Wikia

Memory Alpha

Mindshadow

Discussion0
9 187pages sur
ce wikia
MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)
Roman

Mindshadow

Titre : Mindshadow
Genre : Roman
Auteur(s) : J.M. Dillard
Équipage : TOS
Série : Pocket TOS #27
Éditeur : Pocket Books
Publication : 1984
Pages : 252
ASIN/ISBN : ISBN 0671607561

Titre VF : La mémoire foudroyée
Traductrice : Frédérique Mercal
Editeur VF : Fleuve Noir #10
Publication : 1993
Pages VF : 222
ASIN/ISBN : ISBN 226504959X

D. stellaire : 7'003.4-7'008.3
D. terrienne : 2270

Mindshadow / La Mémoire Foudroyée un roman racontant Spock qui perd la mémoire...

Ce roman a fait l'objet d'une publication francophone aux éditions Fleuve Noir en 1993.

RésuméModifier

Chapitre premier
ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.
Journal de bord du capitaine, date stellaire 7'003.4 : Après avoir été appelés sur Aritani pour enquêter sur les attaques des pirates, nous avons découvert que la planète regorge de métaux précieux. Je pense que les assaillants souhaitent asservir la population dans le but d’installer une exploitation minière permanente.
Malheureusement, nous n’avons pas encore localisé la base pirate ni les vaisseaux, et nous supposons qu'ils utilisent des boucliers d' invisibilité. L’ingénieur Scott et l’enseigne Lanz ont placé un bouclier protecteur autour d’Aritani, ce qui empêchera de nouveaux vaisseaux de pénétrer dans l’atmosphère, et piégera tout pirate resté à la surface après l’érection du champ de force. Selon M. Spock, l’autonomie en carburant de ces vaisseaux ne peut pas dépasser sept heures et demie, en supposant toutefois qu’ils utilisent un type de bouclier d’invisibilité standard. Une fois cette limite de temps dépassée, nous pourrons les détecter. Nous espérons ainsi capturer au moins l’un des attaquants et le questionner.
Dès que la planète sera en sécurité, nous commencerons à téléporter des permissionnaires sur Aritani.
Le commander Spock a été gravement blessé dans l’exercice de ses fonctions. Je propose qu’il reçoive une citation.
Chapitre II
Chapitre III
Chapitre IV
Chapitre V
Chapitre VI
Chapitre VII
Chapitre VIII
Journal de bord du capitaine, date stellaire 7'006.4 : Par ordre de Starfleet Command, l’Entreprise a quitté Aritani pour assurer le transport de diplomates sur Vulcain, pour une session d’urgence du Conseil de la Fédération. Le Fidelity, un patrouilleur actuellement en mission dans le quadrant, surveillera la planète, bien que je doute sérieusement que la présence d'un autre vaisseau, quel qu’il soit, décourage les pi rates. L'objectif de cette réunion du Conseil est de déterminer si la Fédération doit intervenir alors qu’Aritani a refusé sa protection. Bien qu’elle veuille respecter le souhait des Ariterniens, la Fédération a été conduite à revoir position à cause de la richesse en minerais la planète, qui fait d’elle une cible idéale pour des puissances ennemies. Les services de renseignements rapportent que le gouvernement romulien convoiterait Aritani pour en faire colonie minière.
Le meurtre du prisonnier romulien n’est toujours pas résolu. Les charges qui pesaient contre le lieutenant-commander Scott ont été levées par manque de preuves. Trois témoins ont confirmé sa présence dans la salle des machines à l’heure de l’assassinat. Le lieutenant Tomson n’a rien découvert de plus sur cette affaire.
Chapitre IX

...

Journal de bord du capitaine, date stellaire 7'006.9 : Le rapport du lieutenant Tomson indique que les explosions dans la salle des machines et dans la cabine de l’ambassadeur Taureng ont été préparées par un expert en matière d’explosifs (puisqu’on n’a pas retrouvé de trace de l'explosif), qui connaissait parfaitement le plan du vaisseau.
L’enquête a révélé que personne à bord n’est supposé connaître suffisamment l’utilisation des explosifs pour être le coupable. Tomson suggère une seule conclusion possible.
L’un de mes hommes travaille pour l’ennemi.
Chapitre X
Journal de bord du capitaine, date stellaire 7'007.3 : Félicitations à M. Scott, qui a accompli une fois de plus un miracle en réparant les moteurs de distorsion en un temps record. En fait, les dégâts ne nous retarderont que d’environ vingt-quatre heures. Nous pensons arriver à notre destination dans approximativement...
Chapitre XI
Chapitre XII

...

Journal de bord du capitaine, date stellaire 7'008.4 : L'Enterprise quitte Aritani avec deux nouveaux passagers : les ambassadeurs Aritaniens. Une fois les diplomates déposés sur leurs planètes respectives, nous mettrons le cap sur la base stellaire 2 pour prendre un congé bien mérité.

Éditions USModifier

  • En 1987, 1989, il est réédité
  • En 2010, il est disponible en e-roman

Édition francophoneModifier

Traductrice: Frédérique Mercal
Pages: 222
Référence: ISBN 226504959X
4ème de couverture

L' Enterprise se porte au se cours de la planète Aritani attaquée par de redoutables pirates qui semblent sortir de nulle part. Mais, son intervention tourne rapidement au cauchemar: Spock est grièvement blessé dans un mystérieux accident qui le laisse amnésique.

Tandis que James Kirk tent d'élucider le mystère d'Aritani, et qu'un assassin rôde à bord de l' Enterprise, Spock paraît sombrer peu à peu dans la folie. Ou bien serait-il victime d'un plan machiavélique pour l'empêcher de révéler ce qu'il sait ?

Car, enfouies dans sa mémoire, se trouvent les informations qui seules pourraient sauver ce secteur de la Galaxie...

CommentairesModifier

Néant

RéférencesModifier

Liens externes Modifier

Livre précédent #9:
Les Larmes des Baladins
Fleuve Noir Livre suivant #11:
Le Triangle Mortel
Livre précédent #26:
Pawns and Symbols
Pocket Books - Pocket TOS Livre suivant #28:
Crisis on Centaurus