Wikia

Memory Alpha

Scanner à magnétons

Discussion0
9 084pages sur
ce wiki
Réalités Multiples
(informations couvrant différents plans d'existence)
Subspace fracture graphic

Relevé du scan aux magnétons d'une fracture subspatiale

Un scanner à magnétons était un outil utilisé par les ingénieurs du 24ème siècle. Il était d'usage courant sur les vaisseaux de la Fédération.

En 2371, Harry Kim et B'Elanna Torres utilisèrent un scanner à magnétons pour examiner les fractures subspatiales ouvertes sur une planète du Quadrant Delta suite à une explosion massive de polaric ion[à traduire]. Le scan aux magnétons permit de déterminer que, contrairement à la majorité des ondes de choc, celle de l'explosion de polaric ion[à traduire] se dissipait vers le passé et non vers le futur, créant ainsi des fractures subspatiales permettant de remonter dans le temps. La ligne temporel dans laquelle se déroulèrent ces évènement fut cependant annulée lorsque le capitaine Kathryn Janeway changea l'histoire en empêchant l'explosion originelle. (VOY: "Time and Again")

En 2371 encore, l'équipage de l'USS Voyager (NCC-74656) tenta de repérer une entité non-corporelle qui s'était infiltrée à bord en utilisant un scanner à magnétons, cet outil étant (selon Tom Paris) le plus précis dont ils disposaient à bord. Les scans ne donnèrent cependant aucun résultat. (VOY: "Cathexis")

En 2371 toujours, le lieutenant Tuvok ordonna à la recrue Chell de démagnétiser le plancher de la salle de téléportation en n'utilisant qu'un micro-résonateur, alors qu'un scanner à magnétons lui aurait permis de le faire en moins de cinq minutes. (VOY: "Learning Curve")

En 2373, alors que le capitaine Kathryn Janeway était mourante, elle imagina que B'Elanna Torres fouillait le vaisseau à l'aide d'un scanner à magnétons dans l'espoir de détecter des traces de sa présence. Mais il s'avéra que ceci n'était qu'une expérience de mort imminente provoquée par un alien. (VOY: "Coda")

Voir aussiModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard