Wikia

Memory Alpha

Salle de téléportation

Discussion0
8 891pages sur
ce wiki
Constitution original transporter
Salle de téléportation d'un vaisseau de classe Constitution
GvsualanAjoutée par Gvsualan
Galaxy class transporter room
Salle de téléportation d'un vaisseau de classe Galaxy
AatrekAjoutée par Aatrek
NX class transporter area
Alcôve de téléportation d'un vaisseau de classe NX
DefiantAjoutée par Defiant

Une salle de téléportation était une pièce à bord d'un vaisseau ou d'une station spatiale spécifiquement équipée pour la téléportation des formes de vies et des objets de taille raisonnable.

Le nombre de salles par vaisseau/station était très variable. L'un des critères était de permettre l'évacuation rapide du personnel en cas d'urgence. Tous les composants essentiels du téléporteur étaient rassemblés dans cette pièce et celle qui se situait immédiatement dessous.

Certains vaisseaux, comme l'Enterprise NX-01 de classe NX ne possédaient pas de salle de téléportation. Sur ce vaisseau, le téléporteur était situé au point de jonction entre entre deux corridors, sur lesquels l'alcôve de téléportation donnait directement. (Star Trek: Enterprise)

Sur les vaisseaux de Starfleet, un opérateur était généralement assigné à la salle de téléportation. Ainsi, Miles O'Brien était affecté à la salle de téléportation 3 de l'USS Enterprise (NCC-1701-D) pendant la majorité de son service à bord de ce vaisseau. (Star Trek: The Next Generation; DS9: "Emissary")

Bien que Deep Space 9 possède au moins cinq salles de téléportation, l'Ops possédait néanmoins son propre téléporteur. (DS9: "Dramatis Personae", "Things Past")

Les salles de téléportation des vaisseaux de classe Constitution disposaient parfois de synthétiseurs alimentaires. (TOS: "Tomorrow is Yesterday")


GallerieModifier

Coulisses Modifier

Le script de TOS: "The Cage", le premier pilote de Star Trek, décrit la salle de téléportation ainsi : "contrairement à toutes les autres salles de l’Enterprise, la salle de téléportation est lourdement blindée." Le script continue en décrivant différents accessoires présents dans la pièce, qui n'ont en général que peu de choses en commun avec le rendu final à l'écran. On comptait notamment un étrange appareil central, une chambre de téléportation transparente lévitant au dessus et un écran de contrôle protégé que l'opérateur de téléportation pouvait utiliser pour visualiser l'endroit où les personnes téléportées allaient se rematérialiser.

La salle de téléportation fut légèrement modifiée pour Star Trek: Phase II, projet qui fut finalement abandonné. En Aout 1977, alors que le décor devait être construit dans le plateau 9 des studios Paramount, Joe Jennings commença à retravailler la salle d'origine (Star Trek Phase II: The Lost Series, p. 37). Quelques dessins conceptuels de cette salle de téléportation remaniée furent créés par Mike Minor (The Art of Star Trek, p. 63). Le 8 septembre 1977, le producteur Robert Goodwin transmit un mémo à Gene Roddenberry dans lequel il était notamment écrit : "L'enveloppe de la salle de téléportation est en cours de construction. Mike Minor aura des dessins à faire approuver sur le design de la nouvelle salle" (Star Trek Phase II: The Lost Series, pp. 43-44).

On pouvait aussi lire dans le guide du scénariste/réalisateur de Phase II : "Nous partons du principe qu'il y a plusieurs salles de téléportation dans le vaisseau, et suggérons que ce décor puisse servir pour la chapelle de l’Enterprise" (Star Trek Phase II: The Lost Series, pp. 93 & 94). De même, le premier brouillon du script de In Thy Image proposait que le plateau de la salle de téléportation de l'’Enterprise soit modifié pour servir de salle de téléportation pour un autre vaisseau du même épisode, le Delphi (Star Trek Phase II: The Lost Series, pp. 210 & 214).

Un panneau mural construit pour la salle de téléportation de l’Enterprise de Star Trek: Phase II fut réutilisé pour l'infirmerie de Star Trek: The Motion Picture et la salle de téléportation de Star Trek II: The Wrath of Khan (commentaires sous-titrés, Star Trek: The Motion Picture (DVD, The Director's Edition); Star Trek: The Next Generation - The Continuing Mission, p. 33). Après son passage dans ce dernier film, on retrouve cette même pièce dans la salle de téléportation de la classe Galaxy de Star Trek: The Next Generation et celle de la classe Intrepid de Star Trek: Voyager (commentaires sous-titrés, Star Trek: The Motion Picture (DVD, The Director's Edition)).

Plus que tout autre décor de Star Trek: The Motion Picture, la salle de téléportation de l’Enterprise fascinait le directeur artistique Harold Michelson (The Making of Star Trek: The Motion Picture, p. 91). Il dessina le nouveau décor pour le film, plaçant l'opérateur de téléportation dans un compartiment abrité afin de "suggérer" les énergies extraordinaires impliquées dans le processus de téléportation (The Art of Star Trek, p. 164; The Making of Star Trek: The Motion Picture, pp. 91-92). Le décor de la salle de téléportation de The Motion Picture fut constuit sur le plateau 9 (The Making of Star Trek: The Motion Picture, p. 95). Le sol de la salle de téléportation comprenait un segment de conduits entrecroisés, qui était en faite une pièce de plastique formée sous vide, qui fut réutilisée comme panneau mural pour le simulateur de passerelle Mark IV de Star Trek II: The Wrath of Khan (commentaires sous-titrés, Star Trek II: The Wrath of Khan (DVD, The Director's Edition)|).

Pour The Motion Picture, l'apparence de mécanique complexe de la salle de téléportation fut amplifié par le directeur de la photographie Richard Kline grâce à des éclairages colorés (The Making of Star Trek: The Motion Picture, p. 92). Après la production de The Motion Picture, le décor de la salle de téléportation du film devait être démonté "de façon permanente" (The Making of Star Trek: The Motion Picture, p. 214).

La salle de téléportation de la classe Galaxy fut dessinée par Andrew Probert et Herman Zimmerman,qui reprirent délibérément les grandes lignes du décor de TOS afin de ne pas irriter les fans de la série originale. (Star Trek Monthly numéro 19, p. 40)

Dans Star Trek V: The Final Frontier et Star Trek VI: The Undiscovered Country, la salle de téléportation est en réalité le décor de la salle de l’Enterprise-D, légèrement modifié pour l'occasion. (commentaires sous-titrés, Star Trek VI: The Undiscovered Country (DVD, Special Edition))

De même, le décor de la salle de téléportation de la classe Intrepid fut construit quasiment sur le même espace que celui utilisé par l’Enterprise de TNG, sur le plateau 9 des studios Paramount. (The Official Star Trek: Voyager Magazine issue #1, pp. 68-69)

L'alcôve de téléportation de la classe NX était située sur le plateau 18 des studios Paramount. (Star Trek Monthly, numéro 107, p. 20)

Pour l’Enterprise de la chronologie alternative, la salle de téléportation fut dessinée avec l'idée de dégager un sens de "sortie" du vaisseau. Selon Ryan Church, artiste conceptuel, "la salle de téléportation a un air de sas ; il y a une séparation physique au cas où quelque chose irait de travers. Elle avait l'air fonctionnelle, comme ça." (Star Trek - The Art of the Film, p. 104). Pour le film Star Trek (film 2009), le décor de la salle de téléportation fut construit sur le plateau 15 des studios Paramount. (Star Trek Magazine, numéro 145, p. 76)

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard