Wikia

Memory Alpha

We'll Always Have Paris (épisode)

Discussion0
9 090pages sur
ce wiki

Redirigé depuis We'll Always Have Paris

MONDE RÉEL: Épisodes / Films
(Œuvres canons)
Star Trek: The Next Generation
1x24

Paris 2342

Titres
Version originale
We'll always have Paris
Version française
Paris sera toujours Paris

Production
Scénario
Deborah Dean Davis et Hannah Louise Shearer
Réalisation
Robert Becker

1ère diffusion (US) : 02/05/1988
1ère diffusion (FR) : 14/05/1997

Left Production TNG : 24/178 Right
Left Diffusion TNG : 24/178 Right
Left Diff. Star Trek : 128/726 Right

Séries

TOSTASTNGDS9VOYENT
1234567Liste


Dates
Date stellaire : 41'697.9
Date terrienne : 2364

Quand les expériences temporelles de Paul Manheim impliquent des ennuis, l'équipage de l’Enterprise-D essaye de le sauver ainsi que sa femme, avant la catastrophe. Ce qui complique les choses, c'est que cette femme est une ex de Picard, Jenice, ce qui déclenche de la jalousie chez Beverly.

RésuméModifier

Journal de bord du capitaine, date stellaire 41'697.9. Nous sommes en route pour Sarona VIII, où nous allons prendre une permission bien méritée. Tout l'équipage se réjouit de cette petite virée. En ce qui me concerne, je me suis payé le luxe de commencer avec un peu d'avance.

En route pour Sarona VIII pour une permission, l'équipage subit une répétition du temps : ils revivent deux fois le même moment. Ce n'est pas une illusion puisque les ordinateurs eux-mêmes l'ont vécu. Soudain l'USS Enterprise NCC-1701-D reçoit un appel à l'aide, du secteur de Pegos Minor, du Dr Paul Manheim. Picard comprend immédiatemnt le lien: ce docteur mène depuis quinze ans des recherches sur la non-linéarité temporelle...

Le passéModifier

Picard le connaît parce qu'il enseignait à Paris lorsque Picard y était étudiant... et parce qu'il vit avec la femme dont Picard était amoureux à l'époque...

Ce conflit intérieur n'a pas échappé à Deanna Troi qui lui conseille d'affronter ces sentiments enfouient avant leur arrivée. Il se rend donc à l'holodeck dans un Paris de l'époque, au café des Artistes il y a vingt deux ans au printemps... Il y observe une jeune femme qui attend un jeune homme qui ne viendra pas à leur rendez vous...

Sur le planétoïdeModifier

Manheim et sa femme Jenice sont téléportés à l'infirmerie. Les autres scientifiques ont tous été tué dans l'explosion de l'autre laboratoire. Ils cherchaient à ouvrir d'autres fenètres temporelles.

Manheim est mourrant parce qu'il est resté coincé entre deux dimensions. L'effet 'Manheim' se reproduit, il faut donc d'urgence refermer cette brèche avant qu'elle ne perturbe toute la galaxie...

Toute cette situation a une autre conséquence : provoquer la jalousie de Crusher...

Data est envoyé seul pour 'racommoder' le temps parce qu'il perçoit le temps comme une constante alors que les humains le voit comme flexible d'où l'expression "le temps temps passe vite quand on s'amuse"...(dixit Data)

Le colmatage à pour effet de guérir Manheim qui décide de reprendre ses expériences. Picard et Jenice se disent adieu en buvant un verre de champagne, une dernière fois, au café des Artistes à Paris...

ProductionModifier

  • Rédaction finale du script : 22 Février 1988
  • Début du tournage : 2 Mai 1988
ALERTE JAUNE
CET ARTICLE EST INCOMPLET
N'hésitez pas à éditer cette page pour le terminer.
Des précisions sur les informations nécessaires à compléter peuvent figurer sur la page de discussion de l'article.
Vous pouvez traduire le contenu figurant dans les autres versions linguistiques de Memory Alpha
ou créer un texte original.

Bandes-annoncesModifier

TNG 1x24 'We'll Always Have Paris' Trailer00:32

TNG 1x24 'We'll Always Have Paris' Trailer


Version remasteriséeModifier

MarchandisageModifier

Épisode à retrouver sur

1ères diffusions francophonesModifier

Anecdotes et autres informationsModifier

  • Cet épisode a été affecté par la grève de la Guilde des Auteurs de 1988, par conséquent le tournage se déroulait tandis que la fin de l'épisode était écrite.
  • Le titre d'épisode vient d'un film de 1942, le classique "Casablanca." Dans ce film, Richard Blaine est étonné de voir un ancien amour resurgir dans sa vie. A la fin, il aide le mari et ils se disent au revoir amicalement.
  • Wesley Crusher n'apparaît pas dans cet épisode.
  • Jean-Paul Vignon, qui joue Edouard le serveur du Café des Artistes, est le seul acteur jouant un personnage français dans TNG qui parle en réalité le français comme langue maternelle.
  • L'objet chromé dans le Café des Artistes faisait à l'origine partie des meubles de James T. Kirk, dans son appartement dans Star Trek II: The Wrath of Khan et il a été aussi utilisé dans le pilote TNG: "Encounter at Farpoint"
  • Picard se rappelle un bar sur Sarona VIII et Troi se rappelle son nom - Café du Perroquet Bleu. C'est le nom du bar de Signor Ferrari dans "Casablanca".

CitationsModifier

Acteurs / PersonnagesModifier

Pour le nom des comédiens de doublage, voir article des acteurs.

Personnages principauxModifier

Autres personnagesModifier

Cascadeurs
Doublures

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Episode précédent:
"Skin of Evil"
Episodes de TNG
Saison 1
Episode suivant:
"Conspiracy"

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard