Wikia

Memory Alpha

Star Trek III: The Search for Spock

Discussion0
9 095pages sur
ce wiki
MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Film 03

Poster film ST03

Titres
Version originale
Star Trek III: The Search for Spock
Version française
Star Trek III : À la recherche de Spock

Production
Scénario
Harve Bennett et Leonard Nimoy
Réalisation
Leonard Nimoy
Musique
James Horner
Durée
105 min

Sortie (US) : 01/06/1984 (USA)
Sortie Francophonie : 13/02/1985 (FR)

Left Production : 03/13 Right

Saga

TOSTASTNGDS9VOYENT
IIIIIIIVVVI
GENFCINSNEM
ST 2009ID • XIII • Liste


Dates
Date stellaire : 8210.3
Date terrienne : 2285



James T. Kirk dérobe l'USS Enterprise NCC-1701 pour rechercher le corps régénéré de Spock sur la planète Genesis.


« Parce que le bien d'un seul... l'emporte parfois sur le bien du plus grand nombre. »

 — Amiral James T. Kirk.


RésuméModifier

USS Enterprise entering the Earth Spacedock

Amarrage au spatiodock

"Journal de bord de l'amiral Kirk. Avaries pratiquement réparées. Nous rentrons. Mais je suis mal à l'aise. Pourquoi ? Un sentiment de vide, peut-être. Car nos jeunes ont été mutés. Le lieutenant Saavik et mon fils David explorent la planète Genesis qu'ils ont créée. Et l’Enterprise est comme un foyer dans enfants. Non. Plus vide encore. La mort de Spock est une blessure ouverte. Comme si j'avais laissé le meilleur de moi-même sur cette planète tout juste née."
Verision québécoise: Astro-croiseur Enterprise, livre de bord personnel du commandant. La plupart des avaries causées par les combats ont été réparées et nous sommes presque chez nous. Pourtant, j'éprouve un malaise, et je me demande pourquoi. Peut-être est-ce parce que ce grand vaisseau est vide ? Nombre de nos stagiaires ont reçu de nouvelles effectations. Le lieutenant Saavik et mon fils David sont en train d'explorer la planète Genesis que ce dernier a contribué à créer. Et l’Enterprise est comme une maison que ses enfants auraient quitté. Non. Le vide est bien plus grand. La mort de Spock est pour moi une blessure toujours ouverte, comme si j'avais laissé la plus noble part de moi-même là-bas sur cette planète qui vient de naître.

Alors que l'USS Enterprise retourne au spatiodock pour réparation à la suite de la bataille contre Khan Noonien Singh, James Kirk pleure toujours la mort de Spock. Le docteur Leonard McCoy s'est enfermé dans les quartiers du Vulcain, balbutiant de façon incohérente. Une fois la Terre atteinte, McCoy est hospitalisé. Montgomery Scott est promu au grade de capitaine et effecté sur l'USS Excelsior NX-2000 tandis que la nouvelle planète formée par le dispositif Genesis est décrétée en quarantaine et sujet tabou par le commandement de Starfleet. Kirk est alors informé que l'USS Enterprise sera mise hors service.

EnterpriseFlightRecorder

Transfert du katra

Dans les quartiers de Kirk, Sarek, le père de Spock, confronte l'amiral, lui disant que le corps de Spock aurait dû être renvoyé sur Vulcain afin que son katra ait pu être conservé dans un ancien temple sur le mont Seleya. Sarek dit à Kirk qu'il doit retrouver le cercueil sur la planète Genesis et, à partir du moment où Spock a lié son esprit à celui de McCoy à la dernière minute, transférant ainsi son « katra » ou esprit, le docteur doit également retourner sur Vulcain.

Cependant, Starfleet interdit le désuète USS Enterprise de quitter le spatiodock. Sorti de l'hôpital et mis au courant de la situation, McCoy essaye de louer un navire spatial pour retourner sur la planète Genesis. Refusant de se taire au sujet de Genesis, il provoque une bagarre avec un agent de sécurité, ainsi conduisant à son arrestation et la contrainte de subir des examens de psychanalyses. McCoy s'en évade à l'aide de Kirk, Scott, Hikaru Sulu, Uhura et Pavel Chekov.

USS Enterprise exiting the Earth Spacedock

« Quelqu'un est en train de voler l'Enterprise ! »

L'équipage se téléporte alors à bord de l'USS Enterprise désertée. Pour empêcher la poursuite, Scotty enlève des pièces de machine au moteur de l'USS Excelsior et, conscients de détruire à jamais leurs carrières, les six camarades prennent l'USS Enterprise pour un dernier voyage.

Pendant ce temps, certains Klingons se sont renseignés du nouveau dispositif Genesis et de la nouvelle planète, et craignent donc qu'elle ne devienne une arme catastrophe pour la Fédération. Menés par le déloyal capitaine Kruge, les Klingonais décident de s'accaparer ou de détruire le précieux dispositif.

À bord de l'USS Grissom NCC-638, David Marcus et le lieutenant Saavik font l'étude de la planète Genesis. Ils en découvrent rapidement une forme de vie à sa surface. Intrigués, ils s'y téléportent mais n'y trouvent que le cercueil vide de Spock. Poursuivant leurs recherches, ils découvrent le corps vivant de Spock en forme d'enfant, grandissant avec rapidité mais manquant de conscience et d'esprit.

EnterpriseBirdofPreyShowdown

Face-à-face

Soudain, les Klingons se démasquent, détruisent le Grissom et font prisonnier Saavik, Marcus et le jeune Spock. Peu de temps après, l'USS Enterprise arrive dans le secteur de Mutara et est mis hors de combat par Kruge et sa cohorte de Klingons. Alors que les Klingons menacent la vie de leurs prisonniers, Kirk essaye de bluffer pour reprendre le contrôle de la situation, mais sans succès.

KirkChairStarTrekIII

« Salaud klingonais, tu as tué mon fils ! »

David Marcus est assassiné par démonstration de force. Kirk n'a d'autre choix que de remettre l'USS Enterprise aux mains des Klingons, et dans un ultime effort de retourner la situation, déclenche le mécanisme d'auto-destruction de l'Enterprise.

TheDeathofEnterprise1701

L'auto-destruction fait des ravages

Le équipage squelettique de l'USS Enterprise se téléporte alors à la surface de la planète Genesis, regardant leur cher astronef se détruire dans un effroyable éclair de lumière, emportant avec elle la plupart de l'équipage de Kruge.

Kirk et compagnie sauvent Spock et Saavik des Klingons et apprennent que la proto-matière utilisée dans le dispositif de Genesis déstabilise la planète, qui risque de bientôt exploser. Un de ces effets d'instabilité, est l'effet de rajeunissement constaté sur le corps de Spock. Alors que la planète approche de la masse critique, Spock retrouve l'âge qu'il avait juste avant sa mort sur l'USS Enterprise. Kruge, toujours vivant sur l'oiseau-de-proie klingon et en colère à la suite de la mort de ses camarades, se téléporte sur la planète. Là il combat Kirk en duel à mains nues, et meurt. L'équipage de l'USS Enterprise, Saavik et Spock s'échappent alors dans l'oiseau de proie, tout avant l'explosion violente de la planète, victime de sa propre dangereuse croissance.

Sous la protection diplomatique de Sarek, le navire klingon se dirige vers Vulcain. Une fois arrivé, la cérémonie hasardeuse de fal-tor-pan débute, fusionnant le katra de Spock qui réside dans l'esprit de McCoy, avec le corps du Vulcain. La cérémonie semble avoir réussi et un Spock refusionné commence à se souvenir du passé et de ses amis. Il se demande pourquoi l'équipage de l'Enterprise ont risqué leur vie et leurs carrières pour le sauver. Comme le lui rappelle Jim, quelquefois « ce qui est utile à un seul l'emporte (...) sur ce qui est utile à beaucoup ».

EnterpriseCrewStarTrekIII
Spock entouré de ses amis

ProductionModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Bandes-annoncesModifier

Star Trek III The Search for Spock - Trailer01:14

Star Trek III The Search for Spock - Trailer

Star Trek III - The Search for Spock - Trailer01:05

Star Trek III - The Search for Spock - Trailer

MarchandisageModifier

Que ce soit les produits US ou francophones, ici seule la 1ère édition est affichée. Retrouvez donc les autres éditions sur les articles détaillés: blu-ray, DVD, comic, roman, VHS.
Éditions francophones

Personnel de productionModifier

Acteurs (Ici)
Divers
Cascadeurs
Musique


Sociétés de productionModifier


Anecdotes et autres informationsModifier

IncohérencesModifier

CitationsModifier

Version françaiseModifier

Kirk : "Remise en état complète ?" Scotty : "Dans 8 semaines. Mais pour vous, dans 2..." Kirk : "M. Scott, vous multipliez toujours vos estimations par 4 ?" Scotty : "Bien sûr. Je tiens à la réputation de faiseur de miracles !"

McCoy : "Jim... aidez-moi. Vous m'avez abandonné sur Genesis. Pourquoi ? Aidez-moi." Kirk : "McCoy ! Qu'est-ce qui vous prend ? Vous avez perdu la tête ?" McCoy : "Aidez-moi. Ramenez-moi chez nous."

Sarek : "L'un est vivant, l'autre pas. Tous les deux souffrent."

Morrow : "Jim, votre vie est guidée par la raison. Pas par le chaos intellectuel. Continuez et vous allez tout perdre... et vous détruire."

McCoy : "Un coup de cet animal de Spock ! C'est sa vengeance pour toutes les fois où j'ai eu le dernier mot !"

Scotty : "Plus la plomberie est délicate, plus elle est facile à boucher."

Kirk : "Mon Dieu, qu'est-ce que j'ai fait ?" McCoy : "Ce qu'il fallait. Ce que vous avez toujours droit : transformer la mort en une chance de vivre."

Sarek : "Ma logique est incertaine quand il s'agit de mon fils."

Sarek : "Merci. Ce que vous avez fait..." Kirk : "J'ai fait... ce que je devais faire." Sarek : "Mais à quel prix ? Votre vaisseau. Votre fils." Kirk : "Si je n'avais pas essayé, le prix aurait été mon âme."

Kirk : "Parce que le bien d'un seul... l'emporte parfois sur le bien du plus grand nombre."

Version québecoiseModifier

Kirk : « À quand la guérison complète ?
Scotty : — Huit semaines, amiral. Mais puisque vous n'avez pas 8 semaines, pour je vous ferai ça en 2.
Kirk : — M. Scott, est-ce que par hasard vous multiplierez les estimations de durée de vos travaux par 4 ?
Scotty : — Toujours oui. Comment conserverais-je ma réputation de faiseur de miracles sans ça ? »

McCoy : « Jim... venez à mon secours. Vous m'avez abandonné sur Genesis. Pourquoi avez-vous fait ça ? Secourez-moi.
Kirk : — McCoy ! Mais qu'est-ce qui vous prend ? Vous êtes fou, vous divaguez !
McCoy : — Aidez-moi, Jim. Je veux rentrer chez moi. »

Sarek : « L'un d'eux est vivant, l'autre non. Mais tous les deux souffrent pourtant. »

Morrow : « Jim, votre vie et toute votre carrière étaient un exemple de raison, pas une démonstration de chaos intellectuel. Si vous persistez dans ce comportement émotionnel, vous perdrez tout. Vous vous détruirez. »

McCoy : « Je vois qui est Spock, ce salaud sang vert ! C'est sa revanche pour toutes les fois où j'ai eu raison contre lui ! »

Sulu : « Le travail vous épuise ? Garde : — Tu te crois malin, jaunisse ? [...] Sulu (le projettant par dessus l'épaule) : — Ne m'appelle plus jaunisse. »

Scotty : « Plus on risque de compliquer la plomberie, plus elle se bouche facilement, surtout si on l'aide. »

Kirk : « Mon Dieu, McCoy, qu'est-ce que j'ai fait ?
McCoy : — Ce que vous deviez faire... et que vous réussissez toujours : vaincre la mort et la transformer en une chance de vie. »

Sarek : « Ma logique est incertaine lorsque mon fils en est le sujet. »

Sarek : « Je vous dis merci, du fond du cœur, de ce que vous avez fait...
Kirk : — Ce que j'ai fait... j'avais à le faire.
Sarek : — Mais que vous en a-t-il coûté ? Votre astronef. Votre fils.
Kirk : — Si je n'avais pas essayé, c'est mon âme qui serait morte. »

Kirk : « Parce que ce qui est utile à un seul l'emporte parfois sur ce qui est utile à beaucoup. »

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

Non-crédités
Voix


Acteurs de scènes supprimées

RéférencesModifier

Base de données de l'USS Enterprise NCC-1701

Liens externesModifier


Film précédent:
Star Trek II: The Wrath of Khan
Star Trek: Films Film suivant:
Star Trek IV: The Voyage Home

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard