Wikia

Memory Alpha

Radiations thêtas

Discussion0
9 064pages sur
ce wiki
Theta radiation

Le docteur Phlox expose le subcommander T'Pol à des radiations thêta en chambre de décontamination.

Les radiations thêtas, ou émissions de bande thêta, sont un type de rayonnement émis par des déchets d'antimatière contaminés.

La Fédération avait connaissance des émissions de bande thêta depuis au moins 2369 (TNG: "Chain of Command, Part I").

On peut présumer que les radiations thêtas font partie de la famille plus générale des radiations antimatières.

PropriétésModifier

En 2153, T'Pol et le commander Charles Tucker III utilisèrent des radiations thêtas pour tenter de synthétiser du trellium D. Toutefois, cette expérience ne fut pas courronée de succès (ENT: "Rajiin").

Les biofiltres des téléporteurs pouvaient stopper les radiations thêtas jusqu'à un certain point (VOY: "Night").

Les radiations thêtas pouvaient perturber les détecteurs. Des concentrations suffisamment importantes pouvaient même perturber le subespace, et faire s'effondrer le champ de distorsion des vaisseaux proches. (VOY: "Juggernaut").

Sous forme de gaz, elles sont susceptible d'endommager légèrement les boucliers des vaisseaux (VOY: "Extreme Risk").

En 2375, les Kmadas tentèrent de saboter le système de survie de la copie Sang d'Argent de l'USS Voyager (NCC-74656) avec des radiations thêtas à basse fréquence (VOY: "Course: Oblivion").

Effets sur la santéModifier

L'empoisonnement aux radiations thêtas était extrêmement dangereux pour les humanoïdes. Les hallucinations en étaient l'un des premiers symptômes. Un empoisonnement avancé pouvait provoquer la détérioration des principaux organes vitaux. Par conséquent, demander si un patient avait été exposé à des radiations thêtas était l'une des premières questions que posait un docteur (VOY: "Life Line").

En 2063, suite à l'attaque des Borgs sur la Terre, le lieutenant commander Data releva que le vaisseau Phoenix était endommagé et émettait des radiations thêtas. L'une des personnes travaillant sur le vaisseau, Lily Sloane, fut victime d'un empoisonnement aux radiations thêta (Star Trek: First Contact).

A petites doses cependant, les radiations thêtas pouvaient servir à détruire les microorganismes, sans conséquences pour les individus. Ainsi, ils étaient utilisés dans la chambre de décontamination de l'Enterprise (NX-01) lorsqu'un membre d'équipage était infecté. En 2153, le subcommander T'Pol fut infecté par un microorganisme inconnu. Le docteur Phlox l'exposa à des radiations thêtas à faible dose afin d'éliminer l'infection (ENT: "Bounty").

Radiations thêtas dans la civilisation MalonModifier

En 2375, l'USS Voyager (NCC-74656) établit un premier contact avec le peuple Malon (VOY: "Night").

Cette civilisation produisait neuf milliards d'isotonnes de déchets d'antimatière par jour. Ils étaient rejetés dans l'espace par waste export industry[à traduire], contaminant des régions entières. Les équipages des vaisseaux d'exportation malons eux-mêmes souffraient de pathologies à long terme dues à l'exposition aux radiations thêtas (VOY: "Night", "Juggernaut").

Dans les années 2270, le contrôleur Emck entreprit de décharger ses déchets dans une région de l'espace appelée le Vide, empoissonnant le peuple qui y vivait. Lorsqu'il croisa sa route en 2375, l'USS Voyager (NCC-74656) lui offrit une technologie de recyclage permettant de mettre fin à ce problème de déchets, mais Emck refusa, arguant que sa mettrait un terme aux activités de toute la filière du traitement des déchets (VOY: "Night").

En 2375 encore, le contrôleur Vrelk rejeta du gaz contaminé aux radiations thêtas pour intimider l'équipage de l'USS Voyager (NCC-74656) et tenter de mettre la main sur la sonde multispectrale égarée par ce vaisseau. Le gaz endommagea légèrement les boucliers du Voyager (VOY: "Extreme Risk").

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard