Wikia

Memory Alpha

Star Trek: The Next Generation Technical Manual

Discussion0
9 064pages sur
ce wiki
MONDE RÉEL: Littérature trekkienne
(Œuvres apocryphes / non-canons)

Le Star Trek: The Next Generation Technical Manual (Manuel Technique de Star Trek : La Nouvelle Génération) est un ouvrage de référence décrivant la technologie et l'équipement utilisé à bord de l'USS Enterprise-D de Star Trek: The Next Generation.

Résumé Modifier

Quatrième de couverture de la version originale
Ecrit par Rick Sternbach et Michael Okuda, consultants techniques sur STAR TREK: THE NEXT GENERATION, le STAR TREK: THE NEXT GENERATION TECHNICAL MANUAL vous emmène dans une visite guidée du nouvel USS ENTERPRISE. De la passerelle aux hangars à navettes, de la salle de téléportation aux quartiers d'équipage, ce livre vous offre un aperçu inédit des dessous du plus incroyable vaisseau spatial jamais conçu, par deux de ses créateurs.
Rempli de diagrammes, de schémas techniques et de plans, le STAR TREK: THE NEXT GENERATION TECHNICAL MANUAL vous explique également les principes de fonctionnement des technologies fantastiques de STAR TREK, depuis les phaseurs jusqu'au moteur à distorsion en passant par l'incroyable holodeck !
Immanquable pour tous les fans, ce livre est LE livre qui détaille tout l'éventail des technologies de l'univers de STAR TREK: THE NEXT GENERATION - et vous offre même quelques pépites sur les coulisses de cette série télévisée mythique !

(Ces extraits de matériel sous copyright sont inclus aux seules fins d'information, sans intention de transgression.)


Table des matièresModifier

  • Chapitre 1: Introduction à l'USS Enterprise
  • Chapitre 2: Structure du vaisseau
  • Chapitre 3: Systèmes de contrôle
  • Chapitre 4: Systèmes informatiques
  • Chapitre 5: Systèmes de propulsion à distorsion
  • Chapitre 6: Systèmes de propulsion à impulsion
  • Chapitre 7: Systèmes auxiliaires et de service
  • Chapitre 8: Communications
  • Chapitre 9: Systèmes de téléportation
  • Chapitre 10: Systèmes scientifiques et de détection
  • Chapitre 11: Systèmes tactiques
  • Chapitre 12: Systèmes environnementaux
  • Chapitre 13: Installations de soutien d'équipage
  • Chapitre 14: Navettes et vaisseaux auxiliaires
  • Chapitre 15: Opérations de vol de l'USS Enterprise
  • Chapitre 16: Opérations d'urgence
  • Chapitre 17: Conclusion

Coulisses Modifier

  • Ce Technical Manual est partiellement basé sur un document interne, le Star Trek: The Next Generation Writers' Technical Manual. Les informations qu'il contient ont été écrites par les consultants techniques de la série, et sont donc pour la plupart issues de références filmées. Toutefois, certaines données apportées par les épisodes tournés après la sortie du livre peuvent contredire celles présentées alors.
  • Le manuel lui-même a servi de base à une série de cartes à collectionner en couleur par Impell en 1992 (Star Trek: The Next Generation - Inaugural Edition, cartes 092 à 111).
  • De nombreux schémas, okudagrammes et autres éléments graphiques utilisés comme décors dans la série sont présentés ici de manière claire.
  • ce manuel est le seul manuel technique Star Trek de Pocket Books à avoir été réédité, en 2006.

Clins d'œil et autres éléments notablesModifier

  • La coupe verticale arrière de l’Enterprise sur la page 7 est inversée : le plus petit des sas d'accès du hangar à navettes 2 devrait être à bâbord.
  • Plusieurs "œufs de Pâques" sont cachés dans la coupe transversale tribord de la page 11, notamment : un avion à hélice, un chat, un canard, une Porsche, Nomad, une souris et un panneau disant ""Slippery When Wet"" ("attention sol glissant"). Ils apparaissent tous sur l'écran de contrôle principal.
  • Sur les pages 44 et 45, il est écrit qu'une équipe de cétacés composée de 12 grands dauphins {w} (Tursiops truncatus et Tursiops truncatus gilli) supervisée par deux baleines Takaya (Orcinus orca takayai) mène des recherches en navigation et pilotage.
    La "baleine Takaya" est en fait un hommage de Rick Sternbach à un personnage de fiction, Noriko Takaya. Sternbach est un grand fan de l'anime {w} Gunbuster {w}. Dans cette série, l’Excelion, le vaisseau de l'héroïne Noriko Takaya est piloté par des grands dauphins. Sternbach fait d'ailleurs une autre référence à cet anime en citant un composé de "carbonitrium excelioné".
    Dans une interview sur StarTrekUK.com, Sternbach évoque ainsi la présence des cétacés :
"Le Manuel Technique TNG parle effectivement d'une équipe d’Orcinus orca takaya et de Tursiops truncatus pour résoudre les problèmes de navigation (et sans doute aussi les questions de linguistiques aliens !).
Nous n'avons jamais pu les montrer dans un épisode, parce que les coûts étaient prohibitifs. Mais nous avons réussi à convaincre les scénaristes d'ajouter une ligne de dialogue à Geordi, où il demande à des visiteurs officiels s'ils avaient vu les dauphins. Dans l'épisode "Yesterday's Enterprise", on entend également un Dr Joshua Kim être appelé à l'Ops des Cétacés.
Les dauphins et les baleines étaient mon idée au départ. Je suis persuadé que, bien qu'ils ne soient pas assez intelligents pour pouvoir piloter un vaisseau, ils peuvent malgré tout nous apprendre deux ou trois trucs sur les autres formes de vie."
  • A la page 123, on apprend que les cristaux superconducteurs utilisés dans les phaseurs ont été baptisés "fushigi no umi" par le centre de recherche et développement de Starfleet de Tokyo. Il s'agit vraisemblablement d'un autre hommage à un anime de 1990, "Fushigi no Umi no Nadia" ("Nadia et le secret de l'eau bleue {w}").
  • A la page 150, l'un des principaux écrans de diagnostic de l'infirmerie porte la mention "MEDICAL INS COVERAGE AVAIL" - "couverture maladie disponible".
  • La description de l'holodeck indique qu'il utilise un matériaux rare, le "keiyurium", ce qui expliquerait une partie de ses dysfonctionnements. Il s'agit certainement d'une référence au comic The Dirty Pair {w}.

Voir aussiModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard