Wikia

Memory Alpha

Patterns of Force (épisode)

Discussion0
9 090pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Patterns of Force

MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Star Trek: The Original Series
2x23

Spock and Kirk are discovered by the Nazis

Titres
Version originale
Patterns of Force
Version française
Fraternitaire

Production
Scénario
John Meredyth Lucas
Réalisation
Vincent McEveety

1ère diffusion (US) : 16/02/1968
1ère diffusion (FR) : 20/09/1986
1ère diffusion (US) (REM) : 19/05/2007

Left Production TOS : 53/80 Right
Left Diffusion TOS : 50/80 Right
Left Diffusion TOS (REM) : 31/80 Right
Left Diff. Star Trek : 50/726 Right

Image Galerie d'images de
Patterns of Force

Séries

TOSTASTNGDS9VOYENT
123Liste


Dates
Date stellaire : inconnue
Date terrienne : 2268


L'USS Enterprise (NCC-1701) découvre une planète où un historien de la Fédération a développé une société basée sur le modèle nazi.


Même les historiens n'apprennent pas les leçons de l'histoire. Ils refont les mêmes erreurs.

 — John Gill, mourant (TOS: "Patterns of Force")


RésuméModifier

L' Enterprise navigue dans le système de Zeon et Ekos afin de déterminer ce qu'il est advenu d'un émissaire de la Fédération, John Gill. Le vaisseau est la cible d'un missile à ogive nucléaire, détruit par ses faisceaux. Or, les Ekosiens ne possèdent pas une telle avance technologique et les Zeons sont pacifistes.

James Kirk et Spock sont téléportés sur Ekos après s'être fait injecter un transpondeur qui servira a les localiser. Ils assistent à la traque d'un Zeon par des Ekosiens revêtus de l'uniforme nazi. Ils voient ensuite une émission de propagande diffusée sur les écrans de la ville : les Ekosiens s'apprêtent à envahir Zeon sous la conduite de leur Führer, John Gill !

Revêtus d'uniformes "empruntés" à deux Ekosiens, Kirk et Spock tentent de s'introduire au QG du parti Fraternitaire, mais Spock est démasqué lorsqu'on l'oblige à enlever son casque, dévoilant ses oreilles pointues. Interrogés, les deux hommes sont placés à l'isolement sur l'ordre d'Eneg, le chancelier du parti. Ils s'évadent en se servant des transpondeurs pour concentrer la lueur d'une ampoule en laser. Accompagnés d'Isak, le Zeon à l'arrestation duquel ils avaient assisté, ils récupèrent leurs communicateurs et rejoignent la résistance à Fraternitaire. Abrom, le Chef, se méfie d'eux. Il les soumet à un test. Rassuré sur leur loyauté, il les autorise à tenter d'approcher John Gill avec Isak et Daras, une Ekosienne infiltrée au sein de Fraternitaire.

Kirk dressed in Nazi attire

Kirk portant un unifrome d'un officier SS

Ils assistent au discours exalté de Melakon, le second du führer, impatient de lancer l'attaque décisive sur Zeon, et à l'intervention, derrière un écran, de John Gill. Il apparaît évident à Kirk que John Gill est drogué. Il fait téléporter Leonard McCoy pour qu'il examine l'émissaire de la Fédération. Ranimé, celui-ci avoue qu'il a choisi de transplanter l'idéologie nazie sur Ekos afin de mettre un terme aux dissensions qui agitaient sa population. Mais son dessein a été détourné par les ambitions de Melakon qui exploite son charisme pour monter le peuple d'Ekos contre les Zeons. Lorsque Gill rappelle la flotte d'invasion et révèle la duplicité de Melakon à la télévision, il est abattu par celui-ci, tué à son tour par ses anciens partisans. Les résistants prennent le pouvoir laissé vacant pour orienter la politique vers un rapprochement avec Zeon.

ProductionModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

RemasterisationModifier

  • Diffusé le 19 mai 2007

MarchandisageModifier

Épisode à retrouver sur

1ères diffusions francophonesModifier

IncohérencesModifier

Gill choisit l'idéologie nazie comme modèle pour Ekos en raison de son efficacité dans le domaine organisationnel (elle aurait contribué au relèvement rapide de l'Allemagne dans les années 30, jusqu'à en faire une puissance mondiale !). On est surpris qu'un historien ait fait abstraction de toutes les horreurs dont l'Allemagne nazie s'est rendue responsable et du désastre auquel elle a mené l'Europe ! Il y a assurément des modèles plus positifs dont il aurait pu s'inspirer (celui de l'Amérique victorieuse et démocratique, par exemple.)

CitationsModifier

Spock: "Vous êtes conscient du fait qu'on ne pourra pas viser précisément."
Kirk: "Même si on touche une étable, je m'en moque. Mais dépêchez-vous."
Spock: "Capitaine, pourquoi devrais-je viser une telle construction ?"

Spock: "[Le communicateur] n'a peut-être plus la même portée. D'ailleurs, il ne marche peut-être plus."
Kirk: "Soyez positif, Spock."

Kirk (parlant de "Bones" Leonard McCoy qui peine à enfiler son uniforme) : "Téléportez-le à poil si c'est nécessaire !"

Melakon (parlant de Spock) : "Remarquez ses yeux sinistres et ses oreilles mal formées. Une race inférieure, c'est clair. [...] Le front bas. C'est signe de bêtise."

John Gill (mourant) : "J'avais tort. Il faut respecter la directive de non-ingérence."

John Gill (mourant) : "Même les historiens n'apprennent pas les leçons de l'histoire. Ils refont les mêmes erreurs."

McCoy : "Le pouvoir absolu corrompt absolument."

Anecdotes et autres informationsModifier

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

RéférencesModifier

Bibliothèque informatique de l'USS Enterprise NCC-1701

Liens externesModifier

Episode précédent produit:
"Return to Tomorrow"
Episodes de TOS
Saison 2
Episode suivant produit:
"The Ultimate Computer"
Episode précédent diffusé:
"Return to Tomorrow"
Episode suivant diffusé:
"By Any Other Name"

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard