Wikia

Memory Alpha

The Communicator (épisode)

Discussion0
9 090pages sur
ce wiki

Redirigé depuis The Communicator

Homonymie Cet article concerne l'épisode de Star Trek: Enterprise. Pour le système de communication portable, voyez Communicateur.
MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Star Trek: Enterprise
2x08

Suliban cell ship open

Titres
Version originale
The Communicator
Version française
Objet contaminant

Production
Scénario
Rick Berman, Brannon Braga & André Bormanis
Réalisation
James Contner

1ère diffusion (US) : 13/11/2002
1ère diffusion (FR) : 29/09/2004 Jimmy

Left Production ENT : 33/98 Right
Left Diffusion ENT : 33/98 Right
Left Diff. Star Trek : 661/726 Right

Image Galerie d'images de
The Communicator

Séries

TOSTASTNGDS9VOYENT
1234Liste


Dates
Date stellaire : inconnue
Date terrienne : 2152

Durant une enquête sur une planète pré-distorsion, Malcolm Reed laisse accidentellement son communicateur. Quand il revient avec Jonathan Archer pour récupérer l'objet, ils sont capturés par des soldats qui les accusent d'être des espions ennemis.

RésuméModifier

2152

Jonathan Archer, Malcolm Reed et Hoshi Sato reviennent d'une mission d'observation pendant laquelle ils se sont infiltrés dans une civilisation afin de l'observer. Apparemment, cette civilisation est sur le point d'entrer en guerre avec une autre, qui porte le nom d'Alliance. Sur place, la situation est très sensible et risque de dégénérer rapidement. Au cours du débriefing qui suit sa mission, Reed s'aperçoit qu'il a perdu son communicateur. Selon le lieutenant, le petit appareil est probablement tombé de sa poche pendant qu'il était à la taverne. Archer décide de retourner sur la planète avec Reed et passe entre les mains du docteur Phlox pour que ce dernier lui pose des prothèses lui permettant de se faire passer pour un habitant de la planète. Les deux hommes font atterrir la navette discrètement et la cachent, puis ils se rendent dans la taverne pour tenter de retrouver le communicateur, sans se faire remarquer. Malheureusement, au bout de quelques minutes, ils sont abordés par un groupe de militaires qui a retrouvé le communicateur avant eux et qui les arrête en les accusant d'être des espions de l'Alliance. Archer et Reed nient en bloc et disent ne pas être les propriétaires du communicateur. Mais à ce moment, l'Enterprise NX-01 les appelle pour savoir pourquoi les deux officiers n'ont pas donné de nouvelles comme prévu. Cette fois, le Général Gosis a la preuve qu'ils sont des espions.

A bord de l' Enterprise, Sato parvient à isoler la signature biologique des deux officiers: ils sont dans un bâtiment qui ressemble fort à une prison. Cette fois, les officiers sont sûrs que le capitaine et le lieutenant sont en mauvaise posture. Charles Tucker et Travis Mayweather proposent de monter une opération de sauvetage en utilisant la capsule sulibane dans laquelle ils ont sauvé Kang et qu'ils ont gardée à bord (cf "Broken Bow"). Tout d'abord réticente, T'Pol accepte finalement le plan des deux officiers... s'ils parviennent à faire fonctionner le dispositif de camouflage de la capsule ! Lors des premiers essais, le champ d'invisibilité se dérègle et la moitié des bras de Tucker devient invisible, ce qui fait beaucoup rire Mayweather et le Docteur Phlox !

Sur la planète, Archer et Reed discutent en prison de l'opportunité de révéler ou non leur véritable identité. Reed pense qu'il est préférable d'être considéré comme un extra-terrestre plutôt que comme un espion, mais Archer pense que même s'ils révélaient la vérité, personne ne les croirait. Quelques minutes plus tard, le capitaine est emmené par les gardes pour être interrogé par le Général Gosis. Archer est frappé au cours de l'interrogatoire et, après avoir reçu un coup plus violent, il perd l'une des prothèses posées par le docteur Phlox. Surpris, Gosis remarque que le front du capitaine est lisse et que son sang est rouge. Aussitôt, il fait appeler le docteur Temic pour que ce dernier effectue un examen complet des deux prisonniers.

Plus tard, le docteur revient avec des résultats surprenants et en tire la conclusion que les deux prisonniers appartiennent à une espèce différente de la leur. Le général révèle alors que ses services d'espionnage ont réussi à prendre une photographie de la navette des deux hommes lorsqu'ils ont atterri. Le général ordonne aux deux hommes de révéler qui ils sont. Obligé de prendre une décision, le capitaine invente une histoire de toutes pièces: il explique qu'il est un espion de l'Alliance et que les armes et le communicateur sont issus des dernières technologies développées par l'Alliance. Reed renchérit sur Archer en précisant que s'ils sont physiquement différents, c'est parce qu'ils ont été génétiquement améliorés pour devenir des super combattants. Gosis ne semble pas convaincu, mais il accepte leur histoire. En conséquence, il ordonne leur exécution et leur explique que le docteur Temic les dissèquera ensuite.

Sur l' Enterprise, Sato a continué à espionner ce qu'il se passe chez les militaires qui ont capturé Reed et Archer et elle apprend la décision d'exécuter les deux hommes. Elle en informe T'Pol qui autorise alors Mayweather et Tucker à lancer leur opération de sauvetage. Entre temps, les deux hommes ont travaillé d'arrache-pied pour faire fonctionner le dispositif de camouflage de la capsule sulibane. Bien que le dispositif ne fonctionne pas parfaitement, les deux hommes terminent les derniers préparatifs et T'Pol se prépare à partir avec Tucker.

Sur la planète, Reed et Archer discutent de leur situation délicate et le lieutenant remarque l'ironie de la situation : ils vont mourir pour protéger une civilisation qui veut les tuer ! Archer avoue que cela peut paraître étrange, mais il sait que leur sacrifice est nécessaire pour protéger la civilisation d'une vérité pour laquelle elle n'est pas prête.

Peu après, des gardes viennent chercher les deux hommes et les emmènent jusqu'à l'échafaud où ils vont être pendus. Au moment où les cordes vont être placées autour de leurs cous, la capsule sulibane, rendue invisible, fait irruption sur la place et les gardes sont neutralisés par des tirs de phaseurs. Archer et Reed se libèrent et pendant que T'Pol et Tucker neutralisent les gardes du général, Archer récupère tout son matériel et celui de Reed. A ce moment, la capsule sulibane perd son système de camouflage temporairement, mais seul le Général parvient à l'apercevoir. La capsule repart pendant que Reed et Archer rejoignent leur propre navette, qui n'a pas été découverte, et ils rejoignent l' Enterprise.

De retour à bord du vaisseau, Archer s'entretient avec T'Pol et lui dit qu'elle a pris un très gros risque en venant les sauver, d'autant plus qu'elle savait que le dispositif de camouflage de la capsule pouvait tomber en panne à tout moment. Malgré cela, le capitaine est heureux du dénouement de la situation: ils ont pu s'échapper sans causer de dommages à la planète. Pourtant, T'Pol n'est pas de cet avis : la planète a subi des dommages. Selon elle, ils ont rompu l'équilibre des forces entre l'Alliance et l'autre civilisation. Les ennemis de l'Alliance vont maintenant penser que celle-ci possède une grande avance technologique et personne ne peut prédire les conséquences que cela aura. Le Premier officier se dit tout de même impressionnée par le fait que le capitaine était prêt à se sacrifier pour cacher sa véritable nature.

ProductionModifier

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

IncohérencesModifier

Anecdotes et autres informationsModifier

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Episode précédent:
"The Seventh"
Episodes de ENT
Saison 2
Episode suivant:
"Singularity"

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard