Wikia

Memory Alpha

The Immunity Syndrome (épisode)

Discussion0
9 067pages sur
ce wiki

Redirigé depuis The Immunity Syndrome

MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
The Immunity Syndrome
USS Enterprise approaches space amoeba, remastered
Série: TOS
Episode: 2x19 [#048]
Titre(s) français: Amibe
Numéro de production: 049
Ordre de Diffusion: 047
Première diffusion: 19/01/1968 (US)
23/01/1982 (FR)
Scénario: Robert Sabaroff
Réalisation: Joseph Pevney
Année: 2268
Date stellaire: 4307.1

L'USS Enterprise (NCC-1701) découvre une amibe spatiale géante potentiellement dangereuse pour la galaxie.

RésuméModifier

L’Enterprise s’apprête à prendre du repos sur la base stellaire 6, quand il reçoit des communications brouillées, par un orage magnétique, de l'USS Intrepid, dont l’équipage est exclusivement Vulcain. Au milieu de l’échange, Spock est soudain pris d’un malaise : l’Intrepid est "mort", avec les 400 Vulcains à bord.
Tandis que Spock est emmené à l’infirmerie, un rapport de Starfleet confirme la nouvelle. L’Enterprise est dérouté dans le secteur 39J, pour la mission de sauvetage. De plus tout contact a été perdu avec le système solaire Gamma 7A. Et effectivement, sur les radars Gamma 7A est également "mort" avec ses millions d’habitants…

Sur place, l'Enterprise rencontre une "zone d'obscurité", comme un "trou dans l’espace". Les radars semblent inefficaces pour l’analyser. Une sonde envoyée transmet un bruit qui provoque l’évanouissement de la moitié de l’équipage. Spock sait ce que ce n’est pas, mais pas ce que c’est…

Dans la "zone d'obscurité"Modifier

Finalement, Kirk décide de pénétrer la zone, pour en savoir plus. Une fois à l'intérieur, les étoiles disparaissent, le vaisseau perd de son énergie et l'équipage se sent de plus en plus mal. En outre, les lois normales de la physique semblent être inversées dans la zone. Une poussée en avant, par exemple, provoque une marche arrière. Pour finir, l’Enterprise est de plus en plus attiré vers le centre, malgré la poussée… vers l’avant. Il semble qu’une forme d’énergie absorbe toutes formes d’énergie qu’elles soient mécaniques ou biologiques. Il reste deux heures d’énergie à l’Enterprise.

La créatureModifier

Les différentes tentatives d’échapper à l’attraction ont attiré l’attention de la créature unicellulaire vivante, une sorte d’amibe de 11.000 milles de long, qui se cachait au centre de la zone. La survit de l’Enterprise pourrait n’être du qu’au fait que la créature serait pour le moment rassasiée.

L'entité doit être détruite afin de sauver le vaisseau, mais plus d'informations sont nécessaire. Kirk décide d’envoyer Spock dans une navette, pour cette mission suicide.
Une fois à l'intérieur de l’amibe, Spock envoie des mesures, mais ses systèmes d'alimentation se vident rapidement. Sa dernière transmission informe que les chromosomes de la créature sont apparemment dans une première étape de division - la créature s’apprête à se reproduire. Spock transmet par radio comment détruire la créature, mais ses transmissions sont de plus en plus déformées et inintelligibles.

McCoy est fasciné par l'idée d'être les anticorps de leur propre galaxie qui combattrait un virus envahissant. L'analogie donne à Kirk une idée - employez une charge d'antimatière pour détruire l'entité. Le vaisseau entre dans la créature elle-même, et une sonde avec la charge d'antimatière est implantée dans le noyau de la cellule.

L’Enterprise fait marche arrière, pour sortir de la cellule, tractant avec lui la navette de Spock. Ils y parviennent juste quand la charge explose, tuant la créature. La navette est ramenée à bord et l'Enterprise reprend son voyage pour des congés bien mérités.


CitationsModifier

Spock : "Même moi, à demi-Vulcain, je peux entendre les cris d’agonie de 400 Vulcans par delà les distances."


Spock : "J’ai noté cela au sujet de votre peuple. Vous trouvez plus facile de comprendre la mort d'une personne que la mort d’un million. Vous parlez au sujet de la dureté de coeur des Vulcains... pourtant il semble qu’il y a peu de place dans les vôtres."
McCoy : "Accepte la mort de ton voisin, hein ? Vous souhaitez cela pour nous ?"
Spock : "Cela aurait pu rendu votre histoire un peu moins sanglante."


Spock : "Nous semblons être entrés dans une zone d’énergie qui est incompatible avec nous. Comme nous nous rapprochons de la source, la puissance grandit et nous faiblissons de plus en plus."


Kirk : (message à l’équipage) "Ici le capitaine. Nous avons une difficile mission. Mais ce n’est pas la première fois. Nos ordres ne sont pas de "rester en vie". Notre mission est d’enquêter. Nous sommes malades et nous ne deviendrons plus encore. Nous n’avons aucune garantie mais nous avons un bon vaisseau. Et le meilleur équipage de Starfleet. Alors faites votre travail. Continuez. Terminé."


Scotty : (sur application d’une poussée vers l'avant pour… ralentir, conseillée par Spock) "C’est contre toutes les règles de logique !"
Kirk : "Oui, ça l’est. Si ça ne marche pas, je ne laisserai jamais Spock s’en vouloir."


Spock : "L’ Intrepid a dû faire les mêmes choses. Pourtant ils ont été détruits."
Kirk : "Ils n’ont peut-être pas tout fait. Vous avez fait remarquer à quel point la situation est illogique."
Spock : "Exact. C’est aussi vrai qu’ils n’ont jamais su ce qui les avait tués. Leur logique ne leur a pas permis de comprendre qu’ils allaient être tués."
Kirk : "Expliquez."
Spock : "Vulcain n’a jamais été conquise dans la mémoire collective. Aucun Vulcain ne peut concevoir un conquérant. J’ai su que le vaisseau était perdu parce que je l’ai senti."
Kirk : "Qu'elle a été votre sensation ?"
Spock : "Le goût de la mort."
Kirk : "Et que pensez-vous qu’ils ont senti ?"
Spock : "L’étonnement."



Kirk: "Je m'excuse, Spock."

McCoy: "Ah ! Très bien ! Alors je vais aller disposer tout mon matériel dans la navette et..."

Kirk: " J'ai dit: je m'excuse, Spock !"

McCoy: "Mais..."

Kirk : "Je m’excuse M. Spock. Vous êtes le plus qualifié pour y aller."


Spock : (à McCoy jaloux) "Accordez-moi ma propre sorte de dignité."
McCoy : "Dignité Vulcaine ? Comment puis-je vous accordez ce qui je ne comprend pas ?"
Spock : "Alors utilisez une de vos propres superstitions... souhaitez moi bonne chance."


Spock : "Capitaine, je vous conseille d’abandonner cette tentative. Ne risquez pas le vaisseau pour moi."
McCoy : "La ferme, Spock. Nous vous sauverons !"
Spock : "Eh bien merci, Capitaine McCoy."


Kirk : "Spock , vous êtes en vie !
Spock : "Apparemment. Et j'ai quelques données fascinantes sur l'organisme."
McCoy : "Ne faites pas le malin. Vous avez bousillé le test d'acétylcholine !"
Kirk : "Plus tard, plus tard, plus tard !... "

Thèmes et ValeursModifier

Les limites des connaissances humaines.

Les limites mentales des Vulcains.

InformationsModifier

ProductionModifier

  • Ebauche de l’histoire par Robert Sabaroff : 14 août 1967
  • Script définitif : 17 octobre 1967
  • Tournage par Joseph Pevney : fin Octobre/début novembre 1967
  • Première diffusion : 19 janvier 1968
  • Cet épisode est le premier à présenter le logo de "Paramount Television" au lieu de celui de "Desilu", après son rachat par Paramount Pictures.

Acteurs et PersonnagesModifier

  • Pour quelque raison, M. Kyle est désigné sous le nom du "M. Cowell", par Kirk dans cet épisode.
  • La jeune femme que Kirk admire pendant qu'il enregistre son rapport à la fin de cet épisode semble être la même figurante qui a joué l'autre femme Klingonne vue dans "Day of the Dove".

HistoireModifier

  • L’ébauche d’histoire de Robert Sabaroff décrit la créature comme virus géant vivant dans une "cellule" ; qui est notre univers, et la maladie affectant chacun a été attribuée à une inversion de polarité de l'Enterprise, qui s'est produite dans "That Which Survives".
  • Bien que le nom ait été enlevé du projet définitif, le capitaine de l'USS Intrepid est Satak.
  • Il semble plutôt étrange que dans deux épisodes consécutifs, une détonation d'anti-matière était responsable de la destruction d’une créature de l'espace.
  • Cet épisode détient probablement le record de morts dans TOS. Kirk indique que les planètes détruites avec l'Intrepid avaient des "millions" d’habitants.
  • TNG: "Where Silence Has Lease"est potentiellement lié à cet épisode, mais les auteurs ont fait une gaffe monumentale. Dans cet épisode, l'Entreprise-D rencontre un "trou" dans l'espace que les sondes ne peuvent pas pénétrer. Quand Picard demande à Data si quelque chose d’identique s’est déjà produit avant, Data lui dit non en dépit des événements dans "The Immunity Syndrome" qui sont analogues.
  • George Lucas cite les paroles de Spock à propos de sentir les cris perçants d’agonie de l’équipage de l'Intrepid presque à la lettre dans Star Wars, quand Ben Kenobi sent la destruction d'Alderaan.


IncohérencesModifier

  • En VF le système solaire disparu Gamma 7A devient Gamma 120A.
  • L’équipage passe son temps à se casser la figure mais personne n’a eu l’idée d’installer des ceintures de sécurité sur les fauteuils…

Une erreur de continuité dans les costumes arrive quand Spock et McCoy sont debout à l'extérieur du pont du hangar. McCoy porte des manches courtes, mais le plan où il utilise les commandes de la porte, il a des manches longues.


Décors et AccessoiresModifier

  • John Winston (Kyle) porte un uniforme doré dans cet épisode pour la seule fois dans la série, ceci afin de réutiliser un plan du fauteuil du capitaine avec Walter Koenig et l'épaule droite d'un figurant.
  • Les effets optiques d'amibe de l'espace sont de Frank Van Der Veer.
  • Cet épisode était la dernière fois où Kirk porte une tunique verte. La dernière fois que les téléspectateurs verront cette tunique sera dans "Bread and Circuses", depuis "The Immunity Syndrome" diffusé d'abord.


Version remixéeModifier

La version remixée de "The Immunity Syndrome", a été diffusée pendant le week-end du 7 avril 2007. Certains des nouveaux plans étaient des recréations virtuelles des images originales, alors que d'autres étaient des angles plus dynamiques et plus nombreux de l'Enterprise vu de l’avant. L'amibe de l'espace a gardé sa forme originale et sa conception colorée, mais avec un noyau plus réaliste et plus tridimensionnel. Les plans de la navette étaient nouveaux, avec à travers les hublots de nouveaux plans de l'amibe. Pour une grande partie de l'épisode, l’Enterprise est vu avec des feux d'impulsion rouges lumineux, dépeignant la lutte du vaisseau pour se libèrer.


Acteurs / Personnages / DoubleursModifier

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

Liens et référencesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Episode précédent produit:
Obsession
Episodes de TOS
Saison 2
Episode suivant produit:
A Piece of the Action
Episode précédent diffusé:
A Piece of the Action
Episode suivant diffusé:
A Private Little War

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard