Wikia

Memory Alpha

Moteur à sillage quantique

Discussion0
9 004pages sur
ce wiki
Moteur à sillage quantique

Le USS Voyager navigue dans le sillage quantique.

Le moteur à sillage quantique (Quantum slipstream drive en anglais) est un type de propulsion interstellaire futuriste qui a réussi là où la Fédération a échoué par ses tentatives répétées grâce à la technologie de transdistorsion : dépasser le mur de la vitesse de la distorsion. Développé à l'origine par une espèce évoluée native du Quadrant Delta, cette technologie fut acquise par l'USS Voyager en 2374 et utilisée au début de l'année 2375 dans une tentative qui échoua et fut à deux doigts de détruire le vaisseau.

Le sillage en lui-même est un champ de distorsion focalisé en un point de convergence. Il est initié en manipulant le tissu du continuum espace-temps à l'échelle quantique. Il fonctionne grâce à la concentration d'un champ quantique à travers le déflecteur parabolique qui génère d'énormes modifications dans la courbure de l'espace local ; créant un tunnel subespace, lequel est projeté en amont du vaisseau. Une fois que le vaisseau est entré dans ce tunnel, les forces qui y ont lieu propulsent celui-ci à d'incroyables vitesses. Pour arriver à maintenir le sillage, un vaisseau doit modifier constamment le champ quantique avec son déflecteur; cependant, les calculs demandés sont trop compliqués, et le temps disponible pour les réaliser est trop court pour la technologie actuelle de Starfleet.

L'équipage du Voyager rencontra pour la première fois la technologie à sillage quantique quand ils firent la rencontre de l'USS Dauntless, un vaisseau envoyé par Starfleet, du moins en apparence, pour les ramener dans le Quadrant Alpha. Toutefois, le Dauntless se révéla au final comme un piège minutieux et mis en place par Arturis pour assouvir sa vengeance contre Kathryn Janeway pour le rôle qu'elle a joué dans l'assimilation Borg de son monde natal. Dans sa première mise à l’épreuve par l'équipage de Voyager, le Dauntless parcouru 15 années-lumière en à peine cinq minutes; cela se traduit par environ 1,6 millions de fois la vitesse de la lumière. L'ingénieur en chef du vaisseau, B'Elanna Torres, modifia alors temporairement les moteurs du Voyager pour qu'ils soient capables de naviguer dans le sillage quantique, mais cette implémentation se révéla trop instable dans le cadre d'un usage normal. (VOY: "Hope and Fear")

Plusieurs mois plus tard, en 2375, l'équipage du Voyager découvrit quelques cristaux de bénamite et utilisa ce minerai rare pour construire un moteur à sillage quantique plus évolué. Cependant, la technologie du Voyager se révéla inadéquate dans la tâche de naviguer dans le sillage aux vitesses générées par le moteur; les senseurs à bord du vaisseau ne pouvaient suivre assez rapidement les variations de phase pour que les moteurs gardent le sillage stable. Quoi qu'il en soit, Voyager réussit à parcourir la distance de près de 10.000 années-lumière avant que le sillage ne s'effondre. (VOY: "Timeless")

Plus tard cette année, le groupe de réflexion Think Tank exprima son intérêt pour la technologie de sillage quantique dans le cadre d'un échange, en dépit de ses dangers potentiels. Le représentant du groupe, Kurros, le considéra comme un "puzzle intéressant". (VOY: "Think Tank")

Après le retour de l'USS Voyager' dans le Quadrant Alpha (avec leur technologie de sillage quantique), il est inconnu de savoir l'impact que celui-ci a eu sur les capacités de propulsion de la Fédération. Comme vu dans Star Trek Nemesis cependant, il reste que la technologie à sillage quantique doit encore être appliquée avec succès. Les répercussions à long terme cependant, ne sont pas encore connues, bien qu'il soit envisageable que les problèmes soient surmontés au final.

Références Additionnelles Modifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard