Wikia

Memory Alpha

Romulien

Discussion2
8 892pages sur
ce wiki
Réalités Multiples
(informations couvrant différents plans d'existence)
"Les Romuliens. Si prévisiblement dangereux !"
- Weyoun (DS9: "Image in the Sand")
Valdore (Admiral)
Valdore un Romulien en 2154
RomulanCommander2266
Un Romulien en 2266
Romulan Commander, 2268
Une Romulienne en 2268
Caithlin Dar
Caithlin Dar une Romulienne en 2287
Sirol
Sirol un Romulien en 2370
Vreenak2374
Vreenak un Romulien en 2374
Cretak
Kimara Cretak une Romulienne en 2375
Ayel
Ayel un Romulien en 2258 provenant de 2387
Romulan on drilling rig 1
un Romulien en 2258 provenant de 2387
Narada communications officer
une Romulienne en 2258 provenant de 2387

Les Romuliens ( ou Romulannais, ou Romulans) étaient une espèce du Quadrant Beta originaire de la planète Romulus. Les Romuliens étaient les cousins biologiques des Vulcains, car ils étaient les descendants des rebelles aux réformes de Surak durant le Temps de l'Eveil. Les Romuliens ont depuis lors fondé un puissant Empire Stellaire.

PhysiologieModifier

À cause de leurs ancêtres communs, les Romuliens et les Vulcains possédaient une physiologie quasi-similaire.

Les Romuliens avaient les oreilles pointues et les sourcils qui pointaient vers le haut. Leur sang était vert cuivré lorsqu'il était oxygéné dans les artères et était vert de coloration rouillée lorsqu'il était sans oxygène dans les veines. (Star Trek: Generations) La plupart des Romuliens avaient 2 sortes d'arêtes frontales en forme de V. Une minorité des Romuliens ne possédaient par ce V-frontal ce qui les rendaient quasi-indiscernables des Vulcains(1). Les Romuliens qui ne possédaient pas de V-frontal tels que Nanclus furent plus aperçus au cours du 23ème siècle. Cependant au 24ème siècle, Nero, Ayel et certains de leurs camarades miniers furent les seuls à être vus sans V-frontal ou avec un V-frontal très peu marqué ou bien d'être apparent uniquement sur le haut du nez comme étant un point de départ du V-frontal.

Il est donc possible de penser que soit: le V-frontal puisse être plus ou moins accentué selon les individus ou bien qu'il existe deux phénotypes chez les Romuliens, les "Avec" ou les "Sans" V-frontal, ceux-ci existant dans les différentes couleurs de peau.
Le Commander Romulien en 2266 joué par Mark Lenard fut le 1er Romulien sans V-frontal aperçu (TOS: "Balance of Terror") tandis que Nanclus en 2293 joué par Darryl Henriques (et d'autres diplomates) fut le dernier vu sans V-frontal. (Star Trek VI: The Undiscovered Country)
Le fait que les Romuliens des films "TOS" ne possédaient pas de V-frontal alors que les Klingons en avaient "reçu" un par la production était certainement voulu, puisqu'en parallèle se tournait la série Star Trek: The Next Generation où apparaissent les 1ers Romuliens avec un V-frontal.
Dans une scène supprimée de Star Trek V: The Final Frontier Korrd raconte que les Romuliennes étaient les seuls à ne pas avoir le V-frontal, ceci n'expliquant pas pourquoi le Commander Romulien (M.Lenard) et ses hommes ainsi que l'équipage de la Romulienne Commander furent sans le V-frontal.
1De plus, Sybok identifie immédiatement Caithlin Dar comme Romulienne alors qu'elle a les oreilles cachées, et pourtant dans Star Trek (film 2009) Spock n'est pas discernable des Romuliens lorsqu'il est sur le Narada.
Il est possible de penser que les Romuliens furent affectés du virus amélioré klingon par les Klingons lors de leur alliance avec eux au cours du 23ème siècle et tandis que les Klingons trouvaient le remède en 2273 (Star Trek: The Motion Picture) les Romuliens ne le trouvaient qu'au 24ème siècle. L'ouvrage de références "Star Trek - The Art of the Film" montre des photos de production sur lesquelles nous pouvons constater que les Romuliens de Nero possèdent le V-frontal de façon légèrement marqué ou en montre certains avec juste un nez assez largement et étant comme un point de départ du V-frontal. Des Romuliens possèdent déjà le V-frontal en 2351 (VOY: "Eye of the Needle".

Comme pour les Humains et les Vulcains il existait plusieurs races chez les Romuliens. Les plus communs avaient la peau Blanche avec des teintes verdâtres (à cause de leur sang vert) avec des cheveux noirs brillants ; comme l'étaient les descendants Européens. Mais il y avaient des Romuliens à la peau Noire, comme Sirol ; comme l'étaient les descendants Africains. Ils y avaient également des Romuliens qui avaient une physionomie extérieure à celle des descendants Asiatiques, comme Caithlin Dar. Deux des mineurs travaillant avec Nero et voyageant de 2387 vers 2258 était un Romulien sans V-frontal à la peau Noire, l'autre à la peau Marron Claire (comme métissée). (Star Trek V: The Final Frontier ; TNG: "The Pegasus" ; Star Trek (film 2009))

Malgré leurs ancêtres communs, il existaient des différences internes entre les Romuliens et les Vulcains. Le docteur Beverly Crusher en fit la découverte lorsqu'elle échoua à soigner le Romulien Patahk qui souffrait de problèmes synaptiques et qu'elle voulut lui administrer un traitement utilisé par les médecins Vulcains. Elle découvrit ultérieurement que des similarités génétiques entre les Romuliens et les Klingons permettaient d'avoir un ribosome compatible servant de traitement pour le soigner. (TNG: "The Enemy")

Il est possible de penser que cette compatibilité entre Romuliens et Klingons plutôt qu'entre Romuliens et Vulcains est issue du virus amélioré klingon...

Les Romuliens pouvaient se reproduire avec de nombreuses autres espèces comme Sela une Romulienne-Humaine, le grand-père de Simon Tarses un Humain-Romulien ou encore Ba'el une Romulienne-Klingonne. (TNG: "The Drumhead", "Birthright, Part I" ; TNG: "Birthright, Part II", "Redemption, Part I")

Une scène supprimée de Star Trek III: The Search for Spock présentait Saavik comme une Vulcaine-Romulienne. Cette information apparaît dans la novélisation.

Les Romuliens ne possédaient pas la discipline mentale développée par les disciples de Surak, ils étaient un peuple passionné, se plongeant facilement dans des émotions extrêmes. (TOS: "The Enterprise Incident")

Comme les Vulcains, les Romuliens possédaient une force physique 3 fois supérieure à celle des Humains. (Star Trek (film 2009))

Pathologies connuesModifier

(VOY: "Message in a Bottle" ; DS9: "Inter Arma Enim Silent Leges")

PolitiqueModifier

1er contact avec les TerriensModifier

Les Romuliens découvrirent l'Humanité quelque temps avant que celle-ci ne les connût. Ayant infiltré le Haut Commandement Vulcain, les Romuliens furent impressionnés et s'inquiètèrent des Humains. À la même époque, l'Enterprise NX-01, par hasard, rencontra un champ de mines romulien, les faisant porter leur attention sur les Romuliens. Malgré la guerre Terre-Romulien dans les années 2150, ce ne fut pas avant le milieu du 23ème siècle que les Romuliens furent vus physiquement par les Humains. (ENT: "Minefield" ; TOS: "Balance of Terror")

En 2311, après le Traité d'Algeron, les Romuliens s'isolèrent politiquement et socialement de la Fédération. Ce ne fut que vers la fin de 2364, que les Romuliens sortirent de leur isolement après qu'un avant-poste romulien près de la Zone Neutre Romulienne fut détruit. Ils suspectèrent la Fédération de cette attaque, mais il fut découvert qu'elle avait été exécutée par les Borgs. (TNG: "The Neutral Zone")

Relations avec les autres espècesModifier

Malgré leur caractère xénophobe et raciste, les Romuliens avaient tendance à conquérir les autres espèces à travers des alliances avec eux, mais individuellement ils menaçaient les autres espèces avec un certain mépris.

Mais cela ne les empêchait pas d'utiliser la diplomatie quand elle leur était proposée. Peu après leur 1er isolement, après les années 2260, ils possédaient 2 ambassades en commun avec la Fédération, une sur Nimbus III et l'autre sur la Terre elle-même. (Star Trek V: The Final Frontier, Star Trek VI: The Undiscovered Country)

Durant le 23ème siècle, les Romuliens et les Klingons établirent une alliance durant de nombreuses années, cette alliance fut évidente dans les années 2260. Malgré toutes ces années, de nombreux incidents tel que le massacre de Khitomer, menèrent les Klingons à développer une profonde haine envers les Romuliens. Les Romuliens devinrent l'espèce la plus méprisée de la société klingonne. (TOS: "The Enterprise Incident"; TNG: "The Neutral Zone")

Durant un certain temps une ambassade cardassienne existait sur Romulus où Elim Garak fut "employé" comme jardinier. Suggérant que les 2 espèces maintenaient des relations diplomatiques. (DS9: "Broken Link") En 2371, les agents Romuliens du Tal Shiar et les agents Cardassiens de l'Ordre Obsidien coopérèrent lors d'une tentative d'attaque du Dominion. (DS9: "Improbable Cause", "The Die is Cast") Les Romuliens cessèrent certainement toutes relations lorsque les Cardassiens s'engagèrent dans la guerre du Dominion au côté du Dominion. DS9: "Strange Bedfellows")

Il ne fut pas clarifié à quel moment leurs relations cessèrent.

En 2373, une prisonnière Romulienne du camp d'internement 371 prononça: "Ne tourne jamais le dos à un Breen." à un Thot Breen prisonnier dans la même cellule. (DS9: "By Inferno's Light")

Bien que cette affirmation semble avoir été partiellement humoristique, et n'indique pas qu'il y ait des hostilités entre les deux espèces, la volonté du Thot Breen de s'octroyer Romulus en échange de sa participation dans la Guerre du Dominion, suggère une certaine forme de conflit dans le passé entre les Romuliens et les Breens.

L'espèce que les Romuliens détestaient le plus restait les Vulcains. À une époque les 2 parties se firent la guerre durant 100 ans et cela à cause de la tentative de suicide d'un Q qui engendra une incompréhension entre les 2 peuples. (VOY: "Death Wish")

La date du 1er schisme ne fut pas clarifiée, mais elle s'est forcément produite après la mise en place des enseignements de Surak. Correspondant au 4ème siècle du calendrier terrien.

Les 2 espèces continuèrent de se méfier l'une de l'autre. Après ce schisme définitif, au 23ème siècle Romuliens et Vulcains n'étaient plus vraiment conscients qu'ils avaient des ancêtres communs, mais certains Romuliens, au 24ème siècle, établirent un mouvement de réunification sur Romulus même. (ENT: "Kir'Shara" ; TOS: "Balance of Terror" ; TNG: "Unification, Part I", "Unification, Part II")

SociétéModifier

Dans la société romulienne, le caractère politico-militaire influençait énormément le rang social car les Romuliens étaient membres d'une civilisation militante et qu'ils considéraient que défendre leur empire était un honneur individuel des plus importants. Le caractère miltaire et le rang qui en résultait étaient déterminant dans l'éminence sociale. (TOS: "Balance of Terror") Bien que les militaires jouaient un rôle des plus importants dans la société romulienne, c'était le Sénar romulien qui contrôlait le gouvernement. (Star Trek: Nemesis)

À un moment de l'histoire, Romulus était dirigée par une Impératrice selon les dires de Q. (VOY: "The Q and the Grey") Au 23ème siècle, la position la plus haute était tenue par un Praetor qui présidait le Sénat Rromulien. (TOS: "Balance of Terror"; Star Trek: Nemesis) Le Praetor dirigeait le Comité Continuel Romulien qui était constitué d'individus issus de l'élite de l'Empire et qui prenaient les décisions les plus importantes. (DS9: "Inter Arma Enim Silent Leges")

Au 24ème siècle le gouvernement de Romulus était dépendant du Tal Shiar, la police secrète romulienne qui permettait de maintenir ordre et stabilité entre les civils et les militaires. Le Tal Shiar était connu pour ses méthodes brutales qui comprenaient enlèvements, tortures et assassinats. De nombreux Romuliens avaient peur d'exprimer leurs opinions opposées par craintes de provoquer le Tal Shiar. Il y avait aussi beaucoup d'indications qui démontraient que des tensions existaient entre les militaires et le Tal Shiar. (TNG: "Face of the Enemy")

La société romulienne était basée sur un système de caste hautement élaboré. Au contraire de nombreuses espèces connues des quadrants Alpha et Beta, les Romuliens pratiquaient toujours l'esclavage, particulièrement à l'encontre des Rémiens qui étaient utilisés comme des soldats de combat. (Star Trek: Nemesis)

Les Romuliens qui avaient tendance à être xénophobes se plongeaient régulièrement dans des périodes d'isolationnisme par le fait qu'ils se croyaient supérieurs aux autres. Ce comportement était perçu alors comme de la xénophobie de la part des autres espèces. Les Romuliens pensaient qu'un jour l'Empire Stellaire dominerait toute la Galaxie. (TNG: "The Neutral Zone", "Data's Day", "The Enemy") D'après Miles O'Brien, les Romuliens clamaient avoir toujours été les 1ers à avoir inventé une technologie. (DS9: "Explorers")

La société romulienne était ni misogyne ou misandre, puisque les hommes comme les femmes commandaient des vaisseaux spatiaux et pouvaient obtenir de hauts rangs politiques ou encore même être membres du Tal Shiar. Pour une telle formation, il existait l'Académie du renseignement Romulien. (TOS: "The Enterprise Incident" ; TNG: "Contagion", "Face of the Enemy" ; DS9: "Image in the Sand")

Culture et traditionsModifier

"La paranoïa trace ta vie, n'est-ce pas ?"
Le Docteur à Rekar (VOY: "Message in a Bottle")

Comme les Romuliens n'avaient pas suivi les disciplines mentales enseignées par Surak, leur vie se faisait avec la violence. Leur contrôle d'eux même restait tortueux et les autres gouvernements les percevaient avec un comportement interchangeable et les fit se renforcer à leur égard. (TNG: "The Neutral Zone")

Au 23ème siècle, les Romuliens pratiquaient l'exécution d'État contre ceux qu'ils considéraient comme des criminels. Avant de retenir les charges, les Romuliens accusaient au nom du droit d'Etat. (TOS: "The Enterprise Incident")

Il existait au moins 3 dialectes dans leur culture et ceux-ci en 2258, dans une chronologie alternative créée par l'incursion de Nero, étaient connus de la Fédération grâce aux talents en xénolinguistique de Nyota Uhura. (Star Trek (film 2009))

Leur refus à l'affrontement direct menait régulièrement les Romuliens à se comporter en créant des situations de longues attentes face à leurs adversaires en tentant de les tromper en se faisant passer pour affaiblis puis aggressés, ce qui finalement leur donnait une raison pour frapper. (TNG: "The Defector", "The Pegasus"]

Ils étaient aussi connus pour leur grande peur du déshonneur par delà la mort (TAS: "The Practical Joker") Avec ce conditionnement, les parents Romuliens se débarrassaient de leurs enfants mal-nés comme une alternative à ne pas gaspiller leurs ressources. (TNG: "The Enemy")

La nature totalitaire de la société romulienne dans laquelle le crime était souvent masqué par les personnes concernées aux citoyens forgea les Romuliens à devenir extrêmement paranoïaques. (TNG: "Unification, Part I")

Un dicton romulien était "Jolan Tru". Celui-ci était utilisé dans les moments d'"accueil" et de "retrouvailles" ou d'"adieux". (ENT: "United" ; TNG: "Unification, Part I", "Unification, Part II")

Au 24ème siècle, un Mouvement dissident commença à émerger basé sur le désir d'apprendre des Vulcains et de leurs idéaux. Leur but final était la réunification entre Romulus et Vulcain. L'Ambassadeur Spock était extrêmement impliqué dans ce mouvement. (TNG: "Unification, Part I", "Face of the Enemy")

Tandis que de nombreux peuples militaristes tels que les Nausicaans, les Breens ou les Klingons amplifiaient souvent leurs capacités de combattants, les Romuliens eux ne le faisaient que rarement, sauf lorsqu'ils étaient surpris dans leurs affaires personnelles ; ce qui était dû à leur complexe de supériorité apparent. Aussi, les Romuliens considéraient de nombreux travaux comme indignes d'eux et préféraient servir l'Empire Stellaire. Cependant, une fois, O'Brien joua au tongo avec un mercenaire Romulien. (DS9: "Change of Heart")

Dans leurs affaires secrètes, ils étaient connus pour l'emploi habituel d'assasins tels que les Flaxiens et ainsi, ils "expatriaient leur justice". (DS9: "Improbable Cause")

Non-canon: "Star Trek: Countdown" raconte que les Romuliens se tatouent lorsqu'ils ont perdu l'Être aimé et que ce tatouage s'efface avec le temps et correspond à la période de veuvage. Nero et ses camarades décident de se tatouer définitivement en profondeur pour ne jamais oublier.

Mets et breuvagesModifier

HistoireModifier

Anciennes origines Modifier

Avec la découverte d'une espèce humanoïde ancienne (4,5 milliards d'années) lors du 24ème siècle, de nombreux autres espèces humanoïdes connues dans la galaxie avaient une "graine" ADN commune qui avait orienté leur évolution vers la forme humanoïde. (TNG: "The Chase")

Le Commander Spock proposa la théorie que la peuple de Sargon pouvait avoir colonisé la planète Vulcain, il y avait cela 600'000 années. Sargon pensait que les Humains et les Vulcains (et a forciori les Romuliens) pouvaient être les descendants de ces voyageurs. (TOS: "Return to Tomorrow")

Origines modernesModifier

Au 4ème siècle, lorsque la réforme de Surak d'accepter la logique pure et de rejeter les émotions se propagea à toute la planète, une minorité rejeta les idéaux de Surak ; ils quittèrent donc Vulcain. Plus tard, les descendants de ces réfractaires s'établirent sur de nombreuses planètes telles que Calder II, Dessica II, Draken IV, Yadalla Prime et Barradas III. Une ancienne civilisation appelée Debrune issue d'une nouvelle ramification était sur Barradas III, mais avait disparu au 24ème siècle. (TNG: "Gambit, Part I")

À ce point de l'histoire, un autre groupe s'établit sur l'une des deux planètes jumelles connues comme Romulus et Remus. Tandis que Romulus était de classe M, Remus était assez rude, mais intéressante pour ses réserves naturelles de dilithium. Ces 2 mondes devinrent les fondateurs d'un empire interstellaire qui s'étendit sur d'autres mondes à travers le quadrant Beta, celui-ci devint l'Empire Stellaire Romulien. (TNG: "Gambit, Part I", "Gambit, Part II" ; Star Trek: Nemesis)

En 2387, une étoile proche du système romulien devint une supernova. L'Ambassadeur Spock tenta de prévenir que cette supernova allait atteindre Romulus. Son avertissement fut sans succès et Romulus fut détruite. (Star Trek (film 2009))

TechnologieModifier

IndividusModifier

Une foule de personnages ont marqué l'histoire de ce peuple.

Voir: Romuliens et Romuliens inconnus

Univers-Miroir
(un Univers parallèle)

Univers-miroirModifier

Dans l'univers-miroir, les Romuliens n'étaient pas impliqués dans le conflit entre la rébellion terrienne et l'Alliance-Klingon-Cardassien.

Benjamin Sisko se fit passer pour le Benjamin Sisko (miroir) et informa Jennifer Sisko (miroir) qu'il allait rendre visite aux Romuliens pour savoir s'il pouvait obtenir leur aide, mais en réalité ce fut un subterfuge pour pouvoir retourner sur Deep Space 9. (DS9: "Through the Looking Glass")

Benjamin Sisko se fit passer pour le Benjamin Sisko (miroir) et informa Jennifer Sisko (miroir) qu'il allait rendre visite aux Romuliens pour savoir s'il pouvait obtenir leur aide, mais en réalité ce fut un subterfuge pour pouvoir retourner sur Deep Space 9. (DS9: "Through the Looking Glass")


Monde Réel
(article ou section(s) écrit(es) à partir du point de vue: "monde réel")

ApparitionsModifier

La liste suivante recense toutes les apparitions des Romuliens
(ENT, TOS, TAS, Films, TNG, DS9, VOY)


CoulissesModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Liens externesModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard