Wikia

Memory Alpha

USS Enterprise (NCC-1701-D)

Discussion2
9 084pages sur
ce wiki
Engin spatial

USS Enterprise-D, These Are the Voyages

Nom : USS Enterprise
Classe : Galaxy
Registre : NCC-1701-D
Affiliation : Fédération - Starfleet
Chantiers : chantiers spatiaux d'Utopia Planitia
Lancement : 2363
Statut : 2371 - détruit

L'USS Enterprise NCC-1701-D était un vaisseau spatial de classe Galaxy affilié à Starfleet, commandé par le capitaine Jean-Luc Picard. Ce navire fut le cinquième de la Fédération à porter le nom Enterprise. L' Enterprise-D fut détruit en 2371 (Star Trek: Generations).

HistoireModifier

ConstructionModifier

Enterprise-d extreme closeup

l'Enterprise à la Station McKinley

L' Entreprise-D a été construit aux chantiers spatiaux d'Utopia Planitia en orbite autour de Mars dans le système de sol. (TNG: "Booby Trap", "Eye of the Beholder") La construction a été supervisée par le Commander Orfil Quinteros. (TNG: "11001001") Le Dr. Leah Brahms a été en grande partie responsable de la conception du système de propulsion de l' Enterprise-D. (TNG: "Booby Trap", "Galaxy's Child") Certains des composants de l' Entreprise-D étaient dérivés de technologies développées à l'origine sur le USS Pegasus NCC-53847. (TNG: "The Pegasus")

Dans une chronologie alternative, il fut le 1er vaisseau de guerre de classe Galaxy à être construit. (TNG: "Yesterday's Enterprise")

Les nacelles du vaisseau furent un lieu de nombreux suicides/meurtres lors de sa construction aux chantiers spatiaux d'Utopia Planitia. Walter Pierce, un membre de l'équipe de construction devint jaloux de la nouvelle équipe et de sa relation par rapport au vaisseau, il tua Marla Finn et William Hodges dans le courant de plasma. Ce fut ainsi qu'il se suicida, mais laissa son empreinte télépatique ; ce qui ne fut découvert qu'en 2370. (TNG: "Eye of the Beholder")

L' Enterprise-D fut ensuite envoyé à la station spatiale McKinley afin d'y finaliser l'installation de divers sytèmes et pour y tenir les tests de vol. Le capitaine Jean-Luc Picard prit le commandement du navire à la date stellaire 41124 sur l'ordre du contre-amiral Norah Satie.

Mission de 7 ansModifier

Kavis Alpha sector

En orbite autour d'une géante rouge

Durant ses 7 années d'existence l' Enterprise-D entra en premier contact avec bon nombre de nouvelles races (voir plus bas).

En 2364, L' Enterprise-D fut testé à la limite de ses capacités à sa toute première mission à Farpoint. Il dut pousser ses moteurs au maximum afin d'échapper à une entité nommé Q. L'équipage dut aussi effectuer la première séparation de soucoupe à haute vélocité.TNG: "Encounter at Farpoint") Il dépassa la distorsion 10 plus tard durant cette année lors de l'expérimentation sur ses moteurs de distorsion dirigée par Kosinski, faisant de l' Enterprise-D le premier navire de la Fédération à visiter une nouvelle galaxie. (TNG: "Where No One Has Gone Before")

La Forge mentionna que l' Enterprise-D a dépassé la distorsion 10 durant cet incident, mais il est fort probable que les systèmes du navire furent incapable de mesurer l'immense vitesse d'une manière traditionnelle. De plus, l'échelle de distorsion plaçant le facteur 10 comme une vitesse infinie peut ne pas avoir été totalement établie à l'époque de production de l'épisode. Une explication plus plausible serait que leur vitesse était plutôt vers le facteur 9.999999+. (Star Trek: The Next Generation Technical Manual)

Plus tard en 2364, l' Enterprise-D fut détourné par les Bynaires de la base stellaire 74. Ceux-ci désiraient utiliser l'ordinateur central du navire pour réparer celui de leur planète, gravement endommagé. L' Enterprise-D fut rendu au capitaine Picard après cet incident et les Bynaires responsables acceptèrent de répondre de leurs actes. (TNG: "11001001")

En 2365, l'entité Q envoya l' Enterprise-D dans le secteur J-25, près de 7000 années-lumière de l'espace de la Fédération, afin de leur montrer s'ils étaient vraiment prêts à affronter les multiples dangers que l'espace pouvaient abriter. Ils furent rapidement approchés par un vaisseau Borg, lors de l'altercation qui s'ensuivit, les sections 27, 28 et 29 sur les ponts 4, 5 et 6 furent extraites du navire pour analyse par les Borgs, causant la mort de 18 membres d'équipage. Incapable de fuir ou de combattre leur nouvel ennemi, Picard admit à Q qu'ils n'étaient pas encore prêts à affronter tous les dangers de l'univers et demanda son aide. Q renvoya finalement l' Enterprise-D dans l'espace de la Fédération. (TNG: "Q Who")

Earth station mckinley

En réparation à la Station spatiale McKinley après l'engagement contre les Borgs.

Durant l'incursion des Borgs en 2366 et 2367, l' Enterprise-D avait souffert de nombreux dommages. Le pont 36 et la salle des machines furent dépressurisés après qu'un rayon borg eût découpé dans la coque du navire, tuant entre 11 et 19 personnes. (TNG: "The Best of Both Worlds, Part I"). Le déflecteur principal fut transformé en arme énergétique contre les Borgs afin de détruire leur navire, mais ce plan échoua puisque les Borgs, ayant assimilés le capitaine Picard et son savoir, étaient au courant de ce plan. Durant la tentative, le déflecteur et le réacteur de distorsion surchargèrent et plusieurs ponts furent inondés de radiations.

Plus tard durant la bataille, la soucoupe subit des dommages à ses moteurs à impulsion et la coque fut déchirée par les armes ennemis des ponts 23 à 25. (TNG: "The Best of Both Worlds, Part II") L'importance des dommages furent tels qu'une cale-sèche complète en chantier pour réparations à la Station spatiale McKinley dura 6 semaines.(TNG: "Family")

ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Destruction de l' Enterprise-DModifier

USS Enterprise-D evades the Duras sisters' Bird-of-Prey

Combat contre les soeurs Duras en 2371

L' Enterprise-D fut détruit en 2371 lors d'une attaque en orbite de Veridian III par un vaisseau klingon renégat commandé par les soeurs Duras, Lursa et B'Etor qui causa de graves dommages et résulta en une brèche du noyau de distorsion. Bien que la soucoupe put être séparée préservant le reste du vaisseau, l'onde de choc de l'explosion le fit plonger dans l'atmosphère de la planète.

Avant que le capitaine n'entre dans le Nexus et reçoive l'aide du capitaine James Kirk pour changer le cours de l'histoire, le Dr. Soran réussit à détruire l'étoile de Veridian et l'onde de choc anéantit la planète et l'épave de l' Enterprise-D avec son équipage.

Heureusement, Data fut en mesure de restaurer le contrôle des propulseurs et, en l'absence des moteurs à impulsion, de niveler la descente du vaisseau. Cela fit en sorte que la soucoupe put se poser sur la surface avec peu de dommages et peu de victimes. Malheureusement, le vaisseau était trop grièvement endommagé pour pouvoir être réparé et l'équipage fut secouru par l'USS Farragut NCC-60597 ainsi que deux autres vaisseaux, l'un de classe Oberth et l'autre de classe Miranda.

Selon une scène coupée de Star Trek: Generations, 18 membres d'équipage périrent lors de l'écrasement.
USS Enterprise-D saucer crash

La section soucoupe de l' Enterprise-D sur Veridian III

Two to beam up

"Picard et Riker, quittant la passerelle de l'Enterprise-D pour la dernière fois"

Le Commander Riker fut triste de la perte de l' Enterprise-D, puisqu'il espèrait en être le commandant un jour. Toutefois, le capitaine exprima son doute que l' Enterprise-D serait le dernier à porter ce nom. La construction de l'USS Enterprise NCC-1701-E un an plus tard lui donna raison.

En 2372, le Capitaine Benjamin Sisko offrit ses condoléances pour la perte de l' Enterprise-D au Lieutenant Commander Worf, disant que l' Enterprise-D était un bon vaisseau. (DS9: "The Way of the Warrior")

Premiers contactsModifier

Données techniquesModifier

Arrangement physiqueModifier

ArmementModifier

Armement : 12 banques de phaseurs de 5,1 Mega-watts de type-X linear, 2 lanceurs de torpilles a photon Mk 95.

Vie à bordModifier

  • Équipage : 1014 officiers, membres d’équipage et personnel civil (maximum 15 000 personnes)
  • Animaux : Spot, 12 autres chats (mâles)

Lieux sur le vaisseauModifier

Manifeste d'équipageModifier

Voir: Personnel de l'USS Enterprise NCC-1701-D

Plaque inaugurale Modifier

U.S.S. ENTERPRISE
Galaxy-class - Starfleet registry NCC-1701-D
Utopia Planitia Fleet Yards, Mars
Fifth starship to bear the name - Launched stardate 40759.5
United Federation of Planets
Starfleet Command Engineering Group Warp Technologies Development Group Advanced Technologies Group
Yard Engineers
"To boldly go where no one has gone before..."

Chronologies alternativesModifier

Rencontre avec le Tourbillon vivantModifier

Rencontre avec l'USS Enterprise NCC-1701-CModifier

Bulle de distorsion de Beverly CrusherModifier

Futur illusoire de BarashModifier

Découverte de la fissure quantiqueModifier

Anti-tempsModifier

Destruction sur Veridian IIIModifier

Apparitions et RéférencesModifier

CoulissesModifier

Liens externesModifier


Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard