Wikia

Memory Alpha

Président de la Fédération des Planètes Unies

Discussion0
9 067pages sur
ce wiki
Sceau du Président de la Fédération

Sceau du Président de la Fédération

Le Président de la Fédération des Planètes Unies était le chef du gouvernement, le chef de l'Etat et le commandant en chef des armées de la Fédération des Planètes Unies. Il présidait le Conseil de la Fédération.

Son bureau était situé à Paris sur Terre.

Jonathan Archer (2184-2192)Modifier

Jonathan Archer 2161

Jonathan Archer en 2161

De 2184 à 2192, Jonathan Archer assuma les fonctions de Président de la Fédération (ENT: "In a Mirror, Darkly, Part II")

La présidence de Jonathan Archer est précisée sur son dossier personnel aperçu sur un écran de visualisation de l'USS Defiant (NCC-1764) dans l'univers-miroir.


Président humain (années 2280s)Modifier

Président de la Fédération 2286

Le Président humain en 2286

En 2286, le Président préside les délibérations du Conseil concernant les actions de l'amiral James T. Kirk, qui a volé l'USS Enterprise (NCC-1701) pour aller sur la planète interdite Genesis et qui a causé un incident interstellaire avec les Klingons. Finalement, le Conseil décida d'imputer à Kirk, 9 violations des règlements de Starfleet.

Lorsque une sonde cétacée approcha la Terre, transmettant un message dévastateur dans l'atmosphère, le Président décida d'envoyer un signal de détresse planétaire pour avertir les vaisseaux de rester à l'écart de la Terre.

A la suite de cet incident (dans lequel Kirk et son équipage a sauvé la planète), le Président et le Conseil choisirent d'effacer toutes les charges qui pèsent contre lui, à l'exception d'une seule (désobéissance à un autre direct) en remerciement pour le service accompli pour la Terre et la Fédération. James T. Kirk fut alors rétrogradé et obtint le commandement d'un nouveau vaisseau... l'USS Enterprise (NCC-1701-A). (Star Trek IV: The Voyage Home)

Dans le roman (non-canon) "Articles of the Federation" de Keith R.A. DeCandido, ce personnage interprèté par Robert Ellenstein se nomme Hiram Roth.


Président Efrosien (années 2290s)Modifier

Président de la Fédération 2293

Le Président Efrosien en 2293

En 2293, le Président est un Efrosien. Il a ouvert les négociations de paix avec le Chancelier Gorkon de l'Empire Klingon, à la suite de la destruction de la lune klingonne Praxis. Le Président était censé le rencontrer sur Terre pour une conférence de paix, mais Gorkon fut assassiné en route par un groupe de rebelles de Starfleet. Le capitaine James T. Kirk et le Dr Leonard McCoy de l'USS Enterprise (NCC-1701-A) furent arrêtés par les Klingons en vertu des lois interstellaires et accusés de l'assassinat ; l'ambassadeur Klingon argumentera les actions de son gouvernement et plaidera pour que les 2 officiers subissent un jugement, ce que le Président accepta.

Le Colonel West de Starfleet proposa alors une offensive militaire (nom de code Operation Retrieve) dans le but de sauver les "otages" Kirk et McCoy. Bien que West soit confiant envers le succès de l'opération, le Président rejeta son plan car il pourrait conduire à la guerre totale.

A la conférence de Khitomer, le Président fut la cible d'un assassinat par des conspirateurs de Starfleet et des Klingons, mais la tentative fut avortée par l'intervention de l'équipage de l'USS Enterprise et de l'USS Excelsior. Le Colonel West, le tireur, mourut et les autres conspirateurs impliqués furent arrêtés. (Star Trek VI: The Undiscovered Country)

Le Président de Star Trek VI (interprété par Kurtwood Smith) est nommé Ra-ghoratreii dans le roman (non-canon) "Articles of the Federation" de Keith R.A. DeCandido ainsi que dans la novélisation du film. Dans le novélisation de l'épisode VOY: "Flashback", il est considéré comme le plus grand président de l'histoire depuis Abraham Lincoln. Par ailleurs, Mike et Denise Okuda ont expliqué, dans le commentaire écrit du DVD du film, que Ra-ghoratreii était aveugle, ce qui explique l'usage de lunettes spéciales lors du briefing.
Le nom de l'espèce "Efrosien" provient du nom attribué par la production au maquillage (non-canon).


Jaresh-Inyo (années 2370s)Modifier

Jaresh-Inyo 2372

Jaresh-Inyo en 2372

En 2372, le poste fut tenu par le Grazerite Jaresh-Inyo (interprété par Herschel Sparber). Son mandat fut marqué par un grand nombre de troubles incluant l'avènement du Maquis, la dissolution des Accords de Khitomer provoquant une guerre avec les Klingons en 2372, des tensions avec le Dominion.
En 2372, on découvre que des agents du Dominion ont déclenché une bombe lors d'une conférence entre la Fédération et l'Empire Stellaire Romulien à Anvers. Craignant une infiltration du gouvernement de la Fédération par les Korrigans, l'amiral Leyton (chef des Opérations de Starfleet) et le capitaine Benjamin Sisko argumentèrent pour augmenter la sécurité de la Terre.
Lorsque la grille de défense planétaire fut désactivé, Inyo déclara la loi martiale sur la planète. Plus tard, on découvrira que la grille a été désactivée par les propres agents de Leyton et que celui-ci tente de faire un coup d'état militaire contre le gouvernement civil de la Fédération. Mais il fut découvert par Sisko. Après ce scandale, la carrière politique de Jaresh-Inyo s'arrêta. (DS9: "Homefront", "Paradise Lost")

En 2375, Julian Bashir découvre, en questionnant Luther Sloan, que la Section 31 avait placé un agent dans le cabinet de Jaresh-Inyo lorsqu'il était en poste. (DS9: "Extreme Measures")

Le nom de l'espèce Grazerite est issue des scripts de "Homefront" et "Paradise Lost."

ApocrypheModifier

Le Président de la Fédération et les devoirs de son bureau sont le sujet du roman "Star Trek: Articles of the Federation" de Keith R.A. DeCandido, qui raconte une année de la vie d'un président nouvellement élu, dans un style similaire à la série "À la Maison Blanche". Le roman cite plusieurs présidents, y compris ceux apparus dans les films et qui n'avaient pas de nom officiels.


Les Présidents canoniques ou non, décrits dans les séries, films, romans ou comics incluent :

Liens externes Modifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard