Wikia

Memory Alpha

Klingon

Discussion11
9 067pages sur
ce wiki
Réalités Multiples
(informations couvrant différents plans d'existence)
Antaak
Antaak, un Klingon en 2154
Sirella
Sirella, une Klingonne en 2374
Voir aussi le roman Klingon.

Les Klingons (En Klingonais: tlhIngan) étaient d'une espèce guerrière humanoïde originaire de la planète de classe M Qo'noS (prononcez: Kronos). Leur Empire était une puissance majeure de la Galaxie. Les Klingons étaient fiers et ancrés dans leurs traditions qui avaient pour valeurs honneur et combat. La culture klingonne était aggressive ce qui fit d'eux un pouvoir militaire interstellaire respecté et craint. Les Klingons croyaient qu'ils avaient la capacité naturelle de voir dans les yeux de leur ennemi s'il avait l'intention de tuer.

PhysiologieModifier

Klaang

un Klingon typique

Klingon spine

Colonne vertébrale

Klingon feet

Pieds klingons

La marque distinctive la plus évidente des Klingons était leur arête frontale osseuse (excepté les Klingons contaminés par le virus amélioré klingon). Il s'agissait de leur colonne vertébrale extrêment visible qui continuait jusque sur leur crâne. Cette arête osseuse était un exosquelette communément appelé lobe tricipital. (TNG: "Descent, Part I") Même un enfant ne possédant que 1/4 de sang klingon pouvait posséder l'ossature frontale. (VOY: "Lineage") Cette ossature extériorisée exisait également sur leurs pieds et leur poitrine. (TNG: "Ethics"; DS9: "Sons of Mogh"; ENT: "Broken Bow")

Il est donc possible que le reste du corps comme les jambes possède cette ossature extériorisée.

En général, les Klingons étaient plus grands et plus forts que les Humains, malgré cela leur résistance au temps froid était plus faible. (VOY: "Displaced"; DS9: "Change of Heart") Une fois Spock dit qu'il n'avait pas de canal lacrymonasal ; cependant la mythologie klingonne racontait que Kahless avait versé un océan de larmes. De Plus Kurn versa des larmes. (Star Trek VI: The Undiscovered Country; TNG: "Birthright, Part II"; DS9: "Sons of Mogh")

Le sang klingon contenait des ribosomes qui le rendait compatible pour des transfusions sanguines avec les Romuliens. (TNG: "The Enemy") Leur sang était rouge (Star Trek) Mais lorsque le personnel de l'IKS Kronos One se retrouva en apesanteur le sang coulant des blessures était violet. (Star Trek VI: The Undiscovered Country)

Le sang klingon était rouge dans les atmosphères d'oxygène de classe M. Dans une scène de Star Trek VI: The Undiscovered Country, leur sang apparaît violacé ; il est possible que l'état d'apesanteur modifie la couleur du sang klingon, mais de penser aussi que le virus amélioré klingon en soit en partie responsable. Au départ leur sang devait être vert, mais cette couleur étant déjà utilisée pour les Vulcains, ce fut le violet qui fut choisi. (Commentaires audio de Star Trek: The Undiscovered Country (DVD)). Il est fort possible que leur sang soit différent de celui des Humains, car le Colonel West dit que le sang klingon était différent des Humains. Ce sang violet fut uniquement aperçu dans ce film.
Marab's anatomy

L'anatomie d'un Klingon affecté par le virus des Amélioré

Klingon anatomy small

L'anatomie d'un Klingon sans le virus des améliorés

L'anatomie interne des Klingons était très différente des Humains. Les Klingons appelaient ces différences le brak'lul. Les Klingons possédaient 23 côtes, 2 foies, 8 valves cardiaques, 3 poumons, plusieurs estomacs et de nombreuses fonctions neurales. Certains généticiens pensaient que ces organes supplémentaires existaient pour améliorer leur endurance sur le champ de bataille. Étonnamment leur médecine était peu développée et ils possédaient peu de connaissances sur leur propre anatomie, ce qui était du fait de leur culture guerrière car un individu blessé ne devait survivre que par sa propre force vitale ou simplement mourir ; ou encore pratiquer le hegh'bat, un suicide rituel. (TNG: "Ethics"; VOY: "Lineage")

Malgré ces nombreuses différences avec les Humains, les Klingons avaient le même besoin nutritionnel qu'eux. Le docteur Katherine Pulaski fit remarquer que la plupart des Humains trouvaient leur nourriture non-mangeable : "Ce qui nous tue, les tue". (TNG: "A Matter of Honor") Cependant le thé utilisé dans la cérémonie du thé klingon était une exception; ce thé possédait des toxines mortelles pour les Humains et blessait dangereusement les Klingons (TNG: "Up The Long Ladder")

La grossesse klingonne durait 30 semaines (environ 8 mois). La gestation pouvait être plus courte lors des hybridations. L'hybridation entre Klingons et Humains était quasiment toujours possible, mais il arrivait que la conception n'aboutisse pas, créant des fluctuations biochimiques menant à des évanouissements. Cela se corrigeait seulement sur plusieurs générations. (VOY: "Lineage")

Il est intéressant de noter que malgré leurs plus grands nombres d'organes la gestation est plus courte que celle des Humains et encore plus courte lors des hybridations donnant certainement encore moins d'organes.

Ils étaient entre autre capable de se reproduire avec des Humains et des Romuliens. (TNG: "The Emissary", "Birthright, Part I") L'ADN des Klingons était comparable à celui de nombreuses espèces. Cela était dû à une origine commune, qui remontait à 4 milliard d'années: une espèce humanoïde qui avait alors ensemencé les planètes de classe M avec son propre ADN. (TNG: "The Chase")

Cet ADN commun est sans doute le lien permettant les Hybrides dans ce secteur de la galaxie. Dès lors les Klingons doivent certainement se reproduire avec d'autres espèces que les Humains et les Romuliens.

Après leur grossesse, comme tous les mamifères les Klingonnes pouvaient nourrir leur enfant au sein. (TNG: "A Matter of Honor") Les enfants nés pouvaient avoir une colonne vertébrale courbée, ce qui était corrigeable par de la chirurgie, ce défaut génétique se retrouvait au sein d'une même famille et particulièrement chez la femme. heureusement la médecine de la Fédération permettait de prendre des traitements qui modifiaient génétiquement ce défaut. (VOY: "Lineage")

Les enfants Klingons grandissaient plus vite que les Humains.

Comparatif de ressemblance
  • Enfant Klingon de 1 an = enfant Humain de 4 ans
  • Enfant Klingon de 8 ans = enfant Humain de 16 ans

(TNG: "Reunion"; DS9: "Sons and Daughters")

À l'âge adulte, ils avaient une puberté appelée jak'tahla. (Star Trek: Insurrection) Les Klingons pouvaient vivre jusqu'à 150 ans, ce qui était très âgé. Tout au long de cette existence, ils essayaient toujours d'être plus forts. (DS9: "Blood Oath")

Une fois le docteur Julian Bashir fit remarquer de façon sarcastique que l'odeur corporelle klingonne ressemblait à celle du "charbon pourri avec une pointe de lilas". (DS9: "Trials and Tribble-ations")

Les Klingons étaient capables de savoir rien qu'au regard, s'il fallait tuer leur ennemi. Worf ne possédait pas cet instinct, sûrement car il fut élevé avec des Terriens. (DS9: "Sons of Mogh")

Virus amélioré klingonModifier
Voir article principal: Virus amélioré klingon

En 2154, des scientifiques Klingons tentèrent génétiquement d'améliorer en force et en intelligence leur espèce. Malheureusement, l'ADN Humain des embryons d'Améliorés utilisé se combina à une grippe lévodienne, ce qui finalement modifia les Klingons physiquement prenant un aspect plus humain. Tout l'Empire Klingon fut contaminé. (ENT: "Affliction", "Divergence") Un remède fut trouvé dans les années 2270. (Star Trek: The Motion Picture) Les derniers Klingons Améliorés aperçus par la Fédération furent Kor, Kali et Kaz en 2269 (TAS: "The Time Trap") tandis que les premiers Klingons guéris aperçus furent le Personnel de l'IKS Amar en 2273. D'ailleurs leur ossature frontale était différente de leurs ancêtres. (Star Trek: The Motion Picture)

Il ne fut pas clarifié si réellement tout l'Empire fut contaminé. Il ne fut jamais non plus clarifié quand Kang, Koloth et Kor qui étaient contaminés retrouvèrent un aspect non-contaminé.

SociétéModifier

Même à moitié ivre, les Klingons sont parmi les meilleurs guerriers de la galaxie

 — Le Docteur
Voir aussi: Empereur Klingon

La société klingonne était extrêmement complexe. Avant son déclin au cours du 22ème siècle et lors d'un second déclin au 23ème siècle, la société klingonne se basait sur un système féodal s'appuyant sur les traditions des Grandes Maisons d'origine noble, dans lesquelles les différentes parties de la population devaient fidélité. L'Empereur était à la tête de l'Empire jusqu'au milieu du 21ème siècle. Puis le Chancelier reçut dès lors les pleins pouvoirs. (TNG: "Rightful Heir") Les Grandes Maisons étaient représentées au Haut Conseil Klingon, didrigé par le Chancelier.

Le déclin de la culture klingonne se démontra dans les actes des Klingons eux-mêmes. Ils cessèrent de se préoccuper de leurs armes, prenant la rouille (ENT: "Marauders") et ils cessèrent de s'occuper de leur honneur véritable. (ENT: "Judgment") Peu de temps après le virus amélioré klingon se diffusa dans l'Empire Klingon et un nouveau régime fasciste s'instaura, surveillant tout. (TOS: "Errand of Mercy") A la fin du 23ème siècle, l'ancien régime se réinstalla.

Traditionnellement, la vie politique publique de l'Empire était menée par les hommes, quelques rares exceptions existaient. (TNG: "Redemption, Part I", "Redemption, Part II") L'exception la plus connue fut, en 2293, celle de Azetbur qui devint Chancelière à la mort de son père Gorkon ; cela resta dans les intérêts du Haut Conseil. (Star Trek VI: The Undiscovered Country) Les femmes tenaient la gérance de la maison aussi bien matériellement que les affaires familiales. (DS9: "You Are Cordially Invited...") Les femmes étaient considérées l'égal des hommes sauf en ce qui concernait la politique et les héritages. Elles n'étaient pas autorisées à devenir Conseillères au sein du Haut Conseil et ne pouvaient pas diriger leur Maison ; elles le pouvaient uniquement si elles avaient assez de richesses propres et si auncun héritier mâle n'existait. Elles avaient le droit de démontrer leurs capacités physiques, leur soif du sang et leur honneur comme les hommes.

Ce système de Grandes Maisons faisait qu'ils défendaient l'honneur de leur famille. Cette manière de vivre était plus que traditionnelle et si l'honneur de la Maison n'était pas défendu cela était considéré comme une insulte grave envers la société. Une insulte qui était difficilement pardonnable. Ce déshonneur qui en résultait s'étendait aussi aux générations suivantes. Le plus grand déshonneur, discommendation[à traduire] était annoncé par le Haut Conseil Klingon soit à la famille soit individuellement. Les liens du sang étaient aussi très importants dans leurs relations. Ces Liens pouvaient s'étendre au-delà des membres de la famille. (TNG: "New Ground")

Leur société se marquait aussi par divers rituels pour eux ou pour l'Empire ; le plus connu était le Rituel de Succession que le futur chef devait accomplir et qui devait être validé par un Arbitre de Succession. En 2367, ce fut le cas de Gowron, son Arbitre fut Jean-Luc Picard, officier de Starfleet. Mais avant que le rituel commençât, un autre rituel devait être effectué: la cérémonie de Sonchi qui confirmait la mort du Chancelier précédent. (TNG: "Reunion") Individuellement, les jeunes Klingons devaient passer le rituel de l'Ascension afin d'être reconnus pleinement comme des guerriers adultes. (TNG: "The Icarus Factor")

Si la Maison d'un individu était dissoute ou tombée en disgrâce, il pouvait se faire "adopter" par une autre Maison à travers le rituel du R'uustai ou une autre cérémonie dès l'instant que le moment était marqué par son rattachement et son allégeance. (TNG: "The Bonding"; DS9: "Sons of Mogh", "Soldiers of the Empire", "Sons and Daughters")

Les Klingons se parlaient toujours directement avec fierté, tout murmure ou retenue étaient considérés comme une insulte dans la société. (DS9: "Apocalypse Rising")

A propos des territoires de l'Empire, d'après les premiers linguistes Klingons, il n'existait aucun "Lieu insignifiant dans l'espace klingon". Ce qui démontrait une réelle possession de l'ensemble de leurs territoires. (ENT: "Bounty")

Une certaine économie existait au sein de l'Empire puisque le darsek, une monnaie était en circulation. (ENT: "Bounty"; TNG: "Firstborn")

Religion et traditionsModifier

Voir aussi: Divorce klingon, Mariage klingon, Religion klingonne, Mythologie klingonne et Philosophie klingonne
KlingonDeathRitual

Rituel mortuaire klingon

Les rituels étaient donc très important dans la société klingonne, mais malgré cela les Klingons n'étaient pas très religieux. Cependant, ils croyaient que des Diinités avaient existé dans une lointaine époque. Mais, le mythe racontait que des Klingons avaient tué ces dieux, car ils apportaient plus de problèmes qu'autre chose. (DS9: "Homefront") Les Klingons ne croyaient pas au destin mais croyaient en une sorte de chance. (DS9: "Rules of Engagement", "Tears of the Prophets")

Le rituel du R'uustai, permettait de lier 2 individus dans une relation d'amitié aussi forte que la fraternité. (TNG: "The Bonding") La tradition klingonne soutenait que "Le fils d'un Klingon devenait un homme lorsqu'il savait tenir une lame en main." (TNG: "New Ground")

Si un Klingon frappait du revers de la main un autre Klingon cela était considéré comme un défi mortel. (DS9: "Apocalypse Rising")

le rituel du MajQa se déroulait dans la jeunesse et impliquait de demeurer dans les cavernes de No'Mat, où règnait une chaleur insoutenable. Cette chaleur était supposée provoquer des visions du passé ou du futur et donc d'une importance capitale. La vision d'un membre de la famille était considérée comme particulièrement puissante et importante. Certains rapportèrent même avoir eu la vision de Khaless en personne ! Worf entreprit ce rituel lors de sa jeunesse, ses parents adoptifs lui organisèrent un voyage vers Qo'noS. (TNG: "Birthright, Part I")

Lorsque les couples se créaient et que le mariage était en vu, il était de tradition que la Klingonne mordît le Klingon au visage, s'autorisant à goûter le sang et à le humer. (VOY: "Blood Fever") Les filles Klingonnes recevaient aussi un collier traditionnel appelé jinaq dès lors qu'elle était en âge de choisir un homme. (TNG: "Birthright, Part II")

Une fois Worf dit à Wesley Crusher pour blaguer que "lors du rituel d'accouplement, les hommes ne rugissent pas tandis que la femme, elle, rugit. Puis elle jète des objets que l'homme esquive tout en lisant de la poésie." (TNG: "The Dauphin").
Ronald D. Moore, scénariste et élaborateur de la culture klingonne expliqua qu'en préparant TNG: "Sins of the Father", il s'était inspiré des traditions féodales japonaises des Samouraïs, des Vikings et des Hell's Angels.
Face à la mortModifier

Le corps d'un Klingon mort était considéré comme sans aucun intérêt car son esprit l'avait simplement quitté. (VOY: "Emanations") Lors du rituel funéraire klingon les yeux du guerrier demeuraient grands ouverts, tandis les autres guerriers présents laissaient échapper un puissant hurlement destiné à prévenir les morts de l'arrivée imminente d'un guerrier klingon. (TNG: "Heart of Glory"; DS9: "Tears of the Prophets") Dans certains cas, un chant funèbre pouvait accompagner le mort, ses amis se mettant autour du corps afin de le protéger des prédateurs ; une pratique connue sous le nom de ak'voh. (DS9: "The Ship")

Le Mauk-to 'Vor était un rituel du suicide. Lorsqu'un klingon était incapable de combattre, il devait choisir de pratiquer l'Hegh'bat, un suicide encadré. Lors de ce rite, le guerrier recevait soit par son fils ainé, soit par un ami fidèle, un couteau rituel, qu'il devait se planter dans la poitrine. Le fils ou l'ami devait alors retirer le couteau, et l'essuyer sur la manche du suicidé. (TNG: "Ethics")

La vie après la mort selon les Klingons se divisaient en 2 possibilités.
Celle où allaient les déshonorés était le Gre'thor ; ils étaient conduits par Kortar, le premier Klingon, sur la barge des morts. Kortar était supposé être le Klingon qui avait tué les dieux et qui s'était lui-même condamné à devenir le transporteur vers le Gre'thor. Une fois au Gre'thor, les déshonorés étaient surveillés par Fek'lhr, un Être pseudo-Klingon. Celui-ci pouvait être considéré comme le Diable pour les Humains bien que Kang dit que les Klingons n'avaient pas de diable. (TNG: "Devil's Due"; VOY: "Barge of the Dead"; TOS: "Day of the Dove")

Celle où allaient les les honorés était le Sto-vo-korKahless était supposé les attendre. Si jamais un Klingon mourait par accident ou était assassiné, n'ayant donc pas acquis de l'honneur par lui-même, il était possible que des guerriers combatissent en son nom afin de démontrer qu'il était respecté par les vivants. (TNG: "Heart of Glory", "Rightful Heir"; VOY: "Barge of the Dead"; DS9: "Shadows and Symbols")

Lorsque les Klingons partaient au champ de bataille, il leur arrivait de chanter l'hymne traditionnel des guerriers qui était une sorte invocation à Kahless afin d'avoir une "bonne mort dan la bataille". (DS9: "Soldiers of the Empire")

Le Code d'honneurModifier
"Ne trinque jamais avec ton ennemi" (TNG: "Hide and Q")

Tous les Klingons chérissaient le soutient de Kahless l'inoubliable, qui demeurait un modèle pour les générations de guerriers Klingons à la suite de la prodigieuse lutte qui l'opposa à son propre frère Morath coupable d'un mensonge déshonorant pour sa famille. Le combat dura douze jours et douze nuits ! Le Commander Kang était l'un des premiers Klingons à se rendre compte que la victoire pouvait résulter d'une coopération pacifique avec les Humains.

En 2268, il unit ses forces à celle du capitaine James T. Kirk, lorsque leurs deux équipages furent retenus prisonniers par l'entité de Beta XII-A. En optant pour une stratégie pacifique, Kirk et Kang parvinrent à vaincre l'entité. (TOS: "Day of the Dove")

En 2293, Le Chancelier Gorkon, du Haut Conseil Klingon fut lui aussi partisan de la paix avec la Fédération, ce qui allait à l'encontre de la nature belliqueuse des Klingons: il fut assassiné (trop tard pour que le processus de paix soit empêché). D'ailleurs, il était caractéristique aux Klingons que, pour tout conciliateur, un fauteur de guerre attendît son heure en secret. (Star Trek VI: The Undiscovered Country

CultureModifier

Voir aussi: Langue klingonne (klingonais)

Mets et boissonsModifier

Histoire et PolitiqueModifier

Kahless

Un clone de l'Empereur Kahless

L'Empire Klingon fut fondé au 9ème siècle par Kahless l'Inoubliable qui après de nombreux exploits réussit à unifier tous les Klingons après avoir tué le tyran Molor. Au fil du temps tout l'Empire vénéra Kahless jusqu'à le diviniser et la culture klingonne se réferrait très souvent à sa personne. (TNG: "Rightful Heir")

D'après un premier jet du scenario de "Rightful Heir", Data donna la date exact de la mort de Kahless, 1'547 ans dans le passé à partir de 2369 ce qui donnait l'an 822.
D'après DS9: "Soldiers of the Empire" l'année 2373 correspondait à l'Année de Kahless 999.

Au cours du 21ème siècle, le dernier empereur Klingon règna et ce fut le Chancelier qui prit les pleins pouvoirs. (TNG: "Rightful Heir")

La guerre était un aspect ancrée dans la société klingonne depuis l'époque de Kahless. Mais au début du 22ème siècle, cet aspect monta en puissance et la classe des guerriers s'imposa, au point de considérer le peuple klingon dans son entier comme des guerriers. (ENT: "Broken Bow", "Judgment")

En raison de leurs objectifs guerriers, les Klingons avaient peu de relations avec les autres peuples des secteurs environnants. Mais le territoire de l'Empire étant pauvre en ressource, l'expansion de leur territoire devint un objectif primordial pour leur survie. D'ailleurs, en 2151, le premier contact avec les Humains fut assez dur, ce qui dura pendant des siècles lors de leurs relations face à la Terre puis à la Fédération ; de nombreux conflits furent inévitables entre les deux forces. (TNG: "First Contact")

Klingon cranial ridges dissolve

Un dont l'arête est en train de s'effacer

En 2154, des chercheurs Klingons tentèrent d'améliorer les conditions des Klingons en s'emparant du matériel génétique provenant d'embryons humains améliorés provenant des guerres eugéniques. Les cobayes devaient comme les Humains devenir plus forts et plus intelligents, mais leurs voies neuronales ne s'adaptèrent pas et les cobayes moururent d'agonie. En fait l'un des cobayes était atteint de la grippe lévodienne ce qui modifia l'ADN et le rendit aérobique, devenant une peste mutagène et qui malgré l'aide du Docteur Phlox, le scientifique Antaak ne put l'éradiquer ; celle-ci se répandit dans tout l'Empire. Dès lors les Klingons connurent la peur et leur aspect physique "s'humanisa". Cette mutation génétique se passa aux générations suivantes. (ENT: "Affliction", "Divergence") Un remède fut trouvé dans les années 2270. (Star Trek: The Motion Picture)

Les Klingons avaient apparemment honte de parler de ce changement physique et ne voulaient pas en discuter avec des non-Klingons. L'Empire rendit si secret les origines du changement que la population de la Fédération ne possédait plus cette connaissance. Au 24ème siècle cette information n'existait plus qu'au sein de l'Empire. Les Klingons répondaient agressivement aux non-Klingons "Nous n'en discutons pas avec les étrangers !" (ENT: "Affliction", "Divergence"; DS9: "Trials and Tribble-ations")

En 2223, les relations entre l'Empire Klingon et la Fédération se dégradèrent toujours plus, et cela durant des décennies. (Star Trek VI: The Undiscovered Country; TNG: "First Contact")

En 2245, les mauvaises relations tournèrent en combat lors de la Bataille de Donatu V près de la planète de Sherman. (TOS: "The Trouble with Tribbles")

En 2267, la tension tourna en guerre éclair, puisque les Organiens intervinrent et mirent fin à la guerre, 4 jours plus tard. (TOS: "Errand of Mercy") Dans un même temps, il fut évident qu'une alliance et un échange technologique se fit avec l'Empire Stellaire Romulien, puisque des Romuliens attaquèrent Starfleet avec des vaisseaux d'origine klingonne. (TOS: "The Enterprise Incident").

Dans les années 2280, après toutes ces décennies, cette paix fragilement instaurée fut brisée par des escarmouches. (Star Trek III: The Search for Spock; Star Trek V: The Final Frontier)

Finalement, en 2293, une paix plus solide fut instaurée lors des accords de Kithomer grâce aux Chanceliers Klingons Gorkon et Azetbur et à l'officier de Starfleet James T. Kirk et ses officiers supérieurs. (Star Trek VI: The Undiscovered Country)

Qo'noS burns

Qo'noS en feu durant la guerre civile

Au cours du 24ème siècle, les relations avec les Romuliens furent tendues. Jusqu'à ce qu'en 2346, les Romuliens attaquèrent périodiquement des colonies klingonnes (massacre de Kithomer) (TNG: "Sins of the Father") et qu'en 2368, ils s'impliquèrent secrètement dans leurs affaires internes lors de la guerre civile klingonne (TNG: "Redemption, Part II")

En 2372-2373 une nouvelle guerre entre la Fédération et les Klingons éclata, à cause de la présence du Dominion dans le quadrant Alpha, mais finalement les 2 forces s'unirent pour combattre ce même Dominion. (DS9: "By Inferno's Light")

Au 26ème siècle, d'après Daniels, les Klingons rejoignirent la Fédération. (ENT: "Azati Prime")

IndividusModifier

Une foule de personnages ont marqué l'histoire de ce peuple.

Science et technologieModifier

TerritoiresModifier

Voir aussi: Zone Neutre

Univers-Miroir
(un Univers parallèle)

Univers-MiroirModifier

Au 24ème siècle, les Klingons et les cardassiens avaient créé l'Alliance Klingon-Cardassien. (DS9: "Crossover")


Chronologie Alternative de Nero
(créée par son incursion en 2233)

Chronologie alternative de NeroModifier

Voir sur l'article principal: Histoire klingonne dans la chronologie alternative de Nero

Monde Réel
(article ou section(s) écrit(es) à partir du point de vue: "monde réel")

CoulissesModifier

Klingon invasion of Organia

Les 1ers Klingons qui apparurent dans "Star Trek" étaient un groupe de soldats occupant un village d'Organia dans "Errand of Mercy"

D'après "Star Trek Creator", biographie de Gene Roddenberry par David Alexander (Roc Books - 1994), les Klingons devaient leur nom au Lieutenant Wilbur Clingan, un ami de Roddenberry avec qui il a servi à Los Angeles Police Department.

Apparence des KlingonsModifier

  • Les Klingons furent introduits dans Star Trek: The Original Series, leur première apparition est "Errand of Mercy". A l'époque, pour des raisons budgétaires, ils n'avaient pas de crêtes et ressemblaient aux humains avec énormément de maquillage et une moustache. A partir de Star Trek: The Motion Picture (1979), l'augmentation des budgets et l'amélioration des techniques prosthétiques a permis de leur adjoindre la crête qui les caractérise aujourd'hui. De nombreuses théories ont alors été élaborés par les fans pour expliquer cette évolution.
  • En 1996 dans l'épisode DS9: "Trials and Tribble-ations", les deux types de Klingons (avec ou sans crête sur le front) ont été confrontés, rendant le changement officiel et relançant ainsi le débat : manipulation génétique, chirurgie, mutation biologique, races différentes, influence d'êtres omnipotents... Worf précisera d'ailleurs dans cet épisode que les Klingons n'en discutent pas avec les étrangers.
  • Par la suite, la série Star Trek: Enterprise, préquelle de TOS, présentera des Klingons avec des crêtes, rendant certaines hypothèses obsolètes. Finalement dans les épisodes ENT: "Affliction" & "Divergence" de la 4ème saison, une explication officielle est fournie à ce changement.
  • Il faut toutefois noter que même les maquillages individuels peuvent changer d'un épisode à l'autre, comme celui de Worf par exemple.
  • Les acteurs principaux de Star Trek ayant porté un maquillage complet de Klingon sont : Michael Dorn (Worf), Roxann Dawson (B'Elanna Torres), Avery Brooks, Colm Meaney, Rene Auberjonois, Kate Mulgrew, Ethan Phillips et Scott Bakula.
  • Une blague courante, racontée dans une interview de Robert O'Reilly (DVD DS9 Saison 7), qui courait auprès des acteurs jouant des Klingons, est qu'il ne faut surtout pas jouer dans un film Star Trek, car son but y sera à coup sûr de mourir. Il eut finalement raison pour Star Trek: Generations.

Apparitions et autresModifier

La liste suivante recense toutes les apparitions des klingons (à l'exception de Worf et B'Elanna Torres) :


Non-canonModifier

  • Dans le roman "Star Trek: Vanguard" - "Summon the Thunder", les Klingons à apparence humaine, descendants des victimes du virus, sont appelés QuchHa et servent généralement dans des unités particulières, bien que des mélanges avec le reste de la flotte sont occasionnelles.

Liens externesModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard