent malgré tout difficiles.
En 2344, un tournant dans les relations se produisit lorsque l'USS Enterprise NCC-1701-C se porta au secours de l'avant-poste klingon de Narendra III qui subissait une attaque surprise des Romuliens. Le sacrifice des officiers de Starfleet et la destruction de l’Enterprise-C fut considéré comme un grand acte héroïque par les Klingons qui confirmèrent et renouvellèrent les accords de Khitomer. (TNG: "Yesterday's Enterprise")

On ne sait pas exactement à quel point les relations entre l'Empire et la Fédération étaient tendues en 2344. Cependant, le retrait temporaire de l'Enterprise-C de le ligne temporelle ayant entraîné une histoire alternative où une guerre féroce entre les deux puissances avait lieu en 2366, on peut supposer que la situation était très instable, malgré les négociations en cours sur un nouveau traité de paix. Bien que le canon ne l'ait jamais clairement stipulé, on présume que ce traité est celui qui est désigné par la suite sous le nom de Traité d'alliance.

En 2346, malgré l'attaque de Narendra III, les Romuliens furent considérés comme des alliés. Pourtant ceux-ci portèrent une nouvelle attaque en tuant plus de 4'000 colons Klingons sur la planète Khitomer. Cette attaque fut orchestrée par Ja'rod de la Maison de Duras, un Klingon qui de ce fait trahit l'Empire en donnant les codes de défense planétaire aux Romuliens. Une nouvelle fois ce fut un vaisseau de Starfleet, l'USS Intrepid NCC-38907 qui répondit en premier au signal de détresse. (TNG: "The Neutral Zone", "Sins of the Father")

Une éventuelle Alliance Romulo-Klingonne au moment du massacre de Khitomer a été évoquée en se basant sur l'épisode TNG: "The Neutral Zone", dans lequel Worf déclare: "les Romuliens ont tué mes parents au cours d'une attaque sur Khitomer alors qu'ils étaient supposés être nos alliés." Comme un échange technologique est censé avoir eu lieu entre Romulus et Qo'noS dans les années 2260, et que les Romuliens sont qualifiés "d'ennemis héréditaires" des Klingons à l'écran en 2292, on peut supposer que les relations diplomatiques entre ces deux peuples ont été quelque peu chaotiques aux 23ème et 24ème siècles.

Riva, médiateur de la Fédération réussit à faire signer entre les deux forces de nombreux traités. Avant l'arrivée de Riva dans l'échiquier politique, il n'existait pas de mot klingonais pour définir un "faiseur de paix". (TNG: "Loud as a Whisper")

En 2353, le Traité de l'Alliance fut signé établissant une amitié durable entre les deux forces. (situation prédite par les Organiens 80 ans plus tôt.) Sarek de Vulcain et son fils Spock furent des négociateurs clés dans la signature de ce traité. (TNG: "Yesterday's Enterprise", "Sarek"; DS9: "The Way of the Warrior"; VOY: "Alliances")

K'Nera on K't'inga bridge

Les emblèmes de l'Empire Klingon et de la Fédération ensemble

Entre 2327 et 2365, les Klingons ont plus ou moins adhéré à la Fédération. (TNG: "Samaritan Snare") Effectivement en 2365, K'Nera un commander Klingon lors d'une communication avec un vaisseau de Starfleet arborait derrière lui les emblèmes de l'Empire et de la Fédération ensemble. (TNG: "Heart of Glory")

Dans "Samaritan Snare", le commentaire laissant entendre que les Klingons font d'une certaine manière partie de la Fédération pourrait en fait faire référence au Traité de l'Alliance qui a créé des liens très étroits entre les deux puissances.

La menace BorgModifier

Klingon-Borg encounter

Bataille non datée et non localisée entre les Klingons et les Borgs

En 2366, la Fédération fut attaquée par un cube borg peu avant la bataille de Wolf 359 ; par l'intermédiaire de l'amiral J. P. Hanson, Starfleet demanda l'aide des Klingons. Mais l'affrontement commença avant l'arrivée des renforts et après l'annihilation de la flotte d'Hanson, Locutus de Borg dit "Les Klingons seront aussi assimilés". (TNG: "The Best of Both Worlds, Part II")

Les Klingons se confrontèrent plusieurs fois aux Borgs, bien que cela resta non daté. Mais les équipages des vaisseaux USS Enterprise NCC-1701-E et USS Voyager NCC-74656 rencontrèrent de nombreux drones Borgs d'origine klingonne. Aussi, lorsque Chakotay le premier officier de l'USS Voyager se retrouva connecté au Collectif Borg par un lien neural, il prit connaissance d'une bataille entre l'Empire et un cube borg (bataille similaire à celle de Wolf 359 entre la Fédération et les Borgs), les Klingons y subirent de grosses pertes. (Star Trek: First Contact; VOY: "Unity", "Infinite Regress", "Unimatrix Zero, Part I")

La scène de bataille aperçue dans VOY: "Unity" provient d'images tournées pour DS9: "Emissary" et DS9: "The Way of the Warrior" retravaillées en post-production.

Guerre civileModifier

Voir aussi article principal: Guerre civile klingonne
Kmpec

K'mpec chancelier en 2367

Malgré le traité de paix avec la Fédération, leur relation furent vite ébranlées. Durant le long règne du chancelier K'mpec, deux factions rivales s'opposèrent à l'intérieur du Haut Conseil Klingon. Duras était le meneur de l'une d'elle, mais celui-ci avait en secret les Romuliens comme alliés. Ceux-ci souhaitaient mettre fin à l'allaince entre Klingons et la Fédération, si bien que Duras conseillait K'mpec dans une politique aggressive afin que l'Empire garde son indépendance.

En 2366, K'mpec avec l'aide de Worf, un Klingon enrôlé dans Starfleet et survivant du massacre de Khitomer, réussirent à prouver l'implication de Ja'rod père de Duras dans cette trahison et alliance secrète avec les Romuliens.
L'autre faction menée par Gowron souhaitait maintenir les relations pacifiques avec la Fédération. (TNG: "Sins of the Father")

En 2367, lorsque K'mpec fut retrouvé empoisonné, les deux factions s'affrontèrent et déclenchèrent une grande guerre civile. (TNG: "Reunion")

Lorsque Worf tua Duras, son implication avec les Romuliens fut également démontrée. Seulement les soeurs Duras Lursa et B'Etor prirent la suite de leur frère. Elles mirent sur le devant le scène, Toral, fils illégitime de Duras, pour en faire un "challenger" de Gowron à la tête du HCK. Mais comme le HCK était corrompu par la maison de Duras, un arbitre de succession fut choisi en la personne de Jean-Luc Picard officier et capitaine de Starfleet. Celui-ci rejeta les revendications de Toral et officialisa la division au sein de l'Empire. (TNG: "Redemption, Part I")

Qo'noS burns

Une ville sur Qo'noS en feu

Cette guerre civile fut un conflit des plus violents dans l'histoire klingonne. Les alliés de Duras furent également soutenus secrètement par les Romuliens, si bien qu'ils prenaient l'avantage face aux alliés de Gowron. La famille Duras voulait mettre fin à l'alliance Fédération-Klingon et ainsi créer une alliance ouverte avec les Romuliens afin de contre-balancer les forces du quadrant.
Starfleet ayant connaissance de la présence des Romuliens dans le conflit. Picard de l'USS Enterprise NCC-1701-D mena une flotte de vaisseaux à la frontière klingo-romulo-fédérale afin de créer un blocus et d'empêcher les Romuliens de ravitailler les forces de la famille Duras. Quand il fut prouvé que les Romuliens avaient continué de soutenir la famille Duras, ce fut la déchéance de cette famille. Puis Gowron réunit tous les Klingons sous son autorité en devenant le nouveau chancelier. (TNG: "Redemption, Part II")

Retour de l'EmpereurModifier

Kahless

clone de Kahless

En 2369, les prêtres de Boreth réussirent à créer un clone de Kahless l'Inoubliable en utilisant l'ADN récupéré sur le couteau de Kirom, il possédait sa mémoire, comme décrite dans les textes sacrés, dans ses liaisons synaptiques. Le but des prêtres étaiet de restaurer l'autorité d'un grand empereur afin de faire cesser le déshonneur et la corruption au sein de l'Empire. Cependant, il fallait expliquer son retour du sto-vo-kor et de sa re-rpise de sa place d'empereur. Gowron soucieux de conserver ses pouvoirs au sein de la chancellerie proposa un plan avec Worf ; il fut suggéré que le clone de Kahless soit fait empereur, mais seulement dans un cadre honorifique, qu'il soit une figure morale pour l'Empire Klingon et que les pouvoirs restent au HCK. (TNG: "Rightful Heir")

Conflits avec l'Union Cardassienne et la FédérationModifier

Voir aussi: guerre froide du Dominion, guerre Klingon-Cardassien et guerre Fédération-Klingon (2372-73)
IKS NeghVar attack

Les Klingons attaquant DS9

Dans les années 2370, l'alliance avec la Fédération fut mise à l'épreuve lorsque celle-ci fit un premier contact avec le Dominion, une Force provenant du quadrant Gamma. Les Fondateurs qui en étaient les dirigeants eurent pour unique but de conquérir tout le quadrant Alpha afin de se protéger de la menace que pouvait subir le Grand Lien (leur mode de vie). (DS9: "The Search, Part II")

À la fin de 2371, le général Martok fut capturé par le Dominion et remplacé, par un Fondateur, Être métamorphe. (DS9: "Apocalypse Rising", "In Purgatory's Shadow") Martok étant un homme de confiance du chancelier Gowron, il fut en position de l'influencer dans ses décisions.

En 2372, le faux Martok convainquit Gowron que la révolte civile qui s'était produite sur Cardassia avait été appuyée par le Dominion afin de préparer une invasion imminente du quadrant Alpha. Gowron prit la décision de lancer une grande attaque contre l'Union Cardassienne. l'Empereur Kahless condamna cette attaque, Gowron outrepassa donc son veto. Son idée était de conquérir les territoires cardassiens avant le Dominion.

Lorsque le conseil de la Fédération s'opposa aux actes de Gowron, celui-ci considéra cela comme une trahison et mit fin à l'alliance en rompant les accords de Khitomer. Une tension politique fut immédiate lorsque les Klingons attaquèrent la station spatiale Deep Space 9 administrée par Starfleet, afin de capturer les derniers membres du conseil Detapa cardassien.
Le capitaine Benjamin Sisko, officier commandant de DS9 réussit à convaincre Gowron que la guerre qui commençait entre la Fédération, les Klingons et les Cardassiens était une stratégie de la part du Dominion afin de diviser tout le quadrant Alpha dans le but de le conquérir plus facilement dans un futur prochain. Sisko demanda à Worf de l'USS Enterprise de venir sur DS9 afin de servir de médiateur de confiance. Gowron cessa son attaque contre DS9. (DS9: "The Way of the Warrior")

Cependant ce ne fut pas pour autant que la paix revint, la Fédération refusant d'aider les Klingons dans ce conflit face au Dominion. Les Klingons ne le pardonnèrent pas, si bien que la tension dura encore des années. Ils créèrent des désaccords entre la Fédération et les Cardassiens afin de justifier leurs interventions dans leurs affaires. (DS9: "Sons of Mogh", "Rules of Engagement")

À la fin de 2372, le faux Martok conseilla à Gowron de revendiquer des territoires de la Fédération à la frontière klingonne. En 1er, il revendiqua le secteur d'Archanis ou alors ce serait la guerre. Mais le conseil de la Fédération refusa sa demande. L'Empire Klingon lança une invasion et des batailles éclatèrent à Archanis IV, Ajilon Prime et Ganalda IV. La guerre klingo-Fédération fut très violente mais très courte. Effectivement des officiers de Starfleet réussirent à révéler l'identité du faux Martok, si bien que Gowron mit fin à la guerre. Après le cessez-le-feu de Gowron quelques hostilités continuèrent, mais s'arrêtèrent rapidement lorsque le Dominion envahit ouvertement le quadrant Alpha. (DS9: "Broken Link", "Apocalypse Rising"; DS9: "...Nor the Battle to the Strong", "By Inferno's Light")

La guerre du DominionModifier

Voir article principal: Guerre du Dominion
Khitomer Accords

signature des Seconds accords de Khitomer

Vers le milieu de l'année 2373, lorsque le Dominion annexa l'Union Cardassienne, les Klingons furent rapidement vaincus et chassés des territoires cardassiens. Face à cette grande guerre et au grand nombre d'ennemis, Gowron se ravisa et accepta de re-signer les accords de Khitomer. Renouvelant ainsi l'alliance avec la Fédération. Un détachement de soldats Klingons fut affecté à DS9, commandés par le vrai Martok qui avait été sauvé d'un camp d'internement. (DS9: "By Inferno's Light")

Klingon fleet, Sacrifice of Angels

Klingons et Fédération unis lors de l'Operation Return

L'Empire et la Fédération combattirent côte à côte dans de nombreuses batailles telles que la seconde bataille de Deep Space 9, l'attaque sur Torros III et l'Operation Return. (DS9: "Call to Arms", "Sacrifice of Angels")

En 2374, l'alliance contre le Dominion devint encore plus forte lorsque l'Empire Stellaire Romulien déclara la guerre au Dominion. Klingons et Romuliens durent apprendre à mettre leurs différends de côté afin de combattre de façon organisée le Dominion. (DS9: "Tears of the Prophets")

En 2375, un nouveau tournant dans la guerre arriva lorsque la Confédération Breen entra dans le conflit au côté du Dominion. Les Breens possédaient une nouvelle energy dampening weapon[à traduire]. Celle-ci abaissa les puissances énergétiques des flottes de la Fédération et des Romuliens, laissant les Klingons combattre en grande infériorité numérique. Au lieu de combattre pour résister Gowron ordonna une attaque surprise. (DS9: "When It Rains...")

Gowron espérait une victoire éclaire contre le Dominion afin de pouvoir déclarer la victoire pour l'Empire sans aucune aide de la Fédération ou des Romuliens. Gowron à travers cette attaque surprise, agissait également sur le plan politique ; craignant en fait d'être déchu par Martok qui devenait de plus en plus populaire en tant que soldat de l'Empire après ses nombreuses batailles gagnées. Gowron espérait donc ainsi envoyer Martok à la mort dans des missions sans espoir et profiter de la gloire en cas de réussite.

Gowron avait l'avantage de n'avoir aucun Klingon qui n'osait s'opposer à lui, mais il ne vit pas venir, Worf le Klingon de Starfleet. Celui-ci accusa Gowron de couardise, de ne penser qu'à sa position politique en se servant de l'Empire, au lieu de remplir sa mission de protection du quadrant Alpha. Gowron et Worf se défièrent dans un combat au corps à corps. Worf sortit victorieux. Worf eut alors le droit de réclamer à devenir le nouveau dirigeant de l'Empire. Il refusa et nomma Martok à sa place. (DS9: "Tacking Into the Wind")

Female Changeling signs Treaty of Bajor

Le Dominion signant sa rédition

Finalement l'Empire Klingon uni à la Fédération et à l'Empire Stellaire Romulien et grâce à une aide de certains Cardassiens (contre le Dominion), sortirent grands vainqueurs de la guerre contre le Dominion à la bataille de Cardassia. (DS9: "What You Leave Behind")

FuturModifier

La Section 31 estima que les Klingons ne récupérèrent l'ensemble de leurs force et capacité après cette guerre du Dominion pas avant 2385. (DS9: "Inter Arma Enim Silent Leges")

Chronologies alternativesModifier

En 2366, dans une chronologie alternative créée par l'incursion de l'USS Enterprise NCC-1701-C, provenant de l'année 2344 via une faille temporelle, l'Empire Klingon était en guerre avec la Fédération depuis cette date. Effectivement en 2344, l'USS Enterprise-C était à proximité de Narendra III, une colonie klingonne. Celle-ci fut attaquée par les Romuliens. Les Klingons crurent que la disparition de l'USS Enterprise-C était un acte de fuite et de couardise. Les Klingons déclarèrent donc la guerre à la Fédération.
Cette chronologie alternative fut annulée lorsque les membres de l'USS Enterprise NCC-1701-D aidèrent leurs prédécesseurs à retourner dans leur époque ; et ainsi ils purent secourir Narendra III et établir une chronologie de paix entre Klingons et Fédération. (TNG: "Yesterday's Enterprise")

En 2372, dans une chronologie alternative créée par la disparition de Benjamin Sisko Emissaire des Prophètes, les Klingons attaquèrent et prirent le contrôle de DS9, cela car les Bajorans avaient interprétés sa disparition comme un signe des Prophètes contre la Fédération. Effectivement Sisko faisait des sauts dans le temps vers le futur.
Cette chronologie alternative fut annulée lorsque son fils Jake Sisko trouva en 2422 le moyen de le renvoyer en 2372 et de l'empêcher de faire ses sauts temporels. (DS9: "The Visitor")

Dans une chronologie alternative future, l'Empire Klingon entra dans une phase expansionniste, et jusque sur le territoire de l'Empire Stellaire Romulien, déclenchant ainsi une guerre. Les Romuliens furent vaincus et leurs territoires furent occupés par les Klingons. Cette chronologie alternative fut effacée par les actions de Jean-Luc Picard. (TNG: "All Good Things...")

Au 26ème siècle, dans la chronologie alternative de Daniels, les Klingons faisaient partie intégrante de la Fédération. (ENT: "Azati Prime")

Chronologie alternative de NeroModifier

Chronologie Alternative de Nero
(créée par son incursion en 2233)

En 2258, dans une chronologie alternative créée par l'incursion de Nero, 47 vaisseaux klingons furent détruits à proximité d'une prison klingonne par un vaisseau romulien inconnu. (Star Trek (film 2009))

En 2259, l'amiral de la flotte Alexander Marcus croyait qu'une guerre avec l'Empire Klingon était imminente. Lorsque celui-ci découvrit Khan Noonien Singh en stase cryogénique dans son vaisseau perdu dans l'espace, il le décongela et le recruta au sein de la Section 31 afin de le faire participer à la conception et construction de l'USS Vengeance, un vaisseau de classe Dreadnought. Khan fit deféction à la Section 31 et grâce à la transtéléportation, il alla se réfugier sur Qo'noS dans la province de Ketha. Sur place, les officiers de Starfleet James Kirk, Spock et Nyota Uhura rencontrèrent une escadrille de Klingons, alors que Uhura essaya de parlementer en klingonais, les Klingons déclenchèrent un combat au corps à corps, Khan intervient et massacra à lui tout seul tous les Klingons.
Plus tard Marcus essaya de profiter de cet affrontement pour déclencher les hostilités avec l'Empire Klingon. il échoua. (Star Trek Into Darkness)

Articles liésModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard