Wikia

Memory Alpha

Star Trek: The Motion Picture

Discussion0
9 095pages sur
ce wiki
MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Film 01

Poster film ST01

Titres
Version originale
Star Trek: The Motion Picture
Version française
Star Trek: Le Film

Production
Scénario
Alan Dean Foster, Harold Livingston
& Gene Roddenberry
Réalisation
Robert Wise
Musique
Jerry Goldsmith & Fred Steiner
Durée
132 min (cinéma) - 143 min (TV)
136 min (DVD)

Sortie (US) : 07/12/1979 (USA)
Sortie Francophonie : 27/03/1980 (FR)

Close Production : 01/13 Right

Saga

TOSTASTNGDS9VOYENT
IIIIIIIVVVI
GENFCINSNEM
ST 2009ID • XIII • Liste


Dates
Date stellaire : 7410.2
Date terrienne : 2272-731



"L'aventure humaine ne fait que commencer..."

Lorsqu'une mystérieuse et gigantesque entité s'approche de la Terre, l'amiral James T. Kirk reprend le commandement de l'USS Enterprise NCC-1701 tout juste rénové, pour l'intercepter.


« Est-ce tout ce que je suis ?... N'y a-t-il rien de plus ? »

 — Spock

RésuméModifier

En 2272-731, une entité nuageuse envahit plusieurs vaisseaux klingons et les détruits. Ayant détecté l'attaque surprise, la station spatiale Epsilon IX de la Fédération, ne peut se protéger et doit être la prochaine victime de cet immense et mystérieux nuage d'énergie.


« M. Scott, un objet inconnu d'une immense puissance destructrice est à moins de trois jours de cette planète. L’Enterprise est le seul vaisseau capable de l'intercepter. Qu'il soit prêt ou pas, il partira dans 12 heures. »

 — James T. Kirk


Pendant ce temps, sur Vulcain, Spock se prépare au rite du Kolinahr, l'achèvement de la logique totale vulcaine, et la purge des émotions restantes. Mi-Humain, et en réponse à l'entité nuageuse, il interrompe sa méditation, forçant le maître Vulcain à retirer son admission dans leurs rangs.

James Kirk, 2270s

Amiral James T. Kirk

Sur Terre, l'USS Enterprise NCC-1701 (rénové) est prêt à enquêter sur l'entité nuageuse. l'Amiral James T. Kirk persuade, l'Amiral Nogura de lui laisser les commandes du vaisseau remis à neuf, et de prendre la place du Capitaine actuel, Willard Decker, mécontent de cette situation.


« Je suis désolé, Will.
– Non, amiral. Vous n'êtes pas désolé. Pas le moins du monde. »

 — James T. Kirk, annonçant à Willard Decker qu'il reprend le commandement de l’Enterprise


En arrivant à bord de l' Enterprise, Kirk demande que le Docteur Leonard McCoy, retiré, soit rappelé sous les ordres en temps que médecin du vaisseau. Le Docteur McCoy remplace le Docteur Christine Chapel, qui se résigne respectueusement. Se trouve également à bord, Ilia, une navigatrice Deltane qui eut dans le passé des relations avec Will Decker.

Dans un tragique accident, deux membres d'équipage meurt lors d'un mauvais fonctionnement du téléporteur, parmi eux, était Sonak, le nouvel officier scientifique Vulcain.

Kirk rassemble l'équipage pour les informer de la mission, évoquant l'énorme pouvoir de l'entité à laquelle ils sont confrontés.

Journal de bord, date stellaire 7412.6, à 1,8 heure du lancement. Afin d'intercepter l'intrus au plus tôt, nous devons pousser en vitesse de distorsion dans le système solaire.

Après un départ sans encombre des docks de la station, l'USS Enterprise échappe de justesse à une cavité temporelle, puis se fait accoster par un navire courrier qui emmène le nouvel officier scientifique. Heureux de retrouver Spock, Kirk est bientôt confronté à un étranger froid et effacé.

Journal de bord, date stellaire 7413.4. Grâce à l'arrivée propice de Spock et à son aide, les moteurs ont été rééquilibrés à pleine capacité. Les réparations ont duré moins de trois heures. Nous serons en mesure d'intercepter l'intrus à plus d'une journée de la Terre.
Vger cloud

L'USS Enterprise pénétrant le nuage

Le vaisseau spatial rencontre l'entité, qui rapidement prouve qu'elle est trop forte, endommageant l'USS Enterprise sur tous les niveaux. Lorsque Spock tente de communiquer avec le nuage en envoyant des messages de non agression, une sonde est tirée depuis le centre du nuage. L'équipage est impuissant tandis que la sonde accède aux consoles et aux ordinateurs, accumulant les données stockées dans le navire. Dans sa tentative de stopper cette violation, Spock est attaqué, puis la sonde disparaît avec Ilia.

L'USS Enterprise est alors attirée par un rayon tracteur à l'intérieur du nuage dans une immense chambre. Une nouvelle sonde, à l'apparence d'Ilia, apparaît et leur dit qu'elle a été envoyée par "V'Ger" pour étudier les unités carbone qui infectent le navire. Plus tard, l'équipage apprend que V'Ger est sur la route de la Terre à la recherche de son créateur.


« Et qui est le créateur ?
– Le créateur est celui qui a créé V'Ger.
– Qui est V'Ger ?
– Celui qui cherche le créateur. »

 — Spock, Ilia (sonde) et James T. Kirk


Dans une tentative de contacter V'Ger, Kirk utilise les relations qu'avaient eues Decker et Ilia et demande à Decker de travailler avec la sonde.

Journal de bord, date stellaire 7414.1. Selon nos calculs, nous sommes à quatre heures de la Terre. Aucune avancée notable n'a été enregistrée dans nous tentatives de raviver la mémoire d'Ilia chez la sonde. C'est notre seul moyen de contacter notre ravisseur.
Spock attempts mind-meld with VGer

Spock allant à la rencontre de V'Ger

Persuadé que la meilleure méthode de rassembler des données sur V'Ger est de les puiser directement à la source, Spock vêtit une combinaison et quitte le vaisseau. Son incroyable voyage au centre du nuage culmine lorsque Spock voit les images que V'Ger à emmagasinées. Spock essaie d'associer son esprit avec la forme vivante mais il est court-circuité et renvoyé sur l'Enterprise. Pris à part, Spock informe Kirk que cette fusion de son esprit lui a permit d'apprendre que V'Ger est seul et cherche à comprendre pourquoi il a été crée. Il apprend de plus qu'une planète machine à créé le nuage et l'a transformé pour accueillir V'Ger.


« V'Ger a une connaissance qui couvre cet univers. Et cependant, malgré sa logique pure, V'Ger est stérile, froid. Aucun mystère. Aucune beauté. J'aurais dû le savoir. […] Jim, ce simple sentiment dépasse l'entendement de V'Ger. Aucune signification. Aucun espoir. Aucune réponse, Jim. V'Ger pose des questions.
– Lesquelles ?
– Est-ce tout ce que je suis ?... N'y a-t-il rien de plus ? »

 — Spock et James T. Kirk


V'Ger arrive près de la Terre et appelle son créateur. Il n'y a pas de réponse. V'Ger tire une salve d'énergie sur la planète afin d'éliminer toute trace d'unité carbone. Obligé d'agir, Kirk dit à V'Ger qu'il sait pourquoi le créateur n'a pas répondu. La sonde Ilia intéressé par la remarque de Kirk dit que l'attaque cessera lorsque Kirk s'expliquera. Mais Kirk ne veut parler qu'à V'Ger en personne. Avec un peu d'agitation nerveuse, Kirk, Spock, McCoy et Decker sont conduit par la sonde Ilia hors du vaisseau vers le cerveau de V'Ger...

Voyager 6

Voyager 6

Au centre de la chambre, les officier de Starfleet sont surpris de découvrir que V'Ger est en réalité une sonde spatiale lancée au 20ème siècle. En fait, une plaque d'inscription altérée indique qu'il s'agit de la sonde "Voyager 6".

Kirk et son équipage découvrent que la sonde à disparue dans un trou noir et a émergée à l'autre bout, s'écrasant sur une planète habitée par des machines vivantes. Après avoir réparé la sonde, les machines en conservant sa programmation, ont observé et transmis les données à la NASA. Spock en déduit que ces machines vivantes ont interprété ces anciens écrit comme "Apprenez tout ce qui peut être appris et informez en le Créateur en retour".

Lorsque l'USS Enterprise transmet les anciens codes de Voyager VI, V'Ger transmet à son tour toutes ses informations. Ensuite, d'une manière inattendue, V'Ger se sabote lui-même afin de forcer le créateur lui-même à terminer la séquence.


« Bien sûr ! Pour que le Créateur vienne donner le code en personne... Pour toucher le Créateur.
– Pour capturer Dieu ? V'Ger risque d'être sacrément déçu. »

 — Willard Decker et Leonard H. McCoy


Lorsqu'il réalise que V'Ger veut physiquement se lier avec son créateur, Will Decker se porte volontaire. Decker et Ilia se lient d'une manière non corporelle incandescente à l'entité qui disparaît.

L'équipage de l'USS Enterprise réalise humblement qu'une nouvelle forme de vie vient d'être créée. L'expérience laisse Spock plus en paix avec lui-même et décide de ne pas retourner sur Vulcain. Kirk conserve le commandement de son vénéré USS Enterprise et McCoy reprend la charge de Médecin. Ayant été témoins que "l'aventure vient juste de commencer", Kirk repart dans l'immensité de l'espace pour de futures missions.

ProductionModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Bandes-annoncesModifier

Star Trek - The Motion Picture - Trailer02:18

Star Trek - The Motion Picture - Trailer

Star Trek The Motion Picture (1979) - Teaser in HD (Fan Remaster)02:18

Star Trek The Motion Picture (1979) - Teaser in HD (Fan Remaster)

Star Trek The Motion Picture (1979) - HD trailer02:34

Star Trek The Motion Picture (1979) - HD trailer


MarchandisageModifier

Que ce soit les produits US ou francophones, ici seule la 1ère édition est affichée. Retrouvez donc les autres éditions sur les articles détaillés: blu-ray, Comic, DVD, roman, VHS.
Éditions francophones

Personnel de productionModifier

Acteurs (Ici)
Principaux

,Divers

Non-crédités


Sociétés de productionModifier


Anecdotes et autres informationsModifier

  • 1 : Il y a une certaine controverse au sujet de la datation du premier film. En effet, le livre officiel "Star Trek Encyclopedia", écrit par Michael Okuda, place ce film en 2271, établissant qu'il se passe 2 ans après la fin de la mission quinquennale de Kirk qu'il considère ayant eu lieu entre 2264 et 2269. Cependant, cela ne prend pas en compte les évènements de la série animée (non-canon, mais généralement acceptée) qui aurait eu lieu entre fin 2269 et début 2270. De plus, VOY: "Q2" précise que la mission quinquennale s'est achevé en 2270. D'après le dialogue de Willard Decker à Kirk, qui stipule que ce dernier n'a pas commandé de vaisseau depuis 2 ans et demi, cela indique donc un minimum de 2 ans et demi entre le retour du vaisseau (après TAS) et les évènements du film. Il faut donc considérer que le film se situe en 2272 ou 2273 (selon le mois de retour du vaisseau en 2270).
  • "Spock" est prononcé "Spohrrr" (avec un "r" très guttural) dans les scènes de dialogues en vulcain.
  • À plusieures reprises, les appuie-têtes des fauteuils de la passerelle semblent s'ajuster automatiquement.

RécompensesModifier

  • Saturn Awards 1980 : Meilleurs effets spéciaux

IncohérencesModifier

CitationsModifier

Kirk : "M. Scott, un objet inconnu d'une immense puissance destructrice est à moins de trois jours de cette planète. L’Enterprise est le seul vaisseau capable de l'intercepter. Qu'il soit prêt ou pas, il partira dans 12 heures."

Kirk, après avoir annoncé à Decker qu'il reprenait le commandement de l’Enterprise : "Je suis désolé, Will."
Decker : "Non, amiral. Vous n'êtes pas désolé. Pas le moins du monde."

Opérateur de téléportation, après l'accident : "Ce que nous avons reçu n'a pas vécu longtemps. Heureusement."

McCoy : "Votre vénéré amiral Nogura a invoqué une clause d'activation méconnue et rarement appliquée. En d'autres termes, capitaine, j'ai été mobilisé."
Kirk : "Pas par lui."
McCoy : "C'était votre idée, n'est-ce pas ?"

McCoy : "Pourquoi appelez-vous 'chose' tout ce qui dépasse votre entendement ?"

McCoy : "Ils ont dû chambouler toute l'infirmerie. Je connais les ingénieurs. Ils adorent tout changer."

Decker, à Kirk : "C'est votre premier vol en deux ans et demi. Si l'on ajoute que vous n'êtes pas familier avec le nouvel Enterprise, cette mission est en péril."

Spock : "Je vous offre mes services en tant que conseiller scientifique. Si vous le permettez, commandant."

McCoy : "Spock, vous êtes toujours le même.Toujours aussi chaleureux et sociale."
Spock : "Vous n'avez pas changé bon plus. Vous avez toujours un penchant pour les effusions de sentiments futiles."

Spock : "Sur Vulcain, j'ai ressenti une présence, une puissance immense. Un processus de pensée parfaite en tous points. Je pense qu'elles émanent de l'intrus. Je pense qu'il doit détenir les réponses que j'attends."

Ilia (sonde) : "Vous êtes l'unité Kirk. Vous allez m'assister. J'ai été programmée par V'Ger pour observer et enregistrer les fonctions normales des unités à base de carbone qui infestent l’Enterprise."

Spock : "Et qui est le créateur ?"
Ilia (sonde) : "Le créateur est celui qui a créé V'Ger."
Kirk : "Qui est V'Ger ?"
Ilia (sonde) : "Celui qui cherche le créateur."

Spock : "V'Ger a une connaissance qui couvre cet univers. Et cependant, malgré sa logique pure, V'Ger est stérile, froid. Aucun mystère. Aucune beauté. J'aurais dû le savoir.[…] Jim, ce simple sentiment dépasse l'entendement de V'Ger. Aucune signification. Aucun espoir. Aucune réponse, Jim. V'Ger pose des questions."
Kirk : "Lesquelles ?"
Spock : "« Est-ce tout ce que je suis ? N'y a-t-il rien de plus ? »"

Spock : "V'Ger est un enfant. C'est ainsi qu'il faut le traiter."
Kirk : "Un enfant ?"
Spock : "Oui, capitaine. Un enfant. Qui évolue, qui apprend, qui cherche, qui a des besoins."
Decker : "Lesquels ?"
McCoy : "Spock, cet enfant est sur le point de détruire toute vie sur Terre. Que suggérez-vous ? Une fessée ?"
Spock : "Commander, il sait seulement qu'il a des besoins, mais comme bon nombre d'entre nous, il ignore lesquels."

Decker : "Bien sûr ! Pour que le Créateur vienne donner le code en personne... Pour toucher le Créateur."
McCoy : "Pour capturer Dieu ? V'Ger risque d'être sacrément déçu."

Kirk : "Ce qu'il attend de son dieu, c'est une réponse à la question : « N'y a-t-il rien de plus ? »"

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

Acteurs non-crédités


RéférencesModifier

Alerte Rouge - à traduire (VF épisode souhaitée): field coil, flow sensors, lunar beacon, oath of celibacy, pons, Quad L-14, recreation deck, remote communications drone, sensor drone, space matrix restoration coil, spinal nerve fiber connection, thruster suit, twelfth power (Traduction exacte demandée - éditer)
Base de données de l'USS Enterprise NCC-1701

Liens externesModifier

Star Trek: Films Film suivant:
Star Trek II: The Wrath of Khan

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard