Wikia

Memory Alpha

Sphère de Dyson

Discussion0
9 084pages sur
ce wiki
Dysonsphere

Une sphère de Dyson

Dyson sphere exterior

L’Enterprise, en orbite autour d'une sphère

Dyson sphere interior

L’Enterprise, entrainé dans la sphère

Une sphère de Dyson était une structure colossale construite autour d'une étoile, qui l'enveloppait totalement. L'intérieur de la sphère pouvait absorber la totalité de l'énergie émise par l'étoile, permettant aux formes de vie peuplant sa surface interne de vivre de façon quasi illimitée. Cette structure a été imaginée par le physicien Freeman Dyson dans les années 1950.

Pour que l'intérieur d'une sphère de Dyson soit habitable pour les formes de vies humanoïdes, il fallait que les températures à sa surface soient comprises entre 5 et 30 degrés Celsius. Son rayon dépendait donc de la taille et de l'énergie émise par l'étoile autour de laquelle la sphère était construite.

Si une sphère devait être construite autour de l'étoile du système Sol, son rayon serait d'approximativement une unité astronomique. Avec un tel rayon, la surface interne serait d'approximativement 28x1016 km², soit 550 million de fois la surface entière de la planète Terre. Une sphère de cette taille pourrait facilement supporter une population de 1 billiard d'individus.

Etant donné les efforts colossaux, les matières premières et le temps nécessaires pour construire une telle structure, il n'est pas étonnat que seule une sphère ait été découverte. Cette sphère était construite autour d'une étoile de type G et avait un diamètre de 200 millions de kilomètres, soit une surface interne équivalente à environ 250 millions de planètes de classe M.

Aucune émission de l'étoile ne sortant de la sphère, les vaisseaux spatiaux étaient incapables de la détecter avant de se retrouver nez à nez avec elle. Ainsi, en 2294, l'USS Jenolan (NCC-2010)]] fut attiré par le puits gravitationnel considérable de la sphère alors qu'il était en route pour la colonie de Norpin et s'écrasa dessus. En 2369, l'USS Enterprise (NCC-1701-D) tomba à son tour sur la sphère et l'épave du Jenolan. Son équipage découvrit que la structure avait été abandonnée en raison de l'instabilité de l'étoile autour de laquelle elle avait été construite. (TNG: "Relics")

Annexes Modifier

Coulisses Modifier

Dyson sphere model

Penny Juday, avec un morceau de la maquette de la sphère.

Dyson Sphere graphic

Représentation graphique de la sphère de Dyson.

D'un point de vue technique, "Relics" montre une coquille de Dyson plutôt qu'une sphère.

Freeman Dyson lui-même a qualifié sa théorie de "blague". Concernant cet épisode en particulier, il a déclaré : "En fait ça a été assez drôle à regarder. C'est sans queue ni tête, mais c'est un bon moment de cinéma." [1] Dans la même interview, il a estimé que "Sphère de Stapledon" aurait été un nom plus approprié, en référence à Olaf Stapledon {w}, l'auteur qui a imaginé cette structure en 1937 dans son roman Créateur d'étoiles {w}, et qui a donné au jeune Dyson l'envie de s'intéresser à cette théorie.

Une coquille de Dyson retenant la totalité de l'énergie émise par une étoile, elle devrait d'une manière ou d'une autre en restituer une partie pour que sa surface interne reste habitable. Une façon de disposer d'autant d'énergie sans émettre la moindre radiation détectable (comme vu à l'écran) serait de convertir cette énergie en matière - à l'aide, par exemple, d'une technologie de synthétiseur qui serait utilisée pour créer la sphère elle-même.

Une autre possibilité serait de transformer cette énergie en un gigantesque champ gravitationnel. Ceci expliquerait pourquoi l’Enterprise a soudainement été sorti de distorsion et pourquoi il n'a capté l'appel de détresse du Jenolan qu'à une très courte distance.

Penny Juday a créé la maquette en ayant recours au "kit-bashing" (récupération d'éléments de kits commerciaux). Le département artistique a ensuite reproduit les mêmes structures plusieurs fois et les a combinées en un seul plan large. (bonus DVD TNG Saison 2 "Inside Starfleet Archives - Penny Juday, Star Trek Coordinator")

Apocryphe Modifier

Dans Double or Nothing, le volume 5 de la série de romans Double Helix, les capitaines Calhoun et Picard rencontrent une autre sphère de Dyson construite par une alliance anti-Fédération. Ils parviennent cependant à contrecarrer l'alliance et à détruire la sphère.

Dans la série Deep Space Nine Millennium, le chef Miles O'Brien se retrouve brièvement piégé dans un enfer Pah-wraith où il est contraint de marcher indéfiniment à l'intérieur d'une sphère de Dyson sans jamais pouvoir comprendre comment ni par qui la sphère a été construite.

Dans le roman The Starless World, Kirk et son équipage découvrent une sphère de Dyson qui englobe et est contrôlée par une entité semi-divine. En vertu d'un pacte ancien, la sphère voyage depuis des milliards d'année en direction du centre galactique où elle a l'intention de plonger dans un trou noir.

Liens externes Modifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard