Wikia

Memory Alpha

Vulcain

Discussion12
9 064pages sur
ce wiki
Réalités Multiples
(informations couvrant différents plans d'existence)
Cet article concerne le peuple Vulcain, voir aussi Vulcain (planète) & Vulcain (planète chronologie alternative).
Soval2151
Soval, un Vulcain (2151)
T'Pol, 2161
T'Pol, une Vulcaine (2161)
Sarek, 2268
Sarek, un Vulcain (2268)
TPring
T'Pring, une Vulcaine (2267)
Vulcain responsable du gong fal tor pan 2285
Un Vulcain inconnu (2285)
Tuvok2377
Tuvok, un Vulcain (2377)
T'Pel
T'Pel, une Vulcaine (2372)

Les Vulcains (ou Vulcaniens) étaient une espèce humanoïde originaire de la planète Vulcain. Réputés pour leurs esprits logiques et leur nature stoïque, ils étaient également l'un des principaux artisans de la Fédération des Planètes Unies.


« Les Vulcains ne sont pas privés d'émotions. La seule différence, c'est qu'ils les contrôlent. La logique offre une sérénité que les humains connaissent rarement. Nous avons des émotions, mais nous les canalisons pour ne pas qu'elles dictent notre conduite. »

 — Spock, 2237 (TAS: "Yesteryear")


PhysiologieModifier

Voir aussi: Bilak par, Pon farr, Shon-ha'lock

Les Vulcains et les Humains pouvaient se reproduire sans difficulté. (ENT: "Terra Prime")

Extérieurement, ils étaient également assez ressemblants, les principales différences visibles étaient les sourcils pointus vers le haut tout comme leurs oreilles qui avaient le haut pointu.

De nombreux Vulcains se tenaient droits et rigides, les plus communs avaient la peau blanche avec des teintes verdâtres (à cause de leur sang vert) avec des cheveux noirs brillants ; comme l'étaient les descendants Européens. Mais il y avaient des Vulcains à la peau noire, comme Tuvok et sa famille, avec des cheveux noirs bouclés ; comme l'étaient les descendants Africains. Ils y avaient également des Vulcains qui avaient une physionomie extérieure à celle des descendants Asiatiques, mais plus de type Eurasien. (Star Trek: The Original Series ; Star Trek III: The Search for Spock ; Star Trek: Voyager)

Certains Vulcains avaient beaucoup de poils comme les Humains. Ils pouvaient se laisser pousser la barbe comme Sybok ou encore Spock (miroir) et Soval (miroir). (TOS: "Mirror, Mirror" ; Star Trek V: The Final Frontier ; VOY: "Gravity" ; ENT: "In a Mirror, Darkly, Part II")

Les Vulcains possédaient des dents que les Humains n'avaient pas telles que les "tricuspides antérieures" ; ce qui impliquait la présence de "tricuspides postérieures". Les dents vulcaines pouvaient être chimiquement soignées pour empêcher les caries ou la putréfaction. (ENT: "Dear Doctor")

Les tricuspides sont une forme de prémolaire telles les bicuspides chez les Humains. Ce n'est pas clair si le prolongement des tricuspides affecte la position dentaire générale des Vulcains ; c'est à dire si elles existent et les bicuspides n'existent pas ou si elles sont en plus des bicuspides. Si les tricuspides sont rangées derrière, elles occupent alors la place des molaires chez les Humains. S'ils n'ont pas de bicuspides, cela signifierait que les Vulcains n'ont que des incisives et pas de canines.

Au contraire de leurs similitudes extérieures, l'anatomie interne des vulcains différait radicalement de celle des Humains. Leur coeur se trouvait à la place du foie (TOS: "Mudd's Women", "A Private Little War"), et il battait plus d'une centaine de fois par minute. (TOS: "The Naked Time", "Journey to Babel"). Ils n'avaient pas d'appendice. (TOS: "Operation -- Annihilate!").

Le sang vulcain était basé sur le cuivre et était vert quand il était oxygéné et était de couleur rouille quand il était sans oxygène. Les coupures, les blessures, les meurtrissures prenaient la couleur verte. (TOS: "The Naked Time", "Patterns of Force" ; DS9: "Field of Fire" ; VOY: "Repression" ; ENT: "In a Mirror, Darkly, Part II")

La chimie du corps vulcain utilisait peu de chlorure de sodium comparé au corps humain. (TOS: "The Man Trap")

La capacité respiratoire des Vulcains était supérieure afin de pouvoir extraire l'oxygène qui était rare dans l'atmosphère de leur monde. Ils préféraient les températures élevées à cause également du climat chaud et aride de leur planète. (TOS: "The Deadly Years" ; ENT: "The Forge")

Leur système digestif s'adaptait facilement à toute sorte de nourriture alien. La nourriture des Humains par exemple pouvait leur causer quelques dérangements, mais leur corps s'adaptait rapidement. (ENT: "Unexpected")

L'audition vulcaine était bien plus sensible (TOS: "Return to Tomorrow") et les Vulcaines possédaient un odorat supérieur, elles avaient du mal à supporter les odeurs corporelles humaines. (ENT: "Broken Bow", "The Andorian Incident")

Étant issus d'une planète quasi désertique, les Vulcains avaient développé de nombreuses techniques de survie aux conditions arides du désert ; ils pouvaient survivre plusieurs jours sans eau et possédaient une 2ème paupière interne contre la luminosité. (TOS: "Operation -- Annihilate!" ; ENT: "Strange New World", "The Forge")

Les Vulcains avaient donc un métabolisme bien supérieur à ceux des Humains. Aussi la caféine et la sapotoxine n'avaient que peu d'effet sur eux (ENT: "Breaking the Ice"). Ils pouvaient aussi également survivre pendant des jours sans manger et à cause du stress, ils pouvaient rester sans sommeil pendant des semaines. (TOS: "The Paradise Syndrome")

En moyenne les Vulcains étaient 3 fois plus forts que les Humains et avaient des réflexes plus rapides. (DS9: "Take Me Out to the Holosuite")

Par contre, ils étaient très sensibles au gaz "oxyde nitreux" qui les rendait inconscients rapidement. (TAS: "The Practical Joker")

Ils pouvaient vivre 200 ans de plus que les Humains. (TNG: "Sarek")

Le cerveauModifier

Vulcan brain soval

un scan du cerveau vulcain

L'aspect le plus intéressant de la physiologie vulcaine était le cerveau. Le cerveau vulcain était décrit comme étant un "puzzle, emballé à l'intérieur d'une énigme, loti à l'intérieur du crâne". (VOY: "Riddles") Ce qui était à la base de ce fait était que le cerveau vulcain était composé de plusieurs couches ou niveaux.

Il contrôlait directement les fonctions corporelles, agissant comme une unité centrale sur tous les organes. Malgré cela un corps vulcain qui n'avait plus son cerveau était capable de se déplacer seul tel un mort-vivant s'il était branché à un système de survie. (TOS: "Spock's Brain")

Différemment de beaucoup de cerveaux humanoïdes, les souvenirs traumatisants n'étaient pas seulement perturbant dans le comportement des Vulcains mais pouvaient l'être aussi bien sur leur condition physique. Le cerveau vulcain était capable de réorganiser les passages synaptiques neuraux, pouvant ainsi s'auto-lobotomiser. (VOY: "Flashback")

Les Vulcains avaient appris à contrôler leur conscience et beaucoup d'autres fonctions, comme contrôler leur corps à différents niveaux par leur simple énergie. Quand un Vulcain était blessé, il pouvait se mettre en état de trance en utilisant ses capacités de concentration et à rediriger toute son énergie vers ses blessures pour les soigner. (TOS: "A Private Little War")

Cette trance auto-hypnotique donnait l'impression qu'ils étaient morts. De la même façon, cette auto-hypnose avec des techniques de neuropression leur permettait de relaxer le corps et l'esprit. (TOS: "By Any Other Name" ; VOY: "Riddles" ; ENT: "The Xindi")

Le Trellium-D était une substance qui agissait comme une neurotoxine pour les Vulcains détruisant les passages synaptiques neuraux qui contrôlaient leurs émotions. Le traitement devait être rapidement appliqué après l'exposition sous peine de dommages irreversibles. (ENT: "Impulse")

L'aspect le plus extraordinaire de leur cerveau était leurs capacités télépathiques connues comme la fusion mentale. Les Vulcains étaient des "télépathes tactiles" (par le toucher). Après un entrainement très poussé, ils étaient en mesure d'utiliser pleinement cette capacité (comme pour la grande prêtresse d'exécuter le rituel du fal-tor-pan) ou plus simplement avec juste un contact et une connaissance de la conscience de cet acte. (VOY: "Blood Fever")

Les esprits les plus puissants étaient capables de télépathies sans contact sur de courtes distances (TOS: "The Devil in the Dark", "The Omega Glory"-VOY: "Random Thoughts", "Prey") et parfois sur des distances interstellaires. (TOS: "The Immunity Syndrome" ; Star Trek: The Motion Picture)

Une autre capacité psionique des Vulcains était la contrainte/suggestion télépathique exécutée de façon consciente par Spock (TOS: "A Taste of Armageddon", "The Omega Glory") par Sybok (Star Trek V: The Final Frontier) par Tuvok (VOY: "Repression") et T'Pol (ENT: "In a Mirror, Darkly, Part I" & II) et de façon inconsciente par Sarek. (TNG: "Sarek")

Normalement les Vulcains ne se donnaient pas le droit d'expérimenter les émotions fortes incontrôlées d'autrui, mais ils ne pouvaient dans ce cas s'empêcher de les ressentir. (ENT: "Fallen Hero")

Comme les Trills qui avaient achevé le rituel du zhian'tara, les Vulcains étaient la seule autre espèce connue capable de "déplacement synaptique choisi" ou de transfert de leur katra, leur conscience individuelle à l'intérieur d'un autre. Aussi à travers l'utilisation de technologies cette capacité psionique avait été effectuée par le peuple de Sargon, Janice Lester, Ira Graves, Rao Vantika et Tieran. (TOS: "Return to Tomorrow", "Turnabout Intruder" ; Star Trek III: The Search for Spock ; TNG: "The Schizoid Man" ; VOY: "Warlord" ; DS9: "The Passenger", "Facets")

Certains Vulcains avaient démontré des capacités de télékinésies. (Star Trek III: The Search for Spock)

Les fans-observateurs les plus aguerris de Star Trek III: The Search for Spock ont remarqué que la scène où Spock est transporté vers le temple pour le rituel du fal-tor-pan, les prêtresses ne portent pas le brancard mais le tiennent au-dessus de leurs mains. Certains fans pensèrent à l'utilisation de supports antigravités, mais comme la scène les montrent en train d'entrer dans le monastère, il est difficile d'imaginer des personnes aux hautes capacités psioniques d'utiliser de la technologie et de plus dans un tel endroit.
Non-canon: le roman "Exodus" de "Star Trek: Vulcan's Soul" suggère que les prêtes de Gol et du Mont Seleya sont capables de télékinésies.

À peu près tous les 7 ans, les adultes devaient endurer le pon farr, une période intime des Vulcains. Elle était marquée par d'intenses émotions et de besoins primaires connue comme le plak tow ou la "fièvre du sang". Cette fièvre pouvaient les tuer, s'ils ne la soulageaient pas rapidement. Physiologiquement, les symptômes montraient un taux de dopamine élevé et donc aussi de la fièvre. Dans la société, il était ordonné de passer cette période sous silence ; la folie qui accompagnait ce "décrochage" du pon farr était un mal inavouable. (ENT: "Bounty", "In a Mirror, Darkly, Part I" & II ; TOS: "Amok Time" ; VOY: "Blood Fever")

Dans "Bounty" T'Pol subit un pon farr accéléré à cause d'une exposition à un pathogène. Malgré des stimulus de relaxation T'Pol précisa à Phlox que ses symptômes étaient normaux pour une personne de sa condition.
Il est intéressant de noter qu'à l'âge de 65 ans T'Pol n'avait toujours pas expérimenté le pon farr. Ce ne fut pas clarifié si le pon farr de T'Pol (miroir) dans l'Univers-miroir était naturel ou provoqué.
Non-canon: La novélisation de Star Trek IV: The Voyage Home par Vonda N. McIntyre dans le chapitre 7 raconte comment Spock intoxiqué par un sucre à la menthe tandis qu'il est sur Terre subit un pon farr.

Pathologies connuesModifier

Les Vulcains pouvaient être atteints de plusieurs maladies:

SociétéModifier

Voir aussi: Kol-Ut-Shan

Le gouvernement sur Vulcain était une démocratie représentative. L'avancement politique individuel était basé sur des principes de "méritocratie". (ENT: "Awakening")

Pour une espèce fortement logique, les Vulcains avaient des croyances spirituelles, bien que les détails étaient peu connus, leur religion était panthéiste. Ils croyaient aussi au katra, l'âme et la conscience d'une personne qui pouvaient être transférées psioniquement avant de mourir dans le corps d'un autre Être. (TAS: "Yesteryear" ; Star Trek III: The Search for Spock ; TNG: "Gambit, Part I" ; ENT: "The Forge", "Awakening")

Les Vulcains étaient non-violents, mais la logique leur dictait que le combat était parfois nécessaire. Les Vulcains pouvaient utiliser des armes et pratiquaient des arts martiaux appelés "Tal-shaya" et "Suus Mahna". (TOS: "Journey to Babel"; ENT: "Marauders")

Les Vulcains étaient aussi connus pour leur grande honnêteté. Il était humiliant pour eux de mentir et disaient d'eux-mêmes que les "Vulcains ne pouvaient mentir". Cependant, ils pouvaient mentir s'ils étaient persuadés que c'était logique ; si bien qu'ils pensaient que leurs mensonges n'étaient jamais à caractère malhonnête. (TOS: "The Enterprise Incident" ; Star Trek II: The Wrath of Khan ; Star Trek VI: The Undiscovered Country)

Le développement de la logique dans la vie vulcaine débutait dès leur jeune âge. Les parents Vulcains utilisaient des moyens d'enseignement comme les Pleenoks afin d'entrainer leurs enfants à une logique primaire. (VOY: "Human Error")

Malgré leur entrainement très tôt à la logique les enfants lors de leur scolarisation étaient autorisés à danser. Ces danses rappelaient celles des esclaves Orionnes car elles étaient logiquement coordonnées. (TOS: "Whom Gods Destroy")

Aussi, les parents Vulcains ne protègeaient pas leurs enfants de la vérité afin de ne pas retarder leurs capacités à faire face à des difficultés éventuelles. L'attachement des parents envers leurs enfants n'était pas considéré comme un sentiment. Ils considéraient cela comme une partie de leur identité et sans cet attachement ils se considéraient incomplet. (VOY: "Innocence")

Vulcan marriage ceremony

Cérémonie matrimoniale vulcaine où l'homme et la femme s'acceptaient

Vulcan arena

Enceinte cérémoniale pour mariage vulcain (2260s)

Spock's wedding

Cérémonie matrimoniale du Koon-ut-kal-if-fee (2260s)

Spock's wedding2

Cérémonie matrimoniale du Koon-ut-kal-if-fee (2260s)

Dès leur jeune âge, vers 7 ans environ (et dans les familles de haut rang) les parents choisissaient le partenaire pour leur enfant. Lors d'une cérémonie les 2 enfants étaient liés télépathiquement, ce lien était "moins que des épousailles, mais plus que des fiançailles". Quand les 2 enfants vivaient leur 1er pon farr, le lien les forçait à se retrouver et à suivre les rituels cérémoniaux afin de lier définitivement leur union. (TOS: "Amok Time"-ENT: "Breaking the Ice")

Si pour ses propres raisons la femme ne désirait pas se marier à son promis, elle pouvait invoquer la cérémonie du "Koon-ut-kal-if-fee". Le promis devait alors combattre l'homme que la femme désirait épouser ou alors elle pouvait choisir le "challenger" de son choix. La femme devenait alors la propriété du vainqueur. Si le promis était le vainqueur, il était logiquement autorisé à la libérer de cette obligation. (TOS: "Amok Time")

Le 1er pon farr (tous les 7 ans environ dans la vie d'adulte) n'a pas été clarifié, s'il était à 14 ans donc 7 ans après le lien télépathique ou à 21 ans donc à l'âge adulte. Spock vit son 1er pon farr à l'âge de 35 ans, il est possible que son sang hybride connaisse une différence. Mais en même temps aucun dialogue ne vient dire qu'il s'agit de son 1er pon farr.

Contrairement au cliché, les Vulcains possédaient des émotions ; les émotions vulcaines étaient bien plus intenses, violentes et passionnées que la plus part des autres espèces, comme les Humains. (TNG: "Sarek"). Ils étaient si passionnés, si émotionnellement explosifs que cela les mena à des guerres régulières entre eux et de ces guerres ils faillirent détruire leur planète. Si bien qu'ils décidèrent d'apprendre à canaliser leur énergie pour contrôler leurs émotions.

L'essence même de cette société de logique était d'atteindre la "logique pure". Les émotions étaient illogiques, les rendant impurs, les empêchant d'atteindre cette "logique pure". Les Vulcains naissaient avec la violence connue de leurs ancêtres si bien qu'ils étaient continuellement obligés de se conditionner mentalement à l'impassivité. (TAS: "Yesteryear")

Les émotions tels que les remords, le fait de croire, la joie et l'embarras furent ressenties par Spock lorsqu'il pensait avoir tué Kirk. (TOS: "Amok Time") De plus T'Pol montra un intérêt romantique envers Charles Tucker, particulièrement après avoir été exposée au trellium-D. (ENT: "Damage")

Tous les Vulcains n'arrivaient pas forcément à atteindre la logique pure. Ce processus exigeait un contrôle mental parfait et une conformité aux idéaux de la société vulcaine. L'ultime niveau de la logique pure s'achevait par le kolinahr, la purge complète de toutes émotions. (Star Trek: The Motion Picture)

Les Vulcains pensaient que la connaissance était un parfait moyen de défense contre les dangers et l'inconnu. Ils complètaient donc leur logique par l'amélioration de leur intellect. Leur société possèdait donc les meilleures écoles de la Fédération.

Les Vulcains considéraient la mort comme la fin de leur "voyage" et n'en avaient pas peur. Cependant la perte de leur katra devait être évitée car le katra continuait de vivre au-delà de la mort physique. (Star Trek III: The Search for Spock)

Culture et traditionsModifier

Voir aussi: Arche katrique, Langage vulcain, Mythologie vulcaine, Phylosophie vulcaine, Rituels vulcains d'union amoureuse, Salut vulcain, V'tosh ka'tur (Vulcan funeral dirge[à traduire])

Au cours du 21ème siècle les Vulcains fermentaient du vin, plus particulièrement du porto vulcain. (DS9: "The Maquis, Part I")

Dans TOS: "The Conscience of the King" Spock contredit ce fait puisqu'il dit "Mon peuple ne supporte pas les effets de l'alcool." lorsque McCoy lui offre un brandy saurien. T'Pol aussi dans ENT: "Breaking the Ice" dit que les Vulcains ne boivent pas de vin. Dans VOY: "Scientific Method" Tuvok offre un verre de vin à Kathryn Janeway lors d'une simulation holographique, contredisant ainsi les propos de T'Pol. Peut être s'agit-il d'un choix personnel de Tuvok. Aussi dans VOY: "Timeless" il est montré que le champagne contient du synthéol plutôt que de l'alcool, il est possible que le vin de Tuvok soit au synthéol. Le synthéol n'est pas toxique pour les Vulcains. De ces faits peut-être que le porto vulcain n'est pas alcoolisé ou juste culturel. Dans "Requiem for Methuselah" Spock accepte de boire un verre d'alcool offert par Flint en compagnie de Kirk et McCoy par amitié et étude culturelle.

Les Vulcains étaient végétariens, ce qui n'avait pas toujours été le cas. Ils ne touchaient jamais la viande avec leurs mains (ENT: "Broken Bow") sans porter de gants spéciaux. (ENT: "Home")

Les personnes qui étaient invitées dans le foyer d'un Vulcain étaient chargées, dès l'aube, de préparer le repas matinal. (ENT: "Home") La soupe de plomeek était considérée comme un petit-déjeuner traditionnel. (ENT: "Unexpected")

Les Vulcains jouaient à un jeu très connu appelé "Kal-toh". (VOY: "The Omega Directive")

C'était peu connu mais les croyances religieuses vulcaines dataient d'avant le "Temps de l'Eveil" et étaient panthéistes. Les enseignements de Surak devinrent la croyance spirituelle principale, mais dans la 2ème moitié du 24ème siècle des Vulcains honoraient encore leurs différents dieux ; tels les dieux de la mort, de la paix ou encore de la guerre. Cependant, il n'y avait pas de démons dans leur littérature. (TAS: "Yesteryear" ; TNG: "Gambit, Part I" ; VOY: "Heroes and Demons")

La plus part des Vulcaines avaient leur nom qui commençait par un "T'" comme T'Pol, T'Pring, T'Pel ou T'Pau, mais pas toutes comme Valeris, Sakonna, Saavik ou Selar. Les hommes eux pour la plus part avaient leur nom qui commençait par un "S" comme Spock, Sarek, Sybok, Surak, Stonn ou Soval mais pas tous comme Tuvok, Lojal ou Vorik.

Jours fériésModifier

Produits culturelsModifier

Mets et breuvagesModifier

Histoire & politiqueModifier

Article principal voir: Histoire vulcaine et aussi Consulat vulcain, Haut Commandement Vulcain, Ministère vulcain de la sécurité, Vulcan Science Directorate[à traduire]

Le Commander Spock fit la théorie que le Peuple de Sargon pouvait avoir colonisé Vulcain 6 millions d'années plus tôt. Sargon croyait que les Humains et les Vulcains étaient des descendants de leurs anciens qui voyagèrent. (TOS: "Return to Tomorrow")

Durant le 24ème siècle, avec la découverte de ces anciens "géniteurs" humanoïdes, de nombreuses formes de vies humanoïdes connues de la galaxie découvrirent une "graine "génétique codant leurs gènes vers la "forme humanoïde". (TNG: "The Chase")

La subcommander T'Pol révèla avec un grand respect pour les Vulcains et la planète Vulcain que: "Nous évoluons depuis qu'il y a la vie sur cette planète." (ENT: "The Forge")

Culturellement, c'était l'une des espèces des plus fascinantes de la Fédération. Les Vulcains furent un peuple extrêment violent et émotionnel (selon les normes terriennes) et qui était constamment en guerre. (TOS: "Balance of Terror")

Leur niveau de technologie et leur violence les menèrent à la quasi extinction de leur espèce. (ENT: "Awakening")

Surak

Surak, le père de la logique vulcaine

Dans le but de donner un destin à la planète, un Vulcain nommé Surak développa une nouvelle philosophie qui mena au Temps de l'Eveil. Surak maintenait que leur nature causait leurs problèmes et que le peuple devait apprendre à contrôler ses émotions. (TAS: "Yesteryear")

Bien que cette nouvelle philosophie se propagea rapidement à travers Vulcain, une minorité connue comme "Ceux qui marche sous les ailes du Raptor" rejetèrent les idéaux de Surak. Une guerre destructrice commença avec l'utilisation de bombes atomiques. Surak fit parti des victimes. (ENT: "The Forge", "Awakening")

Heureusement ceux qui s'opposèrent à la l'idée de la logique quittèrent Vulcain et fondèrent des colonies ailleurs. (TNG: "Gambit, Part I", "Gambit, Part II") Principalement sur Romulus où ils fondèrent l'Empire Stellaire Romulien (TOS: "Balance of Terror", "The Enterprise Incident" ; TNG: "Unification, Part I", "Unification, Part II") À ce point de l'histoire les Vulcains et les Romuliens s'engagèrent dans une guerre de 100 ans. La guerre fut déclenchée par Quinn l'un des membres du Continuum Q. (VOY: "Death Wish")

Un autre groupe qui rejeta la philosophie de Surak était connu comme étant le "V'tosh ka'tur" ou "Vulcains sans logique". Le "V'tosh ka'tur" croyait au contrôle des émotions mais pas à sa suppression. Ceux-ci aussi quittèrent Vulcain et eux devinrent des nomades. (ENT: "Fusion")

Les Vulcains furent l'une des 1ères espèces à développer la technologie de la distorsion. Ils mirent 1 siècle pour atteindre le niveau de distorsion 2. (ENT: "First Flight")

En 1957, les Vulcains menèrent de nombreuses missions de surveillance du système de Sol et suite à un crash d'un de leur vaisseau, ils établirent officieusement le premier contact avec les Humains.(ENT: "Carbon Creek").

T'Pol dit à Jonathan Archer que les Vulcains étaient plus ou moins responsables de l'enthousiasme des Humains pour l'exploration spatiale ; mais un Syrranite sur Vulcain raconta à Archer que ce n'était peut-être pas Vrai. (ENT: "Fight or Flight", "The Forge")

Zefram Cochrane makes first contact

Premier Conatct avec les Humains (2063)

Le premier contact officiel entre les Vulcains et les Humains fut le 5 avril 2063, lorsqu'un vaisseau de surveillance détecta le vol en distorsion du Phoenix par Zefram Cochrane. Les Vulcains vinrent à la rencontre de Cochrane sur le site de lancement, le jour suivant le vol. (Star Trek: First Contact)

Les Vulcains devinrent une sorte de "Big Brother" pour les Humains, leur dictant comment il fallait procéder dans la galaxie. Le Haut Commandement Vulcain (HCV) considérait les Humains comme des Êtres inconstants et identiques à eux avant le Temps de l'Eveil et donc ils ralentirent les progrès de l'Humanité dans leur désir d'exploration spatiale. (ENT: "Broken Bow", "The Forge")

Dans DS9: "Little Green Men", en 1947, Quark dit qu'il avait l'intention de donner la technologie de la distorsion aux Ferengis, ainsi ils l'auraient avant les Vulcains. Mais de nombreuses sources démontrent que les Vulcains possèdaient la distorsion depuis plusieurs siècles déjà. Il est très vraisemblable que Quark n'était pas un fin connaisseur. Les Vulcains avaient la distorsion depuis déjà au moins 2'700 ans.

Du 21ème au 22ème siècle, les Vulcains prirent contact avec les Cardassiens, les Klingons, les Tholiens, les Trills et beaucoup d'autres espèces. (DS9: "Destiny" ; ENT: "Broken Bow", "Future Tense")

Malgré leurs habituelles explorations pacifiques, les Vulcains avaient régulièrement dans leur histoire des différends, des escarmouches avec leurs voisins Andoriens. Ce furent les Humains qui les aidèrent à établir une paix durable entre eux lors d'un conflit pour la possession d'un planétoïde de classe D, connu pour les Vulcains comme étant Paan Mokar. (ENT: "Cease Fire")

Au 22ème siècle le HCV était responsable de l'exploration spatiale, de la défense planétaire et contrôlait les affaires civiles. Sous la direction du HCV, la politique vulcaine devint envers les autres planètes aggressive et interventionniste. Utilisant même le monastère de P'Jem pour espionner les activités des Andoriens. (ENT: "The Andorian Incident")

Vulcain devint bien moins tolérante politiquement et philosophiquement dans ses projets à travers les opérations du HCV, comme la décision de purification prise à l'encontre du groupe Syrranite qui clamait que la société vulcaine ne suivait plus les enseignements de Surak. Ces tensions avaient pour but de fragiliser le HCV, car son dirigeant V'Las était secrètement un allié des Romuliens. Heureusement, il échoua et le gouvernement fut réorganisé avec à sa tête Kuvak et T'Pau ; cette crise mena à la "Réforme de Vulcain". La 1ère décision du nouveau gouvernement fut d'arrêter la politique de retenue de l'expansion spatiale des Humains car c'était grâce à eux que V'Las avait été démasqué. (ENT: "The Forge", "Awakening", "Kir'Shara")

Au 23ème siècle, de mémoire d'homme, Vulcain n'avait jamais été conquise. (TOS: "The Immunity Syndrome")

Dans TOS: "The Conscience of the King" Spock refuse de boire un coup avec Leonard McCoy en lui disant qu'il se passerait des effets douteux et bénéfiques de l'alcool. McCoy méprisa le refus de Spock en lui répondant que désormais, il savait pourquoi les Vulcains avaient été conquis. Ses propos furent donc contradictoires. Cependant, il est possible qu'il eût dit ceci juste pour ennuyer Spock. Les Vulcains influençaient les Humains avant la création de la Fédération, peut-être voulait-il sous-entendre que depuis la Fédération, c'étaient les Humains qui étaient devenus plus influents dans les affaires politiques.

Dans les années 2290, ce furent Spock et l'Ambassadeur Sarek qui établirent un rapprochement avec le gouvernement Klingon lors de l'explosion de Praxis une lune minière. (Star Trek VI: The Undiscovered Country)

Au 24ème siècle, les Vulcains étaient toujours l'un des membres principal de la Fédération et furent impliqués à tous les niveaux de la société (fédérale). Leur tradition d'exploration continuait, ils étaient même à l'avant-garde de l'exploration du quadrant Gamma en établissant les premiers contacts avec les Wadis, les Rakharis et en découvrant les ruines de la civilisation Hur'q. (DS9: "Move Along Home", "Vortex", "The Sword of Kahless")

Malgré l'inimitié entre la Fédération et l'Empire Stellaire Romulien, certains Vulcains avaient tenté de rétablir des relations amicales avec leurs "cousins" dans l'espoir de réunifier les 2 cultures. Ces efforts avaient rencontré un léger succès. Les suites données à ce mouvement de réunification restèrent dans l'ombre. (TNG: "Unification, Part I", "Unification, Part II")

Le ministère de la sécurité interne de Vulcain était nommé V'Shar. (TNG: "Gambit, Part II")

Après la guerre du Dominion les relations vulcano-romulienne ne s'étaient pas améliorées et à travers la Fédération, elles faillirent se dégrader lors du réveil et de la révolte des Rémiens. Ceux-prirent le contrôle du sénat romulien. Un groupe de Romuliens s'allia à la Fédération pour combattre les Rémiens. (Star Trek: Nemesis)

Il ne fut pas établi si ce rapprochement permit au mouvement de la réunification de sortir de l'ombre et d'établir une nouvelle ère de paix entre Vulcain et Romulus.

IndividusModifier

Une foule de personnages Vulcains ont marqué l'histoire de ce peuple:

Sciences et technologiesModifier


Univers-Miroir
(un Univers parallèle)

Univers-MiroirModifier

Dans l'univers-miroir, l'histoire vulcaine prit une autre direction.

En 2063, lorsque les Vulcains vinrent sur Terre pour établirent le premier contact, Zefram Cochrane tira sur le 1er Vulcain à sortir du vaisseau croyant que c'était le 1er vaisseau d'une invasion à venir. Les Terriens prirent d'assault le T'Plana-Hath et étudièrent la technologie vulcaine. De ce fait, l'Empire Terrien fut établi et fut en mesure de conquérir les Vulcains. (ENT: "In a Mirror, Darkly, Part I")

Dans les années 2150, les Vulcains étaient considérés comme des esclaves. Un petit nombre de Vulcains avec des vaisseaux tentèrent de se rebeller contre l'Empire Terrien. Ce qui fut certainement un échec puisqu'en 2267, Ils étaient toujours sous la coupe des Terriens. Mais cependant, il apparut que les Vulcains tel que Spock étaient respectés et craints. (ENT: "In a Mirror, Darkly, Part II" ; TOS: "Mirror, Mirror")

Jonathan Archer parla de l'arrivée des Vulcains sur Terre comme d'une force d'invasion, cependant ce ne fut pas clarifié si c'était vrai ou si c'était juste de la propagande pour l'Empire Terrien.

Dans les années 2370, les Vulcains servaient comme esclaves sous l'alliance klingo-cardassienne. De nombreux Vulcains esclaves furent aperçus sur Terok Nor. (DS9: "Crossover")

De nombreux Vulcains, comme Tuvok se joignirent à la Rébellion Terrienne. (DS9: "Through the Looking Glass")


Monde Réel
(article ou section(s) écrit(es) à partir du point de vue: "monde réel")

Apparitions et autresModifier

Cette liste recense les apparitions de Vulcains mais en excluant les apparitions de Spock, Tuvok et T'Pol:


Liens externesModifier

(en) Vulcan sur Memory Beta, wiki Star Trek non-canon.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard