Wikia

Memory Alpha

Trou de ver

Discussion6
9 067pages sur
ce wiki
Barzan Wormhole

Ouverture du trou de ver Barzan côté quadrant Alpha (2366)

Barzan Wormhole in the Delta Quadrant

Ouverture du trou de ver Barzan côté quadrant Delta (2373)

Un trou de ver (aussi appelé parfois et de manière abusive vortex) est un tunnel connectant 2 points séparés de l'espace-temps. Il consiste à connecter 2 ouvertures dans l'espace-temps par un conduit extérieur à l'espace normal, à travers le subespace. Ce conduit raccourcit la distance entre les 2 points dans l'espace normal. Il permet ainsi des voyages plus rapide entre 2 points.

PropriétésModifier

Si un trou de ver est stable et suffisamment large, un vaisseau (ou tout autre voyageur) pourrait l'emprunter. Un trou de ver pourrait aussi connecter deux lieux d'époque différente. Quand un trou de ver s'effondre, il devient très petit et on le désigne sous le terme de micro-trou de ver. (VOY: "Eye of the Needle")

Avant même de savoir où menait le trou de ver Harry Kim, Tuvok indiqua qu'il y avait 75% de chances qu'il n'aboutisse pas dans le Quadrant Alpha. On peut en conclure qu'un trou de ver ne dépasse pas les limites de la Voie Lactée, ou que la localisation de l'extrémité d'un trou de ver peut être déterminée à l'intérieur de la galaxie mais pas plus précisément. (VOY: "Eye of the Needle")

Trous de ver naturelsModifier

Les trous de ver et leur utilisation potentielle pour voyager dans le temps furent appréhendés par les scientifiques Humain dès le 20ème siècle. En 2368, le Capitaine Jean-Luc Picard de l'USS Enterprise-D fut d'accord avec le faux historien Berlinghoff Rasmussen que l'utilisation d'une information obtenue par voyage temporel via un trou de ver (par exemple, pour sauver une planète en danger) présentait le risque de permettre au "prochain Adolf Hitler" ou Khan Noonien Singh de venir au monde. Selon le capitaine, les étudiants en première année de philosophie s'étaient vus poser le problème dès que les premiers trous de ver avaient été découverts. (TNG: "A Matter of Time")

Aucun trou de ver naturel stable ne fut trouvé dans les quadrants Alpha ou Beta. Le seul candidat potentiel, le Trou de ver barzan, fut finalement diagnostiqué comme instable à son autre extrémité. Cependant, plusieurs phénomènes semblables à des trous de ver et relativement stables furent reportés dans le Quadrant Delta. (TNG: "The Price"; VOY: "Eye of the Needle", "Night", "Counterpoint")

Trous de ver artificielsModifier

Bajoran wormhole

Le trou de ver bajoran.

Artificial wormhole

Un trou de ver artificiel ouvert en 2372

USS Enterprise caught in artificial wormhole

Vaisseau en distorsion à travers un trou de ver

Le seul trou de ver artificiel stable connu était le trou de ver bajoran, créé par des êtres connus des Bajorans comme les Prophètes, qui résidaient à l'intérieur. Ce trou de ver était assez stable pour permettre des voyages de longue durée bi-directionnels dans l'espace entre le système de Bajor dans le Quadrant Alpha et le système d'Idran dans le Quadrant Gamma. (DS9: "Emissary")

Dans les années 2370, la Fédération a étudié des méthodes de création de trous de ver artificiels. Le projet a été dirigé par le Dr. Lenara Kahn du Ministère de la Science Trill, qui a par la suite développé une théorie applicable qu'elle a testée à bord de l'USS Defiant en 2372. La technique consistait à produire une matrice tensorielle subspatiale dans la gamme des 25.000-30.000 cochranes, puis à envoyer une impulsion de magnétons en utilisant un drone cible. L'impulsion devait alors interagir avec la matrice pour produire une déformation du subespace, qui se transformerait en une ouverture dans le continuum espace-temps.

Le premier essai de cette technique a produit un trou de ver qui était stable pendant 23,4 secondes. Au deuxième essai, une sonde de classe 4 a été lancée dans le trou de ver pour simuler le passage d'un vaisseau spatial. Cependant, les boucliers de la sonde ont interagi de manière imprévue avec le champ de tetryons, ce qui provoqua l'effondrement du trou de ver et produisit une onde de choc massive de gravitons qui endommagea le Defiant.(DS9: "Rejoined")

Le réseau MIDAS put créer un micro-trou de ver artificiel qui relia le Quadrant Alpha au Quadrant Delta, mais il ne demeura stable qu'un bref moment. (VOY: "Pathfinder")

Une déformation semblable à un trou de ver a pu également être générée à cause d'un rapport déséquilibré du mélange matière-antimatière dans un système de distorsion. (Star Trek: The Motion Picture)

La différence apparente entre le trou de ver présent dans 'Star Trek: The Motion Picture' et ceux des épisodes ultérieurs fut en partie expliquée dans VOY: "Counterpoint" quand Torat indiqua que le terme "wormhole" couvrait un grand nombre de phénomènes.
Remarque : cette confusion est encore plus grande en français car "wormhole" est souvent traduit par vortex.

Liste des trous de verModifier

Articles reliésModifier

Liens externesModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard